10. CEC-Cadre européen des Certifications / CNC-Cadres nationaux des certifications Ensemble de documents décrits dans la <a target="_blank" href="http://www.ressources-de-la-formation.fr/?opac_view=3">base bibliographique InffoDoc</a>. PMB Version v5.19 Mon, 20 Aug 2018 16:05:30 +0200 10000 http://www.ressources-de-la-formation.fr/styles/centreinffo/images/inffodoc.png Analysis and overview of NQF level descriptors in European countries Fri, 01 Jun 2018 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=68393 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?url_image=http%3A%2F%2Fimages-eu.amazon.com%2Fimages%2FP%2F%21%21isbn%21%21.08.MZZZZZZZ.jpg&amp;noticecode=9789289626682&amp;vigurl=' align='right' hspace='4' vspace='2' />Analyse et aperçu des descripteurs de niveau des CNC dans les pays européens. Les « descripteurs de niveau » sont des éléments essentiels des Cadres Nationaux de Certifications (CNC), établis et mis en œuvre dans toute l'Europe. Ils définissent ce que l'on entend par résultats d'apprentissage, décrivant ce qu'une personne est censée savoir, être capable de faire et de comprendre, après avoir acquis une certification à un niveau particulier. Cette publication du CEDEFOP montre que les 39 pays participant à la mise en œuvre du Cadre Européen des Certifications (CEC) ont maintenant défini - et pour en grande partie adopté - leurs niveaux de résultats d'apprentissage. L'analyse illustre l'influence du CEC sur les « descripteurs de niveau » nationaux, et montre comment les pays ont ajusté et développé l'approche des résultats d'apprentissage en fonction des besoins et des priorités nationaux. Les descripteurs de niveau nationaux (des CNC) ont pour la plupart été élaborés dans le cadre d'un dialogue approfondi entre les différentes parties prenantes. Le présent rapport célèbre le 10e anniversaire du CEC en 2018 et la poursuite de sa mise en œuvre, comme le prévoit la recommandation révisée du CEC (2017). [résumé d'après la présentation du CEDEFOP] Mobilité européenne Thu, 03 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=68108 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=68091' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le 9 mai se déroule la Journée de l’Europe. L’occasion de montrer qu’à rebours de sa réputation de complexité, le Système européen de crédit d’apprentissages pour l’enseignement et la formation professionnels (European credit system for vocational education and training) s’inscrit dans une démarche dynamique, qui permet de mettre en place des projets innovants. Tel est le dessein qui a présidé à la tenue de la rencontre annuelle ECVET France. Celle-ci s’est déroulée à Strasbourg le 27 mars dernier, au siège de la Région Grand-Est. Overview of national qualifications framework developments in Europe 2017 Thu, 01 Mar 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67836 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?url_image=http%3A%2F%2Fimages-eu.amazon.com%2Fimages%2FP%2F%21%21isbn%21%21.08.MZZZZZZZ.jpg&amp;noticecode=9789289622264&amp;vigurl=' align='right' hspace='4' vspace='2' />Comparison of national qualifications frameworks (NQFs) developed and implemented in all 39 countries cooperating on the EQF - European qualifications framework : the 28 EU Member States, Albania, Bosnia-Herzegovina, the former Yugoslav Republic of Macedonia, Iceland, Kosovo, Liechtenstein, Montenegro, Norway, Serbia, Switzerland and Turkey. Country, Scope of the framework, Number of levels, Level descriptors, Stage of development, NQF linked to EQF. CNCP - Rapport au Premier ministre 2017 Thu, 01 Mar 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67921 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=19666' align='right' hspace='4' vspace='2' />En 2017, la CNCP a examiné 738 dossiers de demande d’enregistrement - 592 ont reçu un avis favorable - et 85 demandes d’enregistrement de CQP. S'agissant de l'Inventaire, la CNCP a étudié 562 demandes d'inscription, 56 % de ces demandes ont reçu un avis favorable, 19 % un avis favorable sous réserve de modifications, 24 % ont été ajournées essentiellement pour un défaut d'écriture en compétences, 1 % ont reçu un avis défavorable. L'Inventaire recense à ce jour 1608 certifications. La commission a également poursuivi ses travaux relatifs aux blocs de compétences. National qualifications framework developments in Europe 2017 Thu, 01 Mar 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67834 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?url_image=http%3A%2F%2Fimages-eu.amazon.com%2Fimages%2FP%2F%21%21isbn%21%21.08.MZZZZZZZ.jpg&amp;noticecode=9789289626507&amp;vigurl=' align='right' hspace='4' vspace='2' />The European qualifications framework for lifelong learning (EQF) celebrates its 10th anniversary in 2018. It has become a common reference point for comparing qualifications across institutional and national borders, aiming to increase the overall transparency, comparability and portability of qualifications throughout Europe. The EQF, by acting as a catalyst for development of national qualifications frameworks (NQFs), has contributed to changing the qualification landscape in Europe. Before 2005, NQF had been set up in three European countries: Ireland, France and the UK. In 2017, frameworks have been, or are being, developed and implemented in all 39 countries cooperating on the European qualifications framework (the 28 EU Member States, Albania, Bosnia-Herzegovina, the former Yugoslav Republic of Macedonia, Iceland, Kosovo, Liechtenstein, Montenegro, Norway, Serbia, Switzerland and Turkey). Although these frameworks have reached different stages, an increasing number are now becoming operational and make contributions to education and training policies and practices in their respective countries. The EQF has promoted two important principles supporting the modernisation of qualifications systems and directly contributing to NQF developments : (a) the learning outcomes perspective, focusing on what a holder of a qualification is expected to know, be able to do and understand. This provides a new perspective on qualification systems and qualifications and their content and profile ; (b) the comprehensive approach covering all levels and types of qualifications : formal education and training (VET, general education, higher education) as well qualifications awarded in non-formal contexts. The comprehensive approach draws attention to progression across sectors and borders. Taken forward voluntarily, countries have adopted these principles to their national circumstances and needs. The purpose of this publication is to provide an overview of these frameworks and their similarities and differences. Part I of the report offers a general overview and main tendencies of European NQF developments, with a brief discussion of the impact these frameworks are having. Part II briefly presents each national framework and the way it has been designed and structured. This description is supported by detailed NQF tables showing how qualifications and qualification types have now been allocated to the learning-outcomes-based levels and referenced to the EQF levels. Building on the visible progress made in the past 10 years at national levels, the revised EQF recommendation was adopted in May 2017. The long-term priority of this recommendation in the coming period is to make the EQF more visible to end-users and show its contribution to wider objectives of lifelong learning, employability, mobility and social integration of workers and learners. National qualifications framework developments in European countries - Analysis and overview 2015-16 Thu, 01 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67880 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?url_image=http%3A%2F%2Fimages-eu.amazon.com%2Fimages%2FP%2F%21%21isbn%21%21.08.MZZZZZZZ.jpg&amp;noticecode=9789289625296&amp;vigurl=' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le sixième rapport de suivi des Cadres Nationaux de Certifications (CNC) publié par le CEDEFOP confirme que les CNC jouent un rôle clé dans la mise en œuvre du Cadre Européen des Certifications (CEC) et dans l'amélioration de la transparence et de la comparabilité des certifications aux niveaux national et international. Les 39 pays suivis (28 États membres de l'UE, Albanie, Bosnie-Herzégovine, ex-République Yougoslave de Macédoine, Islande, Liechtenstein, Kosovo, Monténégro, Norvège, Serbie, Suisse et Turquie) élaborent et mettent en œuvre 43 CNC. La plupart des CNC sont complets (couvrant tous les niveaux et types de certifications de l'éducation et de la formation formelles, promouvant les approches par résultats d'apprentissage), et suscitent des réformes. Ils ont contribué à une utilisation renforcée et plus cohérente des acquis/résultats de l'apprentissage dans les certifications, ont rendu l'EFP de niveaux supérieurs (niveaux 5 à 8 du CEC) plus visible, et ont soutenu une mise en œuvre plus systématique de la validation de l'apprentissage non formel et informel. Toutefois, leur visibilité et leur utilisation par le marché du travail est encore limitée. La durabilité, la visibilité pour les utilisateurs finaux, l’implication des parties prenantes, l'appropriation du processus et l'établissement d'un consensus sont parmi les conditions essentielles nécessaires au succès des CNC, à leur utilisation, et à leur impact. Cadres des certifications en Europe : évolution en 2017 Thu, 01 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67802 Alors que les pays d’Europe poursuivent la mise en place de leurs cadres nationaux des certifications (CNC), la question de la valeur ajoutée des cadres des certifications ainsi que de leur contribution aux politiques et pratiques est sous les projecteurs. Si tous les CNC sont uniques puisqu’ils sont faits sur mesure en fonction des systèmes d’enseignement et de formation d’un pays, ils partagent de nombreuses caractéristiques. Ils se concentrent sur les résultats d’apprentissage, visent à la cohérence des certifications et rassemblent des parties prenantes issues de tous les milieux. Depuis son lancement en 2008, le cadre européen des certifications (CEC) est l’outil de référence commun qui réunit les CNC des pays européens. La recommandation du Conseil concernant le CEC, révisée récemment, incite à établir des cadres des certifications détaillés qui comprennent des certifications de tous types et de tous niveaux délivrées par différents organes et sous-systèmes. Elle s’intéresse également à la question de leurs répercussions et souligne qu’il est nécessaire que les utilisateurs finaux perçoivent de manière plus claire la façon dont ces cadres des qualifications contribuent à l’éducation et la formation tout au long de la vie, à l’employabilité, à la mobilité et à l’intégration sociale. Grâce au progrès constant du déploiement des CNC, plusieurs cadres nationaux livrent désormais des «cartes» détaillées des certifications nationales et des liens qui les unissent. Cette augmentation de transparence entre les systèmes et au-delà des frontières permet d’encourager l’intégration et la comparabilité des certifications au niveau européen. L’heure est venue d’évaluer, du point de vue européen, les répercussions des cadres des certifications et d’examiner leur potentiel en tant que moteur de changement. Global inventory of regional and national qualifications frameworks - Volume II : national and regional cases ; 2017 Fri, 01 Dec 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67506 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?url_image=http%3A%2F%2Fimages-eu.amazon.com%2Fimages%2FP%2F%21%21isbn%21%21.08.MZZZZZZZ.jpg&amp;noticecode=9789289624855&amp;vigurl=' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette publication en 2 volumes fait le point sur les cadres nationaux de certifications (CNC - NQF en anglais) dans le monde. Il fournit des informations sur les développements nationaux et régionaux ainsi que sur des thèmes spécifiques. Il est le fruit d'une collaboration entre le CEDEFOP - Centre européen pour le développement de la formation professionnelle, l'ETF - Fondation européenne pour la formation, l'UNESCO et l'UIL - Institut de l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie. Plus de 150 pays dans le monde développent et mettent en œuvre des cadres de certifications. Le nombre de cadres n'a pas beaucoup augmenté par rapport à la dernière édition de l'inventaire mondial en 2015, mais les activités se sont intensifiées, malgré leur dispersion. De nombreux pays considèrent les cadres nationaux de certification fondés sur les résultats de l'apprentissage comme des instruments d'appui aux réformes, un moyen d'améliorer la transparence et la pertinence des certifications, et comme un moyen d'étendre les possibilités de validation à un choix plus large de parcours et d'opportunités d'apprentissage. Développés dans différents contextes et à des fins diverses, les cadres de certifications ne sont pas une panacée pour tous les problèmes auxquels les pays sont confrontés. Les études de cas nationales soulignent plusieurs facteurs clés dans la réussite du développement et de la mise en œuvre. Bien que les bases techniques, conceptuelles et juridiques des CNC soient importantes, des cas nationaux montrent que l'engagement et l'appropriation sont des conditions préalables essentielles au succès ; les parties prenantes doivent s'investir dans les cadres et les utiliser. De nouveaux cadres régionaux deviennent maintenant opérationnels. Le cadre de référence des certifications de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) – l'AQRF - est le premier cadre régional de certifications (après le CEC – EQF en anglais) à atteindre le statut opérationnel en 2017. Les initiatives prises dans la région Afrique, Caraïbes et Pacifique illustrent également cette tendance. L'inventaire mondial 2017 renforce plus avant la base de connaissances sur les évolutions des cadres nationaux et régionaux de certifications, tels qu'ils sont mis en œuvre par les pays et les régions, à fin de 2016. Il sert d'observatoire des progrès réalisés dans la mise en place des CNC, ainsi que des défis et des facteurs de succès dans leur mise en œuvre. Les chapitres thématiques (volume I) examinent les principales tendances et les questions politiques qui se dégagent des cadres de certifications et des réformes et développements dans le domaine des résultats d'apprentissage. Le volume II consiste en l'étude des CNC de 100 pays répartis sur tous les continents, et de 7 cadres régionaux de certifications (CRC – RQF en anglais). Global inventory of regional and national qualifications frameworks - Volume 1 : thematic chapters ; 2017 Wed, 01 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67448 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?url_image=http%3A%2F%2Fimages-eu.amazon.com%2Fimages%2FP%2F%21%21isbn%21%21.08.MZZZZZZZ.jpg&amp;noticecode=9789289624831&amp;vigurl=' align='right' hspace='4' vspace='2' />This two-volume publication gives an update on the national qualification frameworks around the world. It provides information on national and regional developments as well as selected themes. It is the result of collaborative work between CEDEFOP - European Centre for the Development of Vocational Training, ETF - European Training Foundation, UNESCO and the UIL - UNESCO Institute for Lifelong Learning. More than 150 countries worldwide are now developing and implementing qualifications frameworks. The number of frameworks has not grown much from the last edition of the global inventory in 2015, but, although scattered, there has been a certain deepening of activities. Many countries around the globe see learning-outcomes-based national qualifications frameworks (NQFs) as instruments for supporting reforms, as a way to improve transparency and relevance of qualifications, and as a way to open opportunities to validation of wider access to learning opportunities and pathways. Being developed in different contexts and for varying purposes, qualifications frameworks are not a panacea for all the problems that countries face. Country case studies outline several key factors that shape successful development and implementation. While the technical, conceptual and legal bases of NQFs are important, country cases demonstrate that commitment and ownership are crucial preconditions for success; stakeholders need to buy into the frameworks and use them. New regional frameworks are now becoming operational. The Association of Southeast Asian Nations (ASEAN) qualifications reference framework (AQRF) is the first regional qualifications framework (after the EQF) to attain operational status (2017). Initiatives in Africa, the Caribbean and the Pacific area also illustrate this tendency. The global inventory 2017 further strengthens the knowledge base on developments in national and regional qualifications frameworks, as implemented by countries and regions, by end of 2016. It acts as an observatory of progress in establishing NQFs, as well as the challenges and success factors in implementation. The thematic chapters (Volume I) discuss key trends and policy issues emerging from qualifications frameworks and learning outcomes reforms and developments. Volume II consists of NQF case studies of 100 countries from all continents and seven regional qualifications frameworks (RQF). CNCP - Rapport au Premier ministre 2016 Sat, 01 Apr 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66072 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=18172' align='right' hspace='4' vspace='2' />En 2016, la CNCP a examiné 670 dossiers de demande d’enregistrement - 537 ont reçu un avis favorable - et 68 demandes d’enregistrement de CQP. Fin 2016, le RNCP est riche de plus de 10 000 certifications professionnelles dont 71 % y sont enregistrées « de droit ». Par ailleurs, les travaux de la commission sur l’Inventaire ont permis de recenser 1186 certifications au cours des deux dernières années. France - European inventory on NQF 2016 Wed, 01 Mar 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=68225 Ce document en anglais propose un état des lieux du CNC - Cadre national des certifications (NQF – National Qualifications Framework) français. Il reprend des éléments d'un rapport du CEDEFOP portant sur le développement des NQF en Europe. Cadres de certifications en Europe Sat, 31 Dec 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=65663 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=17730' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ces dix dernières années, des Cadres Nationaux de Certifications (CNC) ont été élaborés et mis en œuvre en Europe sous l’impulsion de la recommandation de 2008 établissant le Cadre Européen des Certifications (CEC). À l’heure où ces CNC deviennent opérationnels, se pose la question de leur impact et de leur valeur ajoutée. Comment ces cadres, qui opèrent au niveau sectoriel, national et régional, contribuent-ils aux politiques et pratiques d’éducation et de formation (et d’emploi) ? Offrent-ils une utilité pour les apprenants ? Laquelle ? Les travaux continus du CEDEFOP sur ce sujet font apparaître plusieurs domaines dans lesquels les CNC commencent à avoir une influence certaine. À terme, l’impact de ces jeunes cadres dépendra de leur capacité à changer la vie des utilisateurs, qu’il s’agisse des apprenants, des employeurs, des prestataires d’éducation et de formation ou autres. L’évolution en 2016 atteste l’attention croissante que leur portent les décideurs politiques. En décembre 2016, 28 pays avaient relié leurs CNC au CEC. Study on International Sectoral Qualifications Frameworks and Systems Tue, 01 Nov 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=65664 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=17735' align='right' hspace='4' vspace='2' />This study reflects on the potential role of the European Qualifications Framework (EQF) in supporting recognition of International Sectoral Qualifications and related initiatives. The EQF is a common European reference framework. It acts as a translation device to make qualifications acquired within the different education and training systems in Europe more readable and understandable. This study examined the characteristics of international sectoral qualifications, frameworks and standards and analysed potential options for linking them to the EQF [European Qualifications Framework]. It drew on desk research, a survey of international sectoral/professional organisations, interviews with representatives of organisations responsible for selected initiatives, a survey of EQF NCPs and an expert workshop. The study found that international sectoral initiatives were a widespread phenomenon. There were 254 identified organisations delivering these initiatives, of which several managed more than one. Most were qualifications, suites of qualifications, or standards. The initiatives examined in-depth cover a range of sectors and are most commonly targeted at high-skilled professionals. Most have a high number of users and been established for over a decade. Nearly all are described using learning outcomes and subject to quality assurance processes, although the latter varies considerably by organisation. Over half referred to EQF levels, of which two-thirds are directly or indirectly linked to an NQF [National Qualifications Framework]. There was demand from initiative owners for a process to directly link initiatives to the EQF. This was considered less burdensome than linking through NQFs and would ensure more consistent levelling decisions. Moreover, it reduced the risk of organisations linking qualifications to the EQF without formal validation. Etude sur les cadres et systèmes de certifications sectorielles internationales Sat, 01 Oct 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=65665 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=17738' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette étude a été mandatée afin d'aider la Commission européenne à réfléchir au rôle potentiel que peut jouer le Cadre européen des certifications (CEC) pour favoriser la reconnaissance des certifications sectorielles internationales et les initiatives qui y sont liées. Le CEC est un cadre européen commun de référence qui sert d'outil de traduction pour rendre les certifications acquises au sein des différents systèmes éducatifs et de formation européens plus claires et plus compréhensibles. L'un des principaux objectifs du CEC est d'intégrer les systèmes, les cadres et les certifications sectorielles internationales (cf. Recommandation de 2008). Cependant, peu d'actions concrètes ont été entreprises jusqu'à présent pour clarifier le rôle du CEC dans l'appui des certifications sectorielles internationales. L'étude a deux objectifs principaux . 1 - Établir une schématisation des certifications sectorielles internationales et des initiatives qui y sont liées en termes de type, de maturité, de gouvernance, d'utilisation des résultats pédagogiques et des systèmes d'assurance qualité, et de relation avec les cadres nationaux des certifications (CNC) et le CEC. 2 - Identifier et analyser les options disponibles pour établir des liaisons potentielles avec le CEC. La portée de cette mission était plus large que les cadres des certifications sectorielles internationales. L'étude a porté sur un large éventail de types d'initiatives, ne se limitant pas uniquement à celles qui étaient menées par des organismes sectoriels officiels, mais aussi s'intéressant à la fois aux initiatives sectorielles et à celles qui se concentraient sur des professions spécifiques. Toutes ces initiatives devaient être utilisées dans plusieurs pays. Skills Development and Employability in Europe The New Skills Agenda Thu, 01 Sep 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64925 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16861' align='right' hspace='4' vspace='2' />This document summarises the presentations and discussions of the workshop on " Skills development and Employability : New Skills Agenda " for Europe held at the European Parliament in Brussels on Thursday 8 September 2016 as a common workshop for the Employment and Social Affairs and the Culture and Education Committees. The purpose of the workshop was to discuss selected legal acts of the Agenda and other key actions planned which are of particular relevance for the work of both Committees. During the first part of the workshop, the Commission gave an overview of the Skills Guarantee, the revision of the European Qualifications Framework (EQF), the upcoming proposal for a revision of the Europass Framework and elaborated on modernisation of Vocational Education and Training (VET) Systems with a view to make it more attractive. In a second part, experts presented their assessment based upon lessons from research in these four areas to support ongoing European Parliament work on resolutions and upcoming work on the revision of the Europass Framework. Contributing experts : Mr Michel SERVOZ (General Director, European Commission, DG EMPL) ; Ms Deborah ROSEVEARE (Head of Skills Beyond Scholl Division, OECD) ; Mr James J. CALLEJA (Director, CEDEFOP) ; Ms Agnieszka CHLON-DOMINCZAK (Assistant Professor, Warsaw School of Economics/Institute for Education Research) ; Mr Rimantas DUMCIUS (Director, Public Policy and Management Institute). CNCP - Rapport au Premier ministre 2015 Sun, 01 May 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64352 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15976' align='right' hspace='4' vspace='2' />En 2015, la CNCP a examiné 465 dossiers de demande d'enregistrement, 46 % de ces demandes s'effectuant dans le cadre d'un renouvellement. 373 d'entre eux ont reçu un avis favorable à l'enregistrement. Le Répertoire comporte 12 589 fiches représentant 9 907 certifications actives. Un peu moins du quart de ces dernières étant enregistrées sur demande. L'année 2015 a connu la mise en place de l'Inventaire des certifications et habilitations. Une réflexion sur les modalités de construction et d'identification des blocs de compétences a par ailleurs été menée au sein de la Commission et leur repérage dans les fiches répertoire mis en œuvre. La CNCP a également effectué la mise en relation des niveaux du cadre national français des certifications avec ceux du Cadre européen des certifications. Lignes directrices européennes pour la validation des acquis non formels et informels [Edition 2016] Fri, 01 Apr 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64394 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16049' align='right' hspace='4' vspace='2' />Un ensemble de lignes directrices européennes pour la validation des acquis non formels et informels avait été publié conjointement par la Commission européenne et le Cedefop en 2009. La recommandation de 2012 relative à la validation de l’apprentissage non formel et informel invite la Commission européenne, en consultation avec les États membres et les parties prenantes, à procéder régulièrement au réexamen des lignes directrices. Les lignes directrices présentées dans cette publication constituent la première mise à jour depuis la recommandation. Elles ont été élaborées au moyen de consultations extensives avec les parties prenantes aux niveaux européen, national et régional. Les lignes directrices reconnaissent que toute solution doit être adaptée à l’usage prévu et que les dispositifs doivent être conçus en fonction du contexte spécifique dans lequel ils opèrent. Elles visent à venir en aide aux parties prenantes en clarifiant les différentes options et les étapes auxquelles elles pourront se voir confrontées dans la mise en place et la mise en œuvre des dispositifs de validation en Europe. Les lignes directrices reprennent les thèmes définis par la recommandation. Pour chacun des thèmes, une série de questions est posée sous la forme de listes de contrôle visant les aspects critiques que tout dispositif de validation doit prendre en compte pour être pleinement opérationnel. Les chapitres de ce document déclinent : le contexte ; les éléments fondamentaux de la validation ; les conditions requises pour l’élaboration et la mise en œuvre de dispositifs de validation fonctionnels ; les différents contextes dans lesquels la validation est utilisée ; les outils de la validation. Ingénierie des mobilités transnationales et européanisation des certifications Tue, 01 Mar 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64340 <img src='http://www.education-permanente.fr/public/articles/download.php?id_revue=1737' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le développement des mobilités européennes et la mise en œuvre graduelle d’un cadre européen des certifications constituent les piliers de la construction de l’Europe de la formation. L’objet de cet article est d’analyser les processus d’européanisation des certifications, conséquences des politiques visant la convergence des systèmes de certification de chacun des États membres. L’étude présentée se structure en trois axes : les modes d’incitation et de concertation impulsés par l’Europe pour faire évoluer ces systèmes ; l’étude de l’ingénierie des mobilités européennes certifiantes ; l’analyse de leur impact sur les pratiques des certificateurs nationaux. Les cadres de certifications en Europe Sun, 31 Jan 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63957 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15335' align='right' hspace='4' vspace='2' />Un peu partout en Europe, les cadres nationaux de certifications (CNC) arrivent à maturité : après une phase initiale de conception et d’adoption formelle, ils deviennent de plus en plus opérationnels. Promoteurs du principe des acquis de l’apprentissage, ces outils prévus au départ pour décrire les systèmes de certifications se transforment dans certains pays en leviers pour les réformer et les moderniser. À l’exception de ceux de la France, de l’Irlande et du Royaume-Uni, les CNC en Europe sont récents ; ils sont le fruit d’un développement opéré ces dix dernières années sous l’impulsion de la recommandation de 2008 établissant le cadre européen des certifications (CEC). L’impact futur de ces nouveaux cadres dépend de leur capacité à changer la vie des utilisateurs, qu’il s’agisse des apprenants, des parents, des prestataires d’enseignement et de formation, des employeurs ou autres. Les avancées réalisées en 2015 fournissent de premières indications sur le rôle que ces cadres pourraient être amenés à jouer. Par ailleurs, en décembre 2015, 26 pays avaient référencé leur(s) CNC par rapport au CEC. De même, des cadres de certifications, nationaux et régionaux, apparaissent rapidement à travers le monde entier. Global inventory of regional and national qualifications frameworks - Volume II : national and regional cases ; 2015 Sun, 01 Nov 2015 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64462 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16270' align='right' hspace='4' vspace='2' />How far is the world progressing towards comprehensive qualifications frameworks ? The 2015 global inventory of regional and national qualifications frameworks, compiled by CEDEFOP - European Centre for the Development of Vocational Training, the ETF - European Training Foundation and the UIL - UNESCO Institute for Lifelong Learning, was launched on 25 April 2015 in Riga, Latvia. The inventory showcases 86 countries and examines how learning outcomes of all types of learning - formal, non-formal and informal - are being integrated into regional and national qualifications frameworks. The global inventory charts progress toward NQF goals, drawing on extensive research in the field of qualifications. The next edition is scheduled for 2017. Volume 2 provides an inventory of 85 NQFs (all around the world). In addition, presentation of seven regional frameworks : The Association of Southeast Asian Nations Framework Arrangement ; The Caribbean Qualifications Framework ; The European Qualifications Framework ; The Gulf Qualifications Framework ; The Pacific Qualifications Framework ; The Southern African Development Community Qualifications Framework ; The Transnational Qualifications Framework for the Virtual University of Small States of the Commonwealth. Reconnaissance et validation des compétences non-formelles et informelles en Europe : enjeux, systèmes, outils Thu, 01 Oct 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63544 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15010' align='right' hspace='4' vspace='2' />Les compétences représentent un enjeu stratégique majeur pour l’Union européenne, ses Etats membres et ses citoyens. A l’appui de la Conférence internationale Erasmus+ « Reconnaissance des compétences et employabilité en Europe » (13-14 octobre 2015, Bruxelles), ce document propose d’explorer les sources d’information pertinentes - références bibliographiques et sites ou pages internet - sur la reconnaissance et la validation des compétences, particulièrement les compétences non-formelles et informelles, facteurs de la mobilité et de l’employabilité des personnes en Europe. Les deux premiers chapitres introduisent la thématique et recensent les initiatives mises en place pour étudier les besoins du marché du travail et développer des compétences nouvelles au regard de l’évolution des emplois. Le troisième chapitre cite ensuite quelques grandes études publiées ces dernières années au sujet de l’identification, l’évaluation, la valorisation… jusqu’à la validation des compétences non-formelles et informelles. Le quatrième et dernier chapitre s’intéresse in fine aux dispositifs et systèmes mis en place pour assurer cette reconnaissance et cette validation, à l’initiative de l’Union européenne, dans le cadre de projets pilotes, à l’initiative d’acteurs sectoriels, ou bien encore à l’initiative des Etats, tant en Europe que sur d’autres continents. Rapport d’information n° 2926 déposé par la Commission des Affaires européennes sur la validation de l’apprentissage non formel et informel Wed, 01 Jul 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63085 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=14579' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce rapport présente les différences entre systèmes nationaux de reconnaissance de compétences ainsi que les mesures prises par l’Union européenne pour aider les États à coopérer dans le but d’assurer une reconnaissance européenne des compétences acquises hors du système éducatif. Analysis and overview of National Qualifications Framework [NQF] developments in European countries Wed, 01 Jul 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64450 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16264' align='right' hspace='4' vspace='2' />In 2014 there was stronger political commitment and more technical work towards developing and implementing National Qualifications Frameworks (NQFs) across Europe. Cedefop’s fifth annual report and analysis confirms the key role of these frameworks in making qualifications comparable within and between countries. Moreover, NQFs are now triggering reforms and supporting changes in education and training. Although still uneven across countries and sectors, NQFs have bolstered the implementation of approaches based on learning outcomes. They have also helped to bring education, training and employment stakeholders together to develop new qualifications. More countries are now opening their NQFs to qualifications gained outside the formal, public system, such as those awarded by non-formal and private institutions; more are associating their NQFs more closely to arrangements for validating non-formal and informal learning; and more are linking national frameworks to the European Qualifications Framework (EQF). 23 countries had linked their national qualifications levels to EQF levels by December 2014. Overview of national qualifications framework developments in Europe Fri, 01 May 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64447 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16259' align='right' hspace='4' vspace='2' />Panorama des évolutions des CNC - Cadres Nationaux des certifications dans les pays Européens - Etats membres de l'Union européenne, Islande, Norvège, Suisse, Liechtenstein, Albanie, Bosnie-Herzégovine, Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Monténégro, Serbie – ainsi qu'en Turquie. Tableau proposant les informations en colonnes : pays concerné ; champ d'application du cadre ; nombre de niveaux ; descripteurs de niveau (compétences visées) ; étape des développements ; année de liaison (ou non) du CNC (alias NQF – National Qualifications Framework) au CEC - Cadre Européen des Certifications (alias EQF – European Qualifications Framework). Spotlight on VET - Anniversary edition Fri, 01 May 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=62963 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16255' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce document est publié à l'occasion du 40ème anniversaire du CEDEFOP – Centre européen pour le développement de la formation professionnelle. Il a été réalisé en coopération avec ses partenaires du réseau ReferNet – Réseau européen de référence et d'expertise. Il dresse un tableau concis des caractéristiques essentielles de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP) dans 30 pays européens (Etats membres de l'Union européenne, plus Islande et Norvège). Chaque pays fait l'objet d'une description de son système en deux pages : caractéristiques essentielles ; diagramme-type des filières par niveau d'éducation et par âge (plus correspondance avec les niveaux EQF et ISCED). Global inventory of regional and national qualifications frameworks - Volume I : Thematic Chapters ; 2015 Fri, 01 May 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64461 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16269' align='right' hspace='4' vspace='2' />How far is the world progressing towards comprehensive qualifications frameworks ? The 2015 global inventory of regional and national qualifications frameworks, compiled by CEDEFOP - European Centre for the Development of Vocational Training, the ETF - European Training Foundation and the UIL - UNESCO Institute for Lifelong Learning, was launched on 25 April 2015 in Riga, Latvia. The inventory showcases 86 countries and examines how learning outcomes of all types of learning - formal, non-formal and informal - are being integrated into regional and national qualifications frameworks. The global inventory charts progress toward NQF goals, drawing on extensive research in the field of qualifications. The next edition is scheduled for 2017. Volume I consists of six chapters on various themes. The impact of European national qualification frameworks (NQFs). Links between NQFs and validation of non-formal and informal learning systems. NQF links with informal sector skills development. NQFs and reforming qualifications. Changing legal and institutional arrangements as a consequence of qualifications systems reforms. The development of world reference levels of learning outcomes : potential and challenges. National qualifications framework developments in Europe - Anniversary edition Fri, 01 May 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64445 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16258' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le rapport donne un aperçu des Cadres Nationaux des Certifications (CNC) dans les pays Européens, et de leurs certifications. Partie 1 : vue d'ensemble et principales tendances. Partie 2 : CNC de 32 pays européens. This report provides an overview of European National Qualifications Frameworks (NQFs) and their qualifications. Part 1 : overview and main tendencies. Part 2 : National Qualifications Frameworks from 32 European countries. CEDEFOP has been involved in the conceptualisation and implementation of qualifications frameworks for a long time. In the 1980s it significantly contributed to European cooperation in vocational education and training (VET) by developing a five-level (partly) competence-based structure. This approach directly influenced work at national level, for example influencing the professional qualifications structures of Bulgaria, Estonia, Latvia, Lithuania and Romania. The work on transparency of qualifications starting in the 1990s, within the forum on transparency, directly led to the initial outline of the European qualifications framework (EQF) in 2003-2004, a work which became a catalyst for NQF developments during the past decade. European Inventory on NQF 2014 : France Sun, 01 Mar 2015 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64452 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16265' align='right' hspace='4' vspace='2' />Extrait du rapport "Analysis and overview of National Qualifications Framework [NQF] developments in European countries : Annual report 2014", du chapitre en anglais portant sur la France. Il propose un bilan sur son CNC - Cadre national des certifications (NQF – National Qualifications Framework). Cadres de certifications Sat, 01 Nov 2014 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=59722 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=14681' align='right' hspace='4' vspace='2' />Les premiers travaux sur le cadre européen des certifications (CEC) ont débuté il y a 10 ans, à l’automne 2004. Impulsés pour partie par cette initiative, les cadres nationaux de certifications (CNC) font désormais partie intégrante de la quasi-totalité des systèmes d’éducation et de formation en Europe. Hors d’Europe, de plus en plus de pays et régions (tels que l’Asie-Pacifique) élaborent et mettent en œuvre rapidement des cadres de certifications. Au cours de cette période, le CEDEFOP a systématiquement «cartographié» et analysé l’émergence des CNC dans différents contextes et à des fins diverses. Cette note observe leur mise en œuvre, leurs objectifs et les défis relevés. Notamment la sensibilisation des utilisateurs finaux aux CNC (apprenants, parents, enseignants, praticiens de l’orientation et du conseil), le lien entre les CNC et les dispositifs de validation de l’apprentissage non formel et informel, la prise en compte de certifications « externes » sur le marché du travail, ainsi que des résultats d'apprentissage obtenus. La note conclut sur les avancées du CEC à ce jour, puis sur la dimension mondiale des CNC. Le potentiel caché des certifications de niveau 5 Sun, 01 Jun 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58786 <img src='http://bookshop.europa.eu/is-bin/intershop.static/WFS/EU-Bookshop-Site/EU-Bookshop/fr_FR/TIBB14004.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Les niveaux du cadre européen des certifications (CEC) renvoient à ce qu’un apprenant sait, comprend et est capable de réaliser au terme d’un processus d’éducation ou de formation. Par la nature globale du CEC, ces acquis de l’apprentissage peuvent aussi fournir aux décideurs politiques un faisceau de données sur chacun des niveaux et types de certification. C’est au niveau 5 que ce faisceau atteint son degré maximal de complexité, avec des acquis de l’apprentissage recoupant plusieurs sous-systèmes. En outre, les certifications de ce niveau permettent de tester le degré de perméabilité entre les sous-secteurs de nos systèmes d’éducation et de formation. Le cadre européen des certifications Tue, 01 Apr 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=59189 <img src='http://www.centre-inffo.fr/local/cache-gd2/b034d03c722df4e321e901bc281f8762.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' /> Evaluation du cadre européen des certifications (CEC) : mise en oeuvre de la recommandation du Parlement européen et du Conseil établissant le cadre européen des certifications pour l'éducation et la formation tout au long de la vie Sun, 01 Dec 2013 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58218 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=11560' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce rapport présente l'expérience acquise à ce jour avec le Cadre européen des certifications et analyse les éventuelles implications pour l'avenir. La Commission y examine si la recommandation, dans sa version actuelle, peut permettre de faire face aux nouveaux défis causés par l'évolution socioéconomique et technologique rapide, et si elle est favorable à l'apprentissage flexible. Cadres de certifications en Europe Fri, 01 Nov 2013 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58216 <img src='http://bookshop.europa.eu/is-bin/intershop.static/WFS/EU-Bookshop-Site/EU-Bookshop/fr_FR/TIBB13009.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />À l’heure où les cadres nationaux de certifications (CNC) en Europe sont en passe de devenir opérationnels, l’enjeu essentiel est l’intégration politique. La mise en place de cadres de certifications fondés sur les acquis de l’apprentissage est désormais un phénomène mondial. Suivant la récente publication conjointe du CEDEFOP, de l'ETF et de l'UNESCO sur le sujet, de tels cadres sont en cours d’élaboration ou de mise en œuvre dans 142 pays. Le cadre européen des certifications (CEC) à huit niveaux permet de comparer tous les types et niveaux de certification de différents pays, sous-systèmes et environnements d’apprentissage. Au total, 36 pays coopèrent actuellement à la mise en œuvre du CEC : les 28 États membres de l’UE, plus l’ancienne République yougoslave de Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, le Monténégro, la Norvège, la Serbie, la Suisse et la Turquie. Fin 2013, 22 de ces pays auront formellement relié leurs niveaux de certification nationaux à ceux du CEC (processus de «mise en correspondance»); les autres devraient avoir achevé ce processus au cours des deux prochaines années. À terme, les certificats, diplômes et documents Europass nationaux feront référence au niveau correspondant du CEC, ce qui est d’ores et déjà le cas au Danemark, en Estonie, en Irlande, en France, en Lituanie et au Portugal. Global national qualifications framework inventory Tue, 01 Oct 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=59309 <img src='http://www.cedefop.europa.eu/EN/Images-ContentManagement/cover_2212_en_rdax_282x400.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />National Qualifications Frameworks (NFQs) examples from the ETF - European Training Foundation partner countries (134 pages). Western Balkans & Turkey : Albania, Bosnia and Herzegovina, Croatia, Kosovo, The former Yugoslav Republic of Macedonia, Montenegro, Serbia, Turkey. Southern & Eastern Mediterranean : Egypt, Jordan, Lebanon, Morocco, Palestine, Tunisia. Eastern Europe : Armenia, Azerbaijan, Belarus, Georgia, Republic of Moldova, Russia, Ukraine. Central Asia : Kyrgyzstan, Tajikistan, Uzbekistan. Le document PDF intègre, en complément, une monographie également en anglais de 164 pages : "Analysis and overview of NQF developments in european countries" portant sur les CNC - Cadres nationaux de certification (NQFs) des Etats membres de l'Union européenne, plus l'Islande, la Norvège et la Suisse. Global national qualifications framework inventory Tue, 01 Oct 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=59308 <img src='http://www.cedefop.europa.eu/EN/Images-ContentManagement/cover_2211_en_rdax_283x400.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />This publication has been produced at the request of the Asia-Europe Meeting (ASEM) Ministers of Education as a contribution to the fourth ASEM Ministers’ conference in Kuala Lumpur in May 2013, also called ASEMME 4. Foreword, Executive summary and List of acronyms. Qualifications Frameworks (QFs) in Europe. National QFs (NFQs) in transition countries. NQFs and the recognition, validation and accreditation of non-formal and informal learning : trends from 34 countries. European NQFs and learning outcomes. Global conversations on the recognition of qualifications - the role of Qualifications Frameworks. Analysis and overview of NQF level descriptors in European countries Tue, 01 Oct 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=59310 <img src='http://www.cedefop.europa.eu/EN/Images-ContentManagement/cover_6119_en_rdax_283x400.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Les descripteurs de niveaux sont des éléments essentiels des Cadres Nationaux des Certifications (CNC ou NQF - National Qualifications Frameworks) en cours de création à travers l'Europe. Ils définissent ce que l'on entend par les résultats d'apprentissage, décrivant ce qui est attendu d'un individu, ce qu'il doit connaître, être capable de faire et de comprendre, après avoir acquis une qualification à un niveau particulier. Ce document de travail montre que la plupart des 36 pays participant à la mise en œuvre du Cadre Européen des Certifications (CEC ou EQF - European Qualifications Framework) ont défini - et pour une grande partie adopté - leurs niveaux de résultats d'apprentissage (état au printemps 2013). L'analyse illustre l'influence du CEC sur les descripteurs de niveau national, mais il montre aussi comment les pays ont adapté et développé l'approche par résultats d'apprentissage (learning outcomes) en fonction des besoins et des priorités nationaux. Perspectives et défis d’ECVET, le système européen de crédit d’apprentissages pour l’enseignement et la formation professionnels Mon, 01 Jul 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=57695 Le système européen de crédit d’apprentissages pour l’enseignement et la formation professionnels (ECVET) est l’un des instruments européens conçus pour rendre les systèmes d’enseignement et de formation professionnels (EFP) plus transparents. ECVET vise à permettre aux étudiants d’EFP de passer plus facilement d’un établissement de formation à un autre, dans le même pays ou à l’étranger. Le système ECVET, qui concerne les certifications à tous les niveaux du cadre européen des certifications (CEC) : permet le transfert d’unités d’acquis d’apprentissage ; s’appuie sur des partenariats entre les établissements ; et supprime la nécessité d’évaluer une seconde fois les étudiants passant d’un établissement à un autre. Les certifications peuvent être définies comme une combinaison d’unités d’acquis d’apprentissage. Si le système national de formation professionnelle le permet, les unités d’acquis d’apprentissage peuvent être reconnues, quels que soient le type ou le lieu de leur acquisition. Ces unités peuvent être utilisées sur le marché du travail ou en vue d’acquérir une certification complète. Les pays ont mis en place le système ECVET en fonction de leurs priorités politiques et du développement de leur système de certifications à la suite de l’adoption d’une recommandation du Parlement européen et du Conseil. Le CEDEFOP analyse l’évolution de la situation et publie chaque année un rapport de suivi en la matière comprenant une analyse par pays. Selon le dernier rapport de suivi, la plupart des pays considèrent ECVET comme un instrument permettant aux étudiants de formation professionnelle de pratiquer la mobilité transfrontalière. Sur la base de cette orientation, des centaines de projets pilotes transnationaux, largement financés par l’UE, testent actuellement le système en vue d’étendre graduellement son application à un éventail plus large de certifications professionnelles. Cette « Note d’information » étudie le système ECVET selon plusieurs aspects : Activités et perceptions ; Défis ; Liens avec d’autres instruments (CEC/CNC ; CERAQ) ; Passer de l’enseignement général à l’enseignement professionnel (« perméabilité ») ; Compatibilité ; Gouvernance ; Implications politiques. Analysis and overview of NQF developments in European countries Wed, 01 May 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=59311 <img src='http://www.cedefop.europa.eu/EN/Images-ContentManagement/cover_6117_en_rdax_283x400.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce quatrième rapport annuel du CEDEFOP sur l'évolution des Cadres nationaux des certifications (CNC, ou NQF en anglais) en Europe, confirme que ces cadres sont considérés comme un moyen essentiel pour rendre plus compréhensibles les qualifications et pour les comparer à l'intérieur et entre les pays. On peut également constater que ces cadres sont de plus en plus utilisés pour encourager des changements dans l'éducation et la formation. La plupart des 36 pays qui travaillent ensemble sur le Cadre européen des certifications (CEC, alias EQF en anglais) - les 27 États membres de l'UE, la Croatie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, l'Islande, le Liechtenstein, le Monténégro, la Norvège, la Serbie, la Suisse et la Turquie sont maintenant d'accord sur la structure d'ensemble de leurs cadres nationaux. En plus des cadres pleinement opérationnels de la France, de l'Irlande, de Malte et du Royaume-Uni, dix autres pays entrent maintenant dans une première phase opérationnelle. Les progrès réalisés par les CNC ont permis à davantage de pays de compléter leur liaison avec le CEC. 16 pays avaient établi la liaison de leurs niveaux de qualifications nationaux avec des niveaux du CEC à la fin décembre 2012. European Inventory on NQF 2012 : France Wed, 01 May 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=59364 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12566' align='right' hspace='4' vspace='2' />Extrait du rapport « Analysis and overview of NQF developments in European countries : Annual report 2012 », du chapitre en anglais portant sur la France. Il propose un bilan sur son CNC - Cadre national des certifications (NQF – National Qualifications Framework). Qualité Fri, 01 Mar 2013 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=57697 Une certification ne peut avoir de valeur que si elle suscite la confiance. L’utilisation d’un certificat ou diplôme à des fins d’emploi ou d’apprentissage complémentaire dépend largement de ce qu’a appris l’individu qui a achevé le programme et réussi les examens qui s’y rattachent. Cette confiance repose sur des dispositifs d’assurance qualité systématiques. Les établissements d’éducation et de formation dépourvus de dispositifs d’assurance qualité risquent de se retrouver dans le lot des organismes délivrant de fausses « certifications ». La confiance est également fondamentale pour la mise en oeuvre des CNC - Cadres nationaux de certifications en cours en Europe (ou NQF - National qualification frameworks). L’argument avancé dans le document conceptuel sous-tendant le CEC - Cadre européen des certifications (ou EQF - European qualification framework) est celui d’un « métacadre » européen promouvant des « zones de confiance mutuelle » qui renvoient aux niveaux de référence européens communs définis en termes d’acquis de l’apprentissage. Les CNC visent à faciliter l’utilisation des certifications d’un établissement à l’autre ou d’un pays à l’autre. Cela exige de décrire les certifications en termes d’acquis de l’apprentissage. Une assurance qualité systématique permet d’établir si le document présenté par un candidat est porteur d’une valeur réelle. Au sommaire de cette « Note d’information » : Les priorités des systèmes d’assurance qualité ; Assurer la qualité des acquis de l’apprentissage ; Assurer la qualité de l’évaluation et de la validation ; Délivrance des certifications - qu’entend-on par « organisme compétent » ? ; Qualité des acquis « par rapport à des normes données » ; Action politique - options diverses, objectif commun. Perméabilité des systèmes d’éducation et de formation Thu, 01 Nov 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56849 La « perméabilité » d'un système d’éducation et de formation signifie permettre aux apprenants de passer facilement d’un type d’enseignement à un autre (professionnel ou général) et d’un niveau à un autre (secondaire supérieur, formation en apprentissage ou enseignement supérieur), à leur gré. Le communiqué de Bruges de 2010 et la stratégie « Europe 2020 » soulignent que la perméabilité est une condition préalable à la mise en place de systèmes d’éducation et de formation modernes en Europe, qui encouragent l’apprentissage tout au long de la vie et dans tous les domaines de la vie. Or, en Europe, la plupart des systèmes d’éducation et de formation ne sont perméables que jusqu’à un certain point. La transition vers des systèmes plus flexibles et perméables, exige de rapprocher les sous-systèmes, et de réduire les cloisonnements entre les différents niveaux et établissements d’apprentissage et les certifications. Ainsi, les pays ont élaboré différentes stratégies pour renforcer les liens entre secondaire supérieur et enseignement supérieur, ce qui inclut l’objectif de permettre à un plus grand nombre de diplômés de l’EFP (enseignement et formation professionnels) de poursuivre des études supérieures. De même, au cours des 20 dernières années, les initiatives européennes et nationales en faveur de la validation, de la reconnaissance et du transfert de crédits ont connu un développement constant ; et ces instruments sont en lien de plus en plus étroit avec l’apparition des cadres de certifications. Mais malgré les importantes mesures prises dans les pays, les instruments ne sont que partiellement en place, une pleine mise en oeuvre réclamant une coordination renforcée. Et des stratégies doivent être élaborées pour resserrer les liens et encourager la synergie entre les initiatives européennes et nationales. Les cadres de certifications en Europe Tue, 30 Oct 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56786 Les certifications sont de plus en plus importantes pour l’accès à l’emploi, et essentielles pour la construction de carrière. Leurs modes de classification et de hiérarchisation connaissent des changements majeurs, entraînés par le développement rapide des cadres nationaux de certifications (CNC) en Europe. Avant 2005, des CNC étaient déjà utilisés en Irlande, en France et au Royaume-Uni, mais leur développement dans d’autres pays a été impulsé par le cadre européen des certifications (CEC), dont l’objectif est la comparabilité transnationale des certifications. Si les CNC demeurent essentiels pour atteindre cet objectif européen, ils revêtent une importance croissante pour la réalisation des objectifs nationaux. A compter d'octobre 2012, 39 CNC sont en cours d’élaboration dans 35 pays. Sont désormais concernés les 27 États membres de l’Union européenne (UE), plus la Croatie, l’ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM), l’Islande, le Liechtenstein, le Monténégro, la Norvège, la Serbie et la Turquie. Au Royaume-Uni, les cadres sont distincts pour l’Angleterre/Irlande du Nord, le pays de Galles et l’Écosse. La Belgique développe trois cadres distincts pour la Flandre et les communautés francophone et germanophone. Cette note propose un bilan sur le développement des CNC, leur contenu, leur construction, la diversité des évolutions selon les pays, l'impact des CNC au niveau national, les défis à venir pour ces instruments de structuration et de planification, la mise en correspondance avec le CEC. Favoriser l'enseignement et la formation professionnels en Europe Wed, 01 Aug 2012 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13011 <img src='http://bookshop.europa.eu/is-bin/intershop.static/WFS/EU-Bookshop-Site/EU-Bookshop/fr_FR/NC3211708.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le 7 décembre 2010, les ministres européens de l'enseignement et de la formation professionnels (EFP), les partenaires sociaux européens et la Commission européenne ont adopté le communiqué de Bruges sur la coopération européenne renforcée en matière d'enseignement et de formation professionnels pour la période 2011-2020. Celui-ci définit des objectifs communs pour 2020, ainsi qu'un plan d'action pour les prochaines années combinant des mesures nationales et un soutien européen. Cette brochure présente le contexte de cette coopération (cf. cadre du processus de Copenhague), ses enjeux et ses objectifs dans les années à venir. Le texte intégral du communiqué de Bruges est repris dans le document. Europass 2005-2020 Tue, 01 May 2012 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56324 Lancé il y a sept ans, Europass est aujourd’hui utilisé par des millions de citoyens. De février 2005, date de son lancement, à mars 2012, le site Europass a reçu plus 48,6 millions de visites, et 38 millions de Curriculum vitae (CV) Europass ont été remplis en ligne ou téléchargés, soit environ 15 000 documents par jour. On estime à plus de 300 000 Europass Mobilité délivrés pour documenter une expérience professionnelle ou une formation dans un autre pays. Plus de 1,2 million de Passeports de langues (un outil d’autoévaluation des compétences linguistiques utilisant une grille à six niveaux) ont été remplis en ligne ou téléchargés. Ces chiffres illustrent la valeur accordée à Europass par les apprenants et les travailleurs en Europe. Les efforts se poursuivent pour améliorer l’outil Europass et accroître sa convivialité. En outre, de 2013 à 2015, les liens entre Europass et les outils européens instaurés par le Processus de Copenhague, pour accroître la visibilité des compétences et des qualifications : le Cadre européen des certifications (CEC), le Système européen de crédits d'apprentissages pour l'enseignement et la formation professionnels (ECVET) et la Taxonomie européenne des aptitudes, des compétences, des métiers et des qualifications (ESCO). 28 pays européens élaborent ou ont élaboré des cadres nationaux de certification globaux Mon, 06 Feb 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=55573 Organiser l’apprentissage tout au long de la vie Thu, 01 Dec 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56294 À l’heure où les compétences d’une main-d’oeuvre vieillissante risquent d’être dépassées en raison des changements rapides et où l’Europe se transforme en une société de la connaissance, les Etats membres de l'Union européenne, d’autres pays européens (de l’Espace économique européen et des pays candidats) et les partenaires sociaux ont travaillé ensemble à l’établissement d’un cadre politique destiné à moderniser l’éducation et la formation. En matière d’enseignement et de formation professionnels (EFP), l’Union européenne a créé une plateforme destinée à la coopération et à la coordination volontaires entre les États membres, sous le nom de « processus de Copenhague ». Dans le cadre de ce processus, les États membres et les partenaires sociaux ont élaboré des outils et des principes européens communs : le Cadre européen des certifications (CEC ou EQF en anglais) ; le système européen de crédits d’apprentissages pour l’EFP (ECVET) ; Europass ; le Cadre européen de référence pour l’assurance de la qualité dans l’EFP (CERAQ, ou EQAVET en anglais) ; des principes et des lignes directrices en matière d’identification et de validation de l’apprentissage non formel et informel ; des principes relatifs à l’orientation et au conseil tout au long de la vie. Ces outils et ces principes constituent un cadre intégré, dont les effets dépendent de leur cohérence, de la manière dont ils interagissent, et de la bonne compréhension de cette interaction. Leur mise en oeuvre améliorera la transparence des qualifications, encouragera la mobilité et sera bénéfique pour les citoyens, en leur offrant une manière systématique de valider et de consigner leurs connaissances, leurs aptitudes et leurs compétences. (Les publications relatives aux outils et aux principes européens sont disponibles aux adresses suivantes : http://www.cedefop.europa.eu/EN/understanding-qualifications/index.aspx et http://www.cedefop.europa.eu/EN/developing-lifelong-learning/index.aspx ). Les cadres de certifications en Europe Tue, 01 Nov 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56280 Les cadres européens et nationaux de certifications apportent des précisions sur le lien entre certifications, niveaux et types d’apprentissage. Les certifications sont traditionnellement classées et hiérarchisées en fonction des conditions institutionnelles de l’apprentissage (l’institution qui les a décernées et la durée des études). En Europe, la situation évolue et les cadres de certifications jouent un rôle important. Couvrant tous les niveaux et types d’apprentissage, les cadres nationaux de certifications (CNC) s’appuient sur les résultats d’apprentissage, qui précisent ce que le détenteur d’un certificat ou d’un diplôme doit savoir, comprendre et être capable de faire. Les CNC, grâce à leurs liens avec le cadre européen des certifications (CEC), permettent également aux personnes et aux employeurs de comparer le niveau des certificats et diplômes décernés dans le pays d’origine et dans d’autres pays. Une meilleure compréhension de la signification des qualifications permettra de passer plus facilement d’un type d’apprentissage à un autre, par exemple, de l’enseignement général à l’enseignement et à la formation professionnels (FEP), d’une formation scolaire à des apprentissages professionnels, ou du secondaire supérieur à l’universitaire et inversement. Dans tous les cas, les apprentissages antérieurs peuvent être pris en considération, ce qui permet aux intéressés de suivre l’enseignement qu’ils souhaitent, soit dans leur pays soit dans un autre État membre de l’Union européenne, sans obstacle injustifié. La France, l’Irlande et le Royaume-Uni disposent de CNC depuis de nombreuses années. L’instauration du CEC en 2004 a toutefois déclenché la création volontaire de CNC ailleurs en Europe. Le CEDEFOP supervise la création et la mise en oeuvre de quelque 38 CNC dans 34 pays. Le rapport « Development of national qualifications frameworks in Europe » (October 2011, 346 p., Working Paper No 12 - http://www.cedefop.europa.eu/EN/Files/6112_en.pdf) indique que la quasi-totalité des pays ont décidé qu’un cadre national était la meilleure solution pour lier leurs qualifications au cadre européen D’ici la fin de 2011, la Belgique (Flandre), la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la France, l’Irlande, la Lettonie, la Lituanie, Malte, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni (Angleterre/Irlande du Nord, Écosse et Pays de Galles) auront relié leurs niveaux de qualifications au CEC. Les autres pays devraient achever ce processus d’ici 2012-2013. L’inclusion des niveaux du CEC dans les certificats et diplômes nationaux débutera en 2012. Glossaire : La qualité dans l'enseignement et la formation Thu, 01 Sep 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12238 <img src='http://www.cedefop.europa.eu/files/styles/publication_cover/public/images/cover_4106_en_rdax_285x400.jpg?itok=wBMRZh-I' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce glossaire sur les termes relatifs à la qualité dans l'enseignement et la formation a pour but de promouvoir communication et compréhension sur ces sujets. Il s'adresse aux chercheurs, aux experts, ainsi qu'à toutes les personnes impliquées dans l'amélioration de la qualité des programmes d'apprentissage, des prestations et des systèmes d'enseignement et de formation. Il ne se présente pas comme voulant établir un inventaire exhaustif de la terminologie utilisée par les spécialistes. Ce glossaire constitue une version mise à jour et étendue de l'ouvrage "Quality in training - La qualité dans la formation", publié par le Cedefop en 2003. Il prend en considération une série d'importants développements récents et décisions politiques, au niveau européen. Sont notamment inclus le CEC - Cadre européen des certifications pour l'apprentissage tout au long de la vie (EQF - European Qualifications Framework for lifelong learning), ainsi que le développement d'un Système européen de crédits d'apprentissage pour l'enseignement et la formation professionnels (ECVET - European Credit system for Vocational Education and Training). De nouvelles données pour améliorer les politiques de formation Sat, 01 Jan 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56308 Ce numéro a pour objectif de valoriser les travaux et publications 2010 ainsi que les projets pour 2011 du CEDEFOP, les citant en regard de plusieurs recommandations marquantes des institutions de l'Union européenne, et plus globalement de son cadre politique et de sa stratégie. Côté publications notamment, le rapport sur les politiques d’enseignement et de formation professionnels (EFP) « A bridge to the future : European policy for vocational education and training 2002-10 » présenté lors de la réunion de Bruges le 7 décembre 2010, passe en revue et récapitule les progrès accomplis par les pays participants dans la mise en oeuvre des priorités, instruments et principes convenus d’un commun accord entre 2002 et 2010, et identifie les principaux défis. « Skills supply and demand in Europe : medium-term forecast up to 2020 » a proposé des prévisions de l'offre et de la demande de compétences sur le marché du travail européen jusqu'en 2020. « Skills for green jobs : European synthesis report » a étudié les compétences vertes pour les emplois verts. « The development of ECVET in Europe » constitue un document de travail qui analyse les progrès accomplis par les Etats membres et les stratégies mises en place pour préparer la mise en oeuvre d'ECVET. « The development of national qualifications frameworks in Europe » et « Linking credit systems and qualifications frameworks » se sont intéressés aux Cadres nationaux des certification (CNC) et à leur influence sur les liens entre l'EFP et l'enseignement supérieur. « Changing qualifications : a review of qualifications policies and practices » examine le rôle et les fonctions des certifications. « Learning outcomes in VET curricula » examine les liens entre programmes d'EFP et acquis de l'apprentissage. « Professional development opportunities for in-company trainers » rend compte des initiatives prises pour reconnaître la formation des formateurs intervenant en entreprise. En 2011, « Learning while working » passera en revue les réussites, les problèmes ainsi que les domaines qui restent encore à développer dans le champ de l’éducation et de la formation des adultes. La coordination du programme de Visites d'étude, les recherches sur les bénéfices économiques et sociaux de l'EFP, l'amélioration des statistiques de l'EFP, seront poursuivies en 2011. Référencement du cadre national de certification français vers le cadre européen de certification pour la formation tout au long de la vie : rapport Sat, 01 Jan 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12807 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12460' align='right' hspace='4' vspace='2' />La Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP), a effectué la mise en relation du Cadre national de certification (CNC), c'est-à-dire le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), avec le Cadre européen des certifications pour l'éducation et la formation tout au long de la vie (CEC), conformément à la Recommandation du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2008 établissant le CEC. Ce rapport officiel a été établi par un groupe de travail constitué de membres de la CNCP, soit élaboré dans un cadre interministériel et sous l’égide du Secrétariat général des affaires européennes (SGAE). Il s'agit d'une version modifiée par rapport à celle datant d'octobre 2010 consultable sur le site de la Commission européenne http://ec.europa.eu/eqf/documentation_fr.htm . En effet cette version plus récente date de septembre-octobre 2011. Elle tient compte de remarques faites par les représentants des États membres, et des éclaircissements dans la rédaction ont été apportés, contrôlés par le SGAE. Le texte se veut ainsi plus compréhensible par des personnes étrangères au système français et fait aussi l'objet d'une traduction en anglais (version en anglais publiée séparément de celle en français). Compétences et certification Fri, 31 Dec 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=53425 Les pays européens sont marqués par une grande diversité dans la définition et l'appréciation des qualifications et des compétences. Elles découlent des degrés d'interaction entre les traditions éducatives des pays et la qualité du dialogue social. Se pose aujourd'hui la question de leur harmonisation. La transition vers les acquis de l'apprentissage Thu, 01 Jul 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12182 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=14673' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette étude porte sur la transition vers les acquis de l'apprentissage actuellement observée dans les politiques et pratiques européennes d'éducation et de formation. Le lancement du Cadre européen des certifications (CEC) et du Système européen de crédits d'apprentissage pour l'enseignement et la formation professionnels (ECVET) a donné aux acquis de l'apprentissage une place importante sur l'agenda politique. Le développement rapide des Cadres nationaux des certifications (CNC) va dans le même sens. Cette étude comparative propose un compte rendu détaillé de ces évolutions et analyse la situation dans les 32 pays participant au programme "Education et formation 2010", ainsi que dans les sous-secteurs de l'enseignement général, de l'enseignement et de la formation professionnels (EFP) et de l'enseignement supérieur. Elle fournit ainsi, pour la première fois, un état des lieux des développements européens en la matière. La reconnaissance des certifications en France et en Europe Sat, 01 May 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=11888 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12971' align='right' hspace='4' vspace='2' />La question de la "reconnaissance" des certifications en France et Europe s’inscrit dans un contexte de sécurisation des parcours, d’employabilité et de mobilité qui nécessite la mise en place de «cadres repères». Au travers de ce dossier, l'auteur a voulu : clarifier le concept en faisant un bref état de lieux, présenter le processus et les modalités, et montrer les enjeux en France comme en Europe (procédure de reconnaissance par l’État, politique européenne de certifications, outils européens pour la transparence, processus de transposition qui s'avère complexe). La synthèse documentaire proposée met notamment en relief le fait que le vocabulaire utilisé varie selon les sources et les approches : diplôme / certification, qualification / certification. "Qualification au sens anglais du terme désigne un titre, un diplôme. C’est pourquoi le « European Qualification framework » a été traduit en français par « cadre européen des certifications » pour éviter l’ambiguïté avec le mot français qualification qui renvoie aux caractéristiques du poste de travail ou de l’individu". La transition vers les acquis de l'apprentissage Fri, 01 Jan 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=11877 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=13594' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce livret traite de la transition actuelle vers les acquis de l'apprentissage dans les politiques et pratiques européennes d'éducation et de formation. Il se concentre sur la base conceptuelle et les principales tendances développementales de l'approche fondée sur les acquis de l'apprentissage dans les 32 pays européens participant au programme "Education et formation 2010" (cf. notamment les huit "compétences clés" européennes / de l'Union européenne, et la formulation du CEC - Cadre européen des certifications ; mais aussi d'autres projets comme le projet Tuning, le projet DeSeCo de l'OCDE, etc.). Le texte, fondé sur l'étude comparative menée par le Cedefop en 2007, couvre les évolutions dans l'enseignement général, l'enseignement et la formation professionnels (EFP), et l'enseignement supérieur. Les axes de recherche sont : la clarification conceptuelle des acquis de l'apprentissage ; les acquis de l'apprentissage en tant qu'aspect de la réforme des politiques au niveau national, local et institutionnel ; les acquis de l'apprentissage en tant que composante de la modernisation des systèmes d'enseignement et de formation. Le cadre européen des certifications Thu, 31 Dec 2009 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=50998 La coordination européenne des politiques de formation professionnelle s'affirme progressivement. Qu'il s'agisse des indicateurs d'objectifs partagés et comparés, des " crédits européens de formation professionnelle ", de la mise en place d'un Cadre européen des certifications (CEC), ces outils de politique publique européenne interpellent les systèmes nationaux de certification. L'examen, dans quatre pays (Angleterre, France, Pays-Bas, Allemagne), de la structure des certifications et des concepts qui les sous-tendent, montre leur diversité tant entre pays qu'au sein d'un même pays. Certaines conceptions sont difficilement compatibles avec celles du cadre européen. On peut alors formuler quelques hypothèses sur les stratégies nationales de transposition de ces certifications dans le nouveau cadre européen.© Lignes directrices européennes pour la validation des acquis non formels et informels [Edition 2009] Thu, 01 Jan 2009 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=11645 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=13732' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette publication présente les conclusions de plus de deux années d'échanges intensifs, entre les représentants de plus de 20 pays d'Europe, d'expériences relatives à la validation des acquis non formels et informels, au sein d'un groupe (cluster) sur la reconnaissance des résultats de l'apprentissage mis en place en 2006 dans le cadre de travail Education et formation 2010. Elle a pour principal objectif de mettre les résultats de ce processus d'apprentissage commun à la disposition d'un large public, afin de favoriser le développement de la validation des acquis non formels et informels au niveau européen, national et local. Ces lignes directrices, si elles s'inspirent des principes européens communs pour l'identification et la validation de l'éducation et de la formation non formelles et informelles adoptés par le Conseil européen en 2004, ne constituent pas un cadre politique approuvé par une instance législative : il s'agit au contraire d'un outil pratique, d'un recueil de recommandations formulées par des experts et dont la mise en application est de caractère purement volontaire. L'effet qu'elles pourront avoir repose exclusivement sur leur pertinence et sur la valeur ajoutée qu'elles sauront générer au niveau national ou local. De plus en plus, on voit dans la validation des acquis non formels et informels un moyen d'améliorer l'apprentissage tout au long de la vie et embrassant tous les aspects de la vie. Les pays d'Europe sont de plus en plus nombreux à souligner qu'il est essentiel de rendre visibles et de valoriser les apprentissages intervenant en dehors des institutions formelles d'éducation et de formation, par exemple au travail, pendant les activités de loisirs et chez soi. Communiqué de Bordeaux sur la coopération européenne renforcée en matière d'enseignement et de formation professionnels Wed, 26 Nov 2008 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13121 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=13858' align='right' hspace='4' vspace='2' />« 2010 est le terme qu’avaient fixé les chefs d’Etat et de gouvernement pour l’atteinte des objectifs de la Stratégie de Lisbonne, lors de son lancement en mars 2000. 2010 est également l’échéance du programme de travail « Éducation et formation 2010 » dont le processus de Copenhague constitue un pilier important. Ces deux années 2009-2010 seront par conséquent l’occasion de bilans et de réflexions sur l’avenir de la Stratégie et des différents processus. Le processus de coopération lancé à Copenhague en 2002 a fait la preuve de son efficacité et contribue à la réussite de la Stratégie de Lisbonne dans ses dimensions économique et sociale. Il a contribué à la création d’une image plus positive et plus dynamique de l’EFP tout en préservant la richesse que constituent des systèmes très divers. De Copenhague à Maastricht, Helsinki et Bordeaux, se construit un espace européen de l’EFP fondé sur la transparence et la confiance mutuelle ». Des priorités ambitieuses ont permis la création d’instruments importants au niveau européen pour la transparence et la reconnaissance des savoirs, aptitudes et compétences ainsi que pour la qualité des systèmes - principes européens communs pour l’identification et la validation des apprentissages non formels et informels, Europass, CEC - cadre européen des certifications, ECVET - futur système de crédit d’apprentissage pour l’EFP, CERAQ - futur cadre européen de référence pour l’assurance de la qualité dans l’EFP. Egalement, le processus de Copenhague a entraîné des évolutions significatives des politiques nationales dans les Etats participant au processus, et dans les pays tiers. Sur la période 2008-2010, il s'agira de « mettre en oeuvre, donner du temps, et assurer la cohérence », les éléments de bilan indiquant que l’ensemble des pays est engagé dans des processus de rénovation des systèmes d’EFP en lien avec la mise en oeuvre des outils européens. De même l’Europe de l’éducation et de la formation devra répondre aux défis de la mondialisation. Considérant le bilan du processus et au vu des défis auxquels l’Europe doit faire face aujourd’hui, il apparaît que les priorités et les orientations établies depuis 2002 sont toujours d’actualité mais qu’un nouvel élan est nécessaire. Le Communiqué de Bordeaux définit donc 4 axes d’actions pour le futur : Mettre en oeuvre au niveau national et au niveau européen les outils et dispositifs de la coopération en matière d’EFP ; Renforcer la qualité et l’attractivité des systèmes d'EFP ; Renforcer les liens entre l’EFP et le marché du travail ; Renforcer les modalités de la coopération européenne. Le cadre européen des certifications pour l'éducation et la formation tout au long de la vie (CEC) Mon, 01 Sep 2008 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=48860 Présentation du cadre européen des certifications (CEC) : sa genèse, sa conception et ses enjeux ; reproduction de la Recommandation du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2008 établissant le cadre européen des certifications pour l'éducation et la formation tout au long de la vie. Le cadre européen des certifications Sun, 01 Jun 2008 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=11435 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=13828' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le 23 avril 2008, la recommandation établissant le Cadre européen des certifications pour l'éducation et la formation tout au long de la vie (CEC) a été adoptée par le Parlement européen et le Conseil. Le CEC établit, pour la première fois, un cadre de référence commun qui permet de comparer avec précision le profil et le contenu des certifications de différents pays, secteurs et institutions. Il permettra aux personnes non seulement de passer d'un pays à l'autre, mais également de passer d'une branche à l'autre au sein des systèmes nationaux d'éducation et de formation. Ces deux pages présentent successivement les objectifs du CEC ; l'élaboration en cours des CNC - Cadres nationaux de certification, destinés à établir un lien avec le CEC ; les résultats de l'apprentissage (acquis) sur lesquels s'appuient les huit niveaux du CEC ; et enfin le rôle du CEDEFOP au regard du CEC. La contribution de l'Education nationale au développement de l'obtention de certifications professionnelles Tue, 01 Jan 2008 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=48700 L'Éducation nationale occupe bien sûr une place majeure dans le paysage de la VAE en France. Ses diplômes professionnels sont construits par des commissions professionnelles consultatives. Un coordonnateur, nommé par la rectrice ou le recteur, est chargé du pilotage du dispositif, et il existe un dispositif académique de validation des acquis (Dava) dans chaque académie, animé, sous l'autorité du coordonnateur, par une équipe permanente. La fonction d'accueil et d'information est mise en oeuvre au plus près des publics; la fonction de validation correspond à deux activités: administrative et d'évaluation de l'expérience des candidats; et la troisième fonction, d'accompagnement (non obligatoire), optimise les chances d'obtention du diplôme. L'Éducation nationale a mis en oeuvre une politique volontariste de réalisation de partenariats avec d'autres ministères, avec des branches et des Opca, et avec des entreprises, au niveau des territoires. Une charte interministérielle a d'ailleurs été mise en oeuvre pour l'accompagnement. Au niveau européen, l'Education nationale associée à l'enseignement supérieur participe aux travaux d'un cluster sur la reconnaissance des acquis d'apprentissages "non-formels" et "informels". La présidence française de l'Union européenne peut être l'occasion de valoriser l'expérience acquise par la France, en articulation avec le système européen de crédits d'apprentissages "Ecvet" et "ECTS", et avec le cadre européen de certifications (CEC). Des diplômes aux certifications professionnelles Tue, 01 Jan 2008 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=11602 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?url_image=http%3A%2F%2Fimages-eu.amazon.com%2Fimages%2FP%2F%21%21isbn%21%21.08.MZZZZZZZ.jpg&amp;noticecode=9782753506800&amp;vigurl=' align='right' hspace='4' vspace='2' /> Terminology of european education and training policy Tue, 01 Jan 2008 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=11465 <img src='http://www.cedefop.europa.eu/EN/Images-ContentManagement/publication_369.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce glossaire propose une sélection de 100 termes utilisés dans le domaine de la politique d'éducation et de formation en Europe. Il est rédigé à l'intention des chercheurs, des praticiens, et plus généralement des personnes impliquées dans ce champ. Il ne représente pas un inventaire exhaustif de la terminologie utilisée par les spécialistes, mais identifie plutôt les termes clés qui paraissent essentiels pour appréhender la politique actuelle d'éducation et de formation en Europe. Ce document a été préparé en collaboration avec la Fondation européenne pour la formation (ETF - European Training Foundation), la Commission européenne (DGEAC - Direction Générale Education et Culture) et Eurydice - le réseau d'information sur l'éducation en Europe. Il prend en considération les développements politiques récents, parmi lesquels le CEC - Cadre européen des certifications pour l'éducation et la formation tout au long de la vie, ainsi que l'ECVET - système européen de crédits d'apprentissages pour l'enseignement et la formation professionnels. Il comprend six langues : anglais, français, allemand, italien, portugais et espagnol. La validation des acquis d'apprentissage en Europe Tue, 01 Jan 2008 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=48701 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=6561' align='right' hspace='4' vspace='2' />Comment faire de la validation des acquis d'apprentissage une voie d'accès normale et acceptée à la certification ? Une enquête du Cedefop a permis d'identifier trois contextes différents de mise en oeuvre de la validation dans les pays de l'UE. Dans un premier groupe de pays (Belgique, Danemark, Estonie, Finlande, France, Irlande, Pays-Bas, Portugal, Slovénie, Roumanie, Espagne et Royaume-Uni), elle constitue une réalité pratique pour les individus, suivant, il est vrai, des modalités diverses. Pour un deuxième groupe (Autriche, République tchèque, Islande, Italie, Allemagne, Hongrie, Lituanie, Luxembourg, Pologne, Suède et Malte), la validation est "émergente" et repose sur des expériences pilotes. Et dans un troisième groupe (Bulgarie, Chypre, Grèce, Lettonie et République slovaque), elle en est à ses balbutiements. Les cadres nationaux de certification (CNC), qui se développent, ont pour objet de faciliter la mise en place de normes ou référentiels nationaux. Ils pourraient aussi réduire les barrières entre les secteurs de formation et d'enseignement, et ouvrir la certification à une grande variété d'utilisateurs. Parallèlement, en Europe, deux systèmes de crédits ont été développés: le système européen de crédits d'apprentissage pour la formation et l'enseignement professionnels (Ecvet) et, dans l'enseignement supérieur, le système européen de transfert et d'accumulation de crédits (ECTS). Ecvet, en particulier, introduit la validation à deux moments de son processus: lors de l'octroi de crédits à l'étranger et lors du retour dans le pays d'origine. Ecvet n'est pas un dispositif de validation, mais offre un cadre pour la réaliser - avec un objectif commun : la reconnaissance des acquis issus d'activités d'apprentissage effectuées en dehors des parcours "standardisés". Le cadre européen des certifications pour l'éducation et la formation tout au long de la vie (CEC) Tue, 01 Jan 2008 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=11233 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=11543' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le CEC est un cadre de référence commun qui permet aux pays européens d'établir un lien entre leurs systèmes de certification. Il joue le rôle d'outil de transposition pour faciliter la lecture et la compréhension des certifications dans différents pays et systèmes européens. Il deux objectifs principaux : promouvoir la mobilité des citoyens entre les pays, et faciliter l'éducation et la formation tout au long de la vie. La recommandation est entrée en vigueur en avril 2008. Elle stipule que 2010 est la date recommandée aux pays pour établir une correspondance entre leurs systèmes de certification nationaux et le CEC. Et que 2012 est la date fixée pour qu'ils s'assurent que l'ensemble de leurs certifications fasse mention du niveau correspondant du CEC. Cette brochure présente le contexte d'élaboration du CEC et ses avantages pour l'Europe, puis reproduit la recommandation du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2008. En annexes : définitions ; tableau listant les 8 niveaux du CEC et leur signification en termes de savoirs théoriques et/ou factuels, d'aptitudes et de compétences ; principes communs régissant l'assurance de la qualité dans l'enseignement supérieur et l'enseignement et la formation professionnels dans le contexte du CEC. Cadre européen des certifications Mon, 01 Oct 2007 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=48127 Ce numéro spécial décrit les enjeux, les problèmes soulevés par l'harmonisation de cadres nationaux avec le nouveau cadre européen des certifications (CEC), l'influence ou l'impact sur certains cadres nationaux de formation ou sur des catégories de publics (travailleurs peu qualifiés) ou sur les politiques nationales d'éducation et de formation ; les corrélations et les potentiels entre le CEC et les systèmes de crédit que sont les ECTS et ECVET) sont analysés dans la perspective d'un espace européen de l'enseignement supérieur. Systèmes de certification Mon, 01 Jan 2007 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13120 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?url_image=http%3A%2F%2Fimages-eu.amazon.com%2Fimages%2FP%2F%21%21isbn%21%21.08.MZZZZZZZ.jpg&amp;noticecode=9789264013698&amp;vigurl=' align='right' hspace='4' vspace='2' />On s’accorde de plus en plus à reconnaître que les systèmes de certification ont un rôle crucial à jouer pour améliorer la qualité de la formation tout au long de la vie (FTLV) et en augmenter la fréquence. Après avoir passé en revue les politiques et pratiques en vigueur dans quinze pays, les auteurs de cette étude présentent neuf stratégies destinées à promouvoir la FTLV. Toutes ces stratégies nationales sont liées d’une manière ou d’une autre aux systèmes de certification. Les auteurs identifient ensuite vingt mécanismes, ou liens concrets, entre les objectifs des systèmes nationaux de certification et ceux de la FTLV. Au travers de ces mécanismes, cet ouvrage cherche à fournir aux gouvernements et aux décideurs des outils qui puissent les aider à reconsidérer leurs politiques et programmes en matière de FTLV. Les résultats suggèrent que certains mécanismes jouent un rôle particulièrement important dans la promotion de la FTLV. On citera notamment ceux liés au transfert de crédits, à la reconnaissance des acquis antérieurs, aux cadres de certification et à l’implication des acteurs concernés. Année européenne de la mobilité Thu, 16 Mar 2006 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=42519 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=4475' align='right' hspace='4' vspace='2' />Les 27 et 28 février se tenait à Budapest une conférence sur le "Cadre européen des certifications professionnelles" (CECP) en cours d'élaboration et dont l'objectif est de faciliter la reconnaissance et la transférabilité des certifications d'un pays de l'Union à l'autre. Les réactions sont mitigées, entre désir de faciliter la mobilité et crainte d'une disparition progressive des modes de certifications nationaux.