9. Mobilité européenne et internationale Ensemble de documents décrits dans la <a target="_blank" href="http://www.ressources-de-la-formation.fr/?opac_view=3">base bibliographique InffoDoc</a>. PMB Version v5.19 Mon, 20 Aug 2018 16:05:35 +0200 10000 http://www.ressources-de-la-formation.fr/styles/centreinffo/images/inffodoc.png Mobilité européenne Thu, 03 May 2018 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=68108 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=68091' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le 9 mai se déroule la Journée de l’Europe. L’occasion de montrer qu’à rebours de sa réputation de complexité, le Système européen de crédit d’apprentissages pour l’enseignement et la formation professionnels (European credit system for vocational education and training) s’inscrit dans une démarche dynamique, qui permet de mettre en place des projets innovants. Tel est le dessein qui a présidé à la tenue de la rencontre annuelle ECVET France. Celle-ci s’est déroulée à Strasbourg le 27 mars dernier, au siège de la Région Grand-Est. 15 objectifs pour les politiques européennes de jeunesse Sun, 01 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=68007 Le 31 décembre 2017 le président Macron adressait ses vœux à la jeunesse sur une thématique : la relance de la construction européenne. Mais qu’attend cette jeunesse des institutions européennes ? À travers toute l’Europe et pendant 18 mois un processus de dialogue a été engagé autour de cette question et qui aboutira à l’adoption en novembre 2018 d’une nouvelle stratégie pour la jeunesse. En France, une consultation en ligne a permis de recueillir les opinions de 2500 jeunes de tous horizons, la Campagne « Jeunesse, Europe et Educ pop » menée par « Provox », qui est un processus animé par le CNAJEP – Plateforme des organisations de jeunesse et d’éducation populaire. De même, un événement organisé début février 2018 a donné l’opportunité à 200 d’entre eux de mettre en débat ces résultats et d’aboutir à l’adoption de propositions concrètes qui font l’objet de cette publication. « Ces propositions sont organisées autour de 6 thématiques qui devraient être constitutives de la prochaine stratégie européenne pour la jeunesse : Éducation et apprentissage des langues ; Engagement et citoyenneté ; Participation de la jeunesse aux Objectifs de Développement Durable ; Place des jeunes dans la société ; Accès aux droits sociaux ; Mobilité pour toutes et tous ». Ce document esquisse qui sont ces jeunes qui croient encore à l’Europe, quelles sont leurs aspirations, leurs idées et leurs révoltes, quelle peut être leur contribution. Il a « vocation à influencer le processus d’adoption de la prochaine stratégie européenne pour la jeunesse mais également à susciter du débat à tout niveau ». Rapport d'activité 2017 - Campus France Thu, 01 Mar 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67936 « La France est le 4ème pays d’accueil de la mobilité internationale avec 325 000 étudiants internationaux accueillis à la rentrée 2016, le premier pays non anglophone. Campus France soutient l’ensemble des acteurs de la mobilité internationale pour soutenir l’excellence française en matière d’enseignement supérieur et faire rayonner la France dans le monde. » Le rapport d'activité pour 2017 de Campus France présente ses actions selon le plan suivant : 1 - Valoriser et promouvoir l’enseignement supérieur français 2 - Encourager et faciliter la mobilité internationale 3 - Accueillir et accompagner les étudiants internationaux 4 - Analyser et observer la mobilité internationale 5 - Animer et fédérer les réseaux de partenaires En annexes, trois pages présentant : les moyens financiers ; une liste de sigles et acronymes ; Campus France en quelques chiffres. Erasmus + : bilan à mi-parcours et résultats 2017 Thu, 01 Mar 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67917 Au sommaire de ce dossier de presse : fiche « En bref » chiffres clés, et introduction. Puis deux parties sont distinguées. Partie 1. Bilan européen à mi-parcours 2014-2017 et position de la France dans le programme Erasmus + : - Rapport d’évaluation à mi-parcours du programme Erasmus + (2014-2017) ; - Bilan 2014-2017 pour le programme en France et couverture territoriale ; - L’Agence française dans la dynamique inter-agences nationales et les réflexions sur le prochain programme (après 2020). Partie 2. Au niveau national : Résultats 2017 pour Erasmus + en France et tendances 2018 : - Résultats 2017 par secteur ; - Des enveloppes budgétaires contraintes ; - Actualité des autres actions du programme Erasmus +. Mobilité européenne des apprentis Mon, 29 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67799 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Remis le 19 janvier 2018 à la ministre du Travail, le rapport du député européen (Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe - UDI) Jean Arthuis propose des mesures au plan national et européen pour permettre à davantage d'apprentis de bénéficier d'une expérience à l'étranger. Éducation des adultes Mon, 01 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67916 Ce recueil présente des projets Erasmus + portés par des acteurs français engagés dans l’éducation populaire et citoyenne. Son objectif : montrer la diversité et l’impact des initiatives et fournir des informations pratiques relatives au montage de projets Erasmus + pour l’ éducation des adultes. 1) Les projets de mobilité visent à organiser une ou plusieurs des activités suivantes : participer à des cours structurés ou à des événements de formation qui soutiennent le développement professionnel du personnel bénéficiaire ; partir en stage d’observation en situation de travail au sein d’organisations actives dans l’éducation des adultes ; dispenser des cours ou des formations au sein d’une organisation partenaire à l’étranger. Sont concernés : les formateurs, éducateurs, animateurs, conseillers, enseignants, personnels et responsables, qu’ils soient bénévoles ou salariés, des organismes publics ou privés actifs dans le champ de la formation non formelle ou informelle des adultes. 2) Les projets de partenariat, qui sont de deux types : pour l’innovation, et pour les échanges de pratiques. Ce sont des projets structurant impliquant au moins trois organismes européens. Le financement Erasmus + alloué est fonction du nombre de partenaires, des objectifs fixés et des activités réalisées. L’inscription sur le secteur de l’éducation des adultes se justifie au regard des priorités du programme et des publics majoritairement ciblés par le projet. Erasmus Pro - lever les freins à la mobilité des apprentis en Europe. Rapport à Muriel Pénicaud, ministre du Travail Mon, 01 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67578 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=19412' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce rapport, remis le 19 janvier 2018 à Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a été rédigé par Jean Arthuis, Député européen, suite à une mission confiée le 20 juillet 2017. Il porte sur le renforcement de la mobilité européenne des apprentis et l’identification de l’ensemble des freins à cette mobilité au niveau national et européen, à partir des expérimentations menées. Ce rapport contient 16 propositions de nature à lever les obstacles au développement de l’Erasmus de l’apprentissage. Propositions au plan national : - Suspension, pendant la mobilité de l’apprenti à l’étranger, de certaines clauses du contrat d’apprentissage relatives aux obligations de l’employeur et sécurisation des conditions de mise en œuvre de la mobilité par convention ; - Création d’une garantie de ressources pour l’autonomie financière de l’apprenti pendant sa mobilité ; - Garantie de la couverture sociale des apprentis pendant leur mobilité ; - Reconnaissance des acquis d’apprentissage pendant la mobilité pour la délivrance du diplôme - Adaptation de la réglementation en vue de l’accueil d’apprentis en France ; - Soutien à la création d’une fonction de référent dans les CFA (Centres de formation d'apprentis) s’engageant dans un projet de mobilité de leurs apprentis ; - Renforcement de l’enseignement des langues dans les CFA s’engageant dans des parcours de formation européens ; - Expérimentation, dans les territoires des Outre-mer, des mobilités dans des pays du même bassin océanique. Propositions au plan européen : - Promouvoir des jumelages entre CFA situés dans des pays différents, fondés sur une charte définissant les valeurs et les objectifs partagés tendant à développer la mobilité internationale des apprentis ; - Revalorisation des crédits Erasmus (+200 %) dans les prochains budgets de l’UE ; - Simplification des procédures Erasmus pour les apprentis ; - Création d’un programme européen pour le développement de l’apprentissage et de la formation professionnelle (ERASMUS PRO) ; - Création d’une mission « Apprentissage-Formation professionnelle » au sein de la Commission européenne (DG Emploi, DG EAC et DG REGIO) ; - Mise en œuvre des conclusions du Conseil franco-allemand du 13 juillet 2017 ; - Expérimentation d’un ERASMUS PRO des régions ultrapériphériques ; - Inscription à l’agenda du Conseil européen d’un projet de résolution relatif à l’Erasmus de l’apprentissage exprimant la volonté politique des chefs d’État ou de gouvernement de combattre le chômage des jeunes en Europe. L'innovation dans la formation Mon, 01 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67722 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=19531' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce recueil offre une sélection de 10 projets de partenariat Erasmus + particulièrement créatifs et originaux, tant par la composition de leur partenariat, que par la nature de leurs productions ou le mode de leur diffusion. Il est à noter que le secteur « formation et enseignement professionnels » n’est pas le seul concerné par la thématique ; « enseignement supérieur » et « éducation des adultes » sont aussi représentés. Bilan des projets Erasmus + de l'enseignement supérieur 2014 - 2016 Mon, 01 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67629 Ce document propose un panorama des opportunités offertes par le programme Erasmus + à l'attention des établissements d'enseignement supérieur dans le cadre de la nouvelle programmation débutée en 2014 ainsi qu'un bilan des actions de mobilité et de coopération réalisées au cours des années 2014, 2015 et 2016. Cinq chapitres rapportent la diversité des établissements de l'enseignement supérieur français impliqués dans le programme Erasmus +, la diversité des financements, des profils des étudiants et personnels en mobilité, la diversité des zones géographiques accessibles dans le programme. Enfin, un chapitre est consacré à la diversité des collaborations possibles entre les établissements d'enseignement supérieur, le monde socio-économique et la recherche. Au fil des chapitres, des exemples illustrent les réalisations de projets de mobilité et de coopération que finance le programme Erasmus +. Regards sur la mobilité internationale des jeunes d'outre-mer Sun, 10 Dec 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=68061 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=66691' align='right' hspace='4' vspace='2' />Dans les territoires ultramarins, la mobilité est ancienne, complexe, faite de mouvements d’immigration et d’émigration. Ces mobilités sont subies, refusées, voulues, selon les territoires, les temporalités et les populations qu’elles concernent. Dans ce contexte, comment appréhender les mobilités des jeunes ultramarins et les actions des professionnels de jeunesse dans ce champ ? Quelles en sont les particularités et comment sont-elles vécues ? En s’appuyant sur des cas et des territoires spécifiques (La Réunion, la Guyane, la Martinique, Mayotte), ce numéro propose d’apporter un éclairage sur la mobilisation d’outils et de dispositifs de mobilité internationale tant du point de vue des professionnels que des jeunes. Comment les dispositifs pensés en métropole et en Europe peuvent-ils s’appliquer dans des territoires caractérisés par l’éloignement géographique avec les lieux de décision ? Dans quelle mesure, chacune des situations spécifiques peut-elle être prise en compte pour comprendre ces mobilités ? Ce numéro de la collection « Cahiers de l’action » tente d’apporter des pistes de réflexion à ces questions. European mobility programmes Mon, 27 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67315 « Investir dans la jeunesse à travers des programmes de mobilité comme Erasmus+ et le Corps européen de solidarité peut contribuer à une Europe plus sociale. La mobilité donne aux jeunes les compétences nécessaires au marché du travail actuel et futur, favorise la participation active à la société et développe le sentiment d'identité européenne. » « Dans cette tribune, Francesca Dalboni, élève au Collège d'Europe et lauréate du prix Jacques Delors 2017, décrit et analyse Erasmus+ et le Corps européen de solidarité, deux initiatives phare de l'Union européenne. Erasmus, en particulier, est vu comme l'un des plus grands succès de l'UE, en promouvant une identité européenne commune au sein des jeunes Européens. Erasmus+ permet à de plus en plus de jeunes de bénéficier de cette expérience. Francesca Dalboni nous rappelle qu'il est nécessaire de s'assurer que le contexte politique d'Erasmus+ reste pertinent par rapport aux besoins de l'UE et de ses citoyens. De plus, il est recommandé d'accorder une part plus importante du budget du prochain Cadre financier pluriannuel à Erasmus+ et au Corps européen de solidarité. » (source : http://www.institutdelors.eu/011-26265-Programmes-europeens-de-mobilite-au-service-de-l-identite-europeenne.html ). La mobilité européenne des apprentis Wed, 01 Nov 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67380 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=19278' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce rapport relatif à la mobilité européenne des apprentis, fondé notamment sur les échanges avec une centaine d’acteurs et sur l’analyse détaillée des rares expériences dans ce domaine, met en évidence : - le très faible accès des apprentis à des opportunités de mobilité européenne, au-delà de rares expériences de courte durée (de quelques jours à quelques semaines); - l’intérêt des acteurs pour le développement de cette mobilité au regard de ses bénéfices pour les apprentis comme pour les entreprises qui les emploient ; - l’existence de difficultés importantes tenant notamment à la rémunération de l’apprenti pendant sa période à l’étranger, aux calendriers pédagogiques des Centres de formation des apprentis, à la certification des compétences&#8201; et à la complexité des procédures administratives de mobilisation des crédits d’Erasmus+. La mission formule une vingtaine de propositions au service d’un développement volontariste de la mobilité européenne des apprentis ; elles relèvent des ministères du Travail et de l’Éducation nationale, des partenaires sociaux et des régions dans le cadre des discussions sur la réforme de l’apprentissage. (Présentation sur le site de l'IGAS http://www.igas.gouv.fr/spip.php?article639 ). Réseau européen de centres nationaux de ressources, Euroguidance continue de vous informer Wed, 18 Oct 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67077 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Euroguidance, réseau européen de centres nationaux de ressources fournit des informations et des conseils sur l’orientation et la mobilité en Europe. Ces centres, parmi lesquels Centre Inffo, accompagnent les professionnels de l’orientation tout au long de la vie en mettant à leur disposition un portail internet, des ressources documentaires, des modules de formation ainsi que des offres de services adaptés aux jeunes (élèves, étudiants, apprentis, etc.) et aux adultes (demandeurs d’emploi, salariés ou professionnels de l’enseignement et la formation professionnels). Illustrations récentes : sa participation aux ERASMUS Days, un nouveau portail internet, une nouvelle brochure sur les pratiques d'orientation en France. ERASMUS Days : ERASMUS+ cible les publics de la formation professionnelle Wed, 18 Oct 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67071 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Erasmus+, dédié à la mobilité des apprenants (mais aussi des formateurs) repose sur deux piliers : la défense de l’emploi et la promotion de la citoyenneté européenne. Les Erasmus Days, les 13 et 14 octobre 2017, ont célébré les 30 ans du programme et donné lieu à 575 événements à travers la France, aussi bien dans les plus grands établissements d’enseignement que dans les centres de formation d’apprentis. Stages en Europe Sun, 01 Oct 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67369 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=67369' align='right' hspace='4' vspace='2' />Guide pratique pour trouver un stage en Europe, à l’attention des professionnels de l’éducation et de la formation pour apporter des repères et des conseils méthodologiques. Il recense les différentes étapes indispensables : de l’élaboration d’un projet de stage à la valorisation de la mobilité en passant par le financement, la préparation linguistique et la logistique. Liste de 10 points clés : 1 - Élaborer son projet de stage et débuter sa recherche 2 - Le choix du pays 3 - Trouver un stage 4 - Les outils européens de la mobilité 5 - Aide à la rédaction du CV et de la lettre de motivation 6 - Le financement du stage – les aides possibles 7 - Les démarches administratives 8 - La préparation linguistique 9 - Les questions pratiques 10 - Valoriser sa mobilité au retour. Au moyen de 31 fiches, il offre aussi un panorama précis de la définition du stage et de son cadre législatif pays par pays en Europe. Erasmus+ : guide du programme (Version 1 (2018): 25/10/2017) Sun, 01 Oct 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67248 Le guide du programme Erasmus+, à destination tant des personnes que des organisations participantes, consiste en une description très détaillée du programme et de l'ensemble des possibilités qu'il offre. Il distingue trois grandes parties : - la partie A propose une vue d’ensemble du programme; elle fournit des informations sur les objectifs, les priorités et les principaux éléments du programme, les pays participant au programme, les structures de mise en œuvre et le budget global disponible. Cette section s’adresse à tous ceux qui veulent avoir une vue d’ensemble du champ d’application et de la structure du programme ; - la partie B offre des informations spécifiques sur les actions du programme traitées dans le guide. Cette section vise surtout tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur les types de projets financés par le programme. Les informations communiquées dans cette section sont détaillées à l’annexe I ; - la partie C fournit des informations détaillées sur les procédures de demande de subvention et de sélection des projets, ainsi que sur les dispositions financières et administratives associées à l’attribution d’une subvention Erasmus+. Cette section est destinée à tous ceux qui ont l’intention de présenter une proposition de projet dans le cadre du programme Erasmus+. Quatre annexes sont proposées : Annexe I - Informations et règles complémentaires relatives aux actions couvertes par le guide du programme ; Annexe II - Lignes directrices relatives à la diffusion des résultats aux bénéficiaires ; Annexe III - Glossaire des termes clés utilisés dans le présent guide ; Annexe IV - Références utiles et coordonnées. Comment développer l’ouverture européenne et internationale de son établissement scolaire ? Fri, 01 Sep 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66736 <img src='http://www.agence-erasmus.fr/images/agence_erasmus/logo_header.png' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le programme Erasmus + propose des opportunités de mobilités, physiques ou virtuelles aux personnels et aux élèves, ainsi que des échanges de pratiques entre enseignants et/ou chefs d’établissements. En France, l’Agence Erasmus+ France / Education Formation gère le financement des actions du programme Erasmus + pour les établissements scolaires. Le Réseau Canopé pilote et anime eTwinning, la plateforme numérique pour les établissements scolaires sur financement Erasmus +. Dans la collection des Guides de l’Agence, ce volume « Comment développer l’ouverture européenne et internationale de son établissement scolaire » résulte d’une étroite collaboration entre les deux structures et de la contribution d’enseignants et de chefs d’établissement qui partagent leur expérience. Il met en exergue, de la maternelle au lycée, l’ensemble des opportunités offertes par Erasmus + pour les élèves, les enseignants, les personnels et les chefs d’établissements, de l’enseignement général, technique ou professionnel. Les différentes fiches pratiques contiennent un descriptif des actions, des exemples de bonnes pratiques, des études de cas, des témoignages pour développer une stratégie d’ouverture à l’international de son établissement. Vous recrutez ? Pour faciliter vos recrutements, intégrez EUROPASS à vos outils RH ! Fri, 01 Sep 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66776 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=18949' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce dépliant-guide aborde la question 'comment intégrer Europass dans ses outils RH ?' Il vise les entreprises tant pour leurs recrutements externes que leurs recrutements internes. Deux objectifs pour Europass : améliorer la lisibilité des compétences ; favoriser l’accompagnement des parcours. Le portefeuille Europass comprend 5 documents, gratuits et identiques dans 34 pays : CV, Passeport des langues, Europass Mobilité, Supplément au Diplôme, Supplément au Certificat. Europass est le portefeuille de compétences créé par l’Union européenne, dès 2005. En France Europass est géré par l’Agence Erasmus +, Education/Formation. Europass répond aux besoins de transparence, de reconnaissance et de valorisation des compétences et qualifications des citoyens, tout au long de leur vie, et quel que soit leur pays. Les effets d’Erasmus Mundus sur l’internationalisation des établissements français d’enseignement supérieur Fri, 01 Sep 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67234 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=19208' align='right' hspace='4' vspace='2' />Créé en 2004 comme une réponse européenne aux bourses américaines Fulbright, le programme d’excellence « Erasmus Mundus » est, depuis 2014, intégré à la dimension internationale du programme Erasmus + en tant qu’action centralisée de mobilité dite « Masters conjoints Erasmus Mundus (MCEM/ EMJMD) ». Cette action vise à favoriser l’excellence, la qualité, l’innovation et l’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur, à améliorer la qualité et l’attractivité de l’Espace européen de l’enseignement supérieur (EEES/EHEA), à soutenir l’action extérieure de l’UE dans le domaine de l’enseignement supérieur en proposant aux meilleurs étudiants du monde entier des bourses d’études bien dotées, à parfaire enfin le niveau des compétences et des aptitudes des diplômés, en particulier leur pertinence sur le marché du travail et à impliquer davantage les employeurs dans le monde de l’enseignement supérieur. Ces programmes d’études intégrés sont mis en œuvre par un consortium d’établissements d’enseignement supérieur d’au moins 3 pays participants au programme Erasmus +, avec la possibilité d’impliquer des pays partenaires. Ils concernent toutes les disciplines. Le coordinateur est un établissement supérieur européen. Les établissements français d’enseignement supérieur (EFES) se sont fortement impliqués dès le début du Programme Erasmus Mundus. Entre 2009 et 2016, ce sont 70 EFES différents qui y ont pris part, soit en tant que coordinateurs, soit en tant que partenaires ; ils ont été actifs dans 122 projets sélectionnés sur un total de 234. Ils ont accueilli environ 3 900 étudiants du monde entier (Chine, Mexique, Brésil, Espagne…) sur un total de 26 317 étudiants Erasmus Mundus. L’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur peut se définir comme « un processus d’intégration d’une dimension internationale, interculturelle ou mondiale dans les finalités, les rôles ou l’organisation de l’enseignement post-secondaire ». Il est possible d’en distinguer 2 modalités : l’internationalisation « à l’étranger » et l’internationalisation « à domicile ». L’internationalisation « à l’étranger » « englobe toutes les formes d’éducation par-delà les frontières : mobilité des personnes, des projets, des programmes et des prestataires ». L’internationalisation « à domicile » est « plus axée sur les curricula et sur les activités favorisant une compréhension internationale ou mondiale et l’acquisition de compétences interculturelles ». Ces deux modalités d’internationalisation sont de plus en plus liées. Cette étude vise à connaître les effets d'Erasmus Mundus sur les stratégies à l’international, sur la qualité des formations et de l’offre de formation, sur l’accueil des étudiants. Les effets sont différenciés selon les stratégies à l’international des établissements français. Ces derniers utilisent ce programme essentiellement dans un objectif d’internationalisation « à l’étranger ». Il s’agit alors de renforcer des partenariats et collaborations déjà existants et/ou d’attirer des étudiants de haut niveau et d’améliorer l’image de l’établissement à l’international. Néanmoins, cette internationalisation « à l’étranger » a des effets importants sur la mise en place d’une internationalisation « à domicile ». Erasmus de l'apprentissage Tue, 01 Aug 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66854 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Moins d'un an après le lancement officiel du programme européen pour la mobilité longue des apprentis, les principaux acteurs de l'expérimentation étaient réunis au Sénat le 3 juillet 2017, pour un point d'étape. Ils ont fait Erasmus Thu, 01 Jun 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66269 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=66269' align='right' hspace='4' vspace='2' />A l’occasion des 30 ans d’Erasmus+, programme de l’Union européenne en faveur de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport, 30 Européens témoignent de leurs expériences et partagent leurs conseils. « Collégiens, lycéens, apprentis, étudiants, volontaires, ou encore animateurs... ils ont chacun leur parcours et leur raisons de tenter le voyage. Découvrir de nouveaux horizons, perfectionner une langue, partager des expériences et des méthodes de travail. Autant de motivations que de profils, autant de destinations que de retours d’expérience et un sentiment partagé : celui d’être Européen ». Les témoignages émanent de personnes de moins de 18 ans (en enseignement scolaire ou enseignement et formation professionnels), de plus de 18 ans (en enseignement supérieur), de jeunes adultes (secteurs jeunesse, enseignement scolaire et formation professionnelle), et de professionnels et bénévoles (secteur formation professionnelle, enseignement supérieur, jeunesse, éducation des adultes). Les expériences relatées ont donc pour cadre des secteurs, programmes et actions variés. L'enseignement scolaire avec Comenius pour les actions 'partenariat scolaire', 'mobilité individuelle des élèves' et 'assistanat' ; la formation professionnelle avec Erasmus+ pour les actions 'mobilité des apprenants' et 'mobilité des professionnels' ; la formation professionnelle avec Leonardo da Vinci pour les actions 'mobilité des personnes en formation professionnelle initiale' et 'mobilité des personnes sur le marché du travail' ; l'enseignement supérieur avec Erasmus pour les actions 'mobilité des étudiants', 'mobilité d'études' et 'mobilité de formation' ; l'enseignement supérieur avec Erasmus+ pour les actions 'mobilité de stage', 'mobilité d'études', 'mobilité de formation' et 'mobilité d'enseignement' ; l'enseignement supérieur avec Erasmus Mundus pour l'action 'Master conjoint' ; le secteur Jeunesse avec Erasmus+ pour les actions 'SVE – Service volontaire européen' et 'échanges de jeunes' ; le secteur éducation des adultes avec Erasmus+ pour l’action 'mobilité du personnel de l'éducation des adultes' ; le secteur éducation des adultes avec Grundtvig. En fin de volume, un guide/mode d'emploi propose un historique du programme Erasmus+, des conseils pour préparer son départ, vivre et étudier en Europe, et organiser son retour. Développement de l'employabilité et des aptitudes citoyennes au cours d'une mobilité Erasmus + Mon, 01 May 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67236 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=19210' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le programme Erasmus + concourt à un double objectif : renforcer l'employabilité des jeunes et favoriser la participation des citoyens à la vie démocratique de l'Europe grâce, notamment, à la mobilité des personnes appartenant à l'un des 33 pays membres du programme Erasmus +. Cette Note explore les 2 thématiques, employabilité et citoyenneté, à partir des bases de données européennes de gestion du programme Erasmus + alimentées par les établissements et les bénéficiaires finaux : Mobility Tool et « le rapport du participant ». Le premier est un outil de gestion administrative des mobilités, et le second est un nouveau questionnaire européen envoyé à chaque participant de retour de mobilité pour connaître son ressenti sur les différents éléments de son séjour à l’étranger. Une partie importante du questionnaire porte sur des compétences transversales, des capacités ou des aptitudes que l’apprenant aurait ou non amélioré en participant à la mobilité Erasmus +. La France est le premier pays d’envoi pour la mobilité dans l’enseignement supérieur et le deuxième pour la mobilité de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP). Pour les 2 types de mobilité, le Royaume-Uni est le premier pays d’accueil des apprenants de France. En comparaison avec l’ensemble des autres pays membres du programme Erasmus +, la mobilité des apprenants français est légèrement plus masculine et plus jeune. Les participants d’un établissement français sont plus nombreux proportionnellement à effectuer leur mobilité dans une entreprise, notamment pour un stage et la durée de la mobilité est sensiblement plus longue. La très grande majorité des apprenants de France considère, qu’en participant à la mobilité Erasmus +, leur employabilité et leurs aptitudes citoyennes ont progressé de manière significative. Que ce soit pour la mobilité de l’EFP ou celle de l’enseignement supérieur, plus de 85 % des apprenants estiment que leur confiance en soi, leur sérénité, leur ouverture d’esprit, leur adaptabilité se sont renforcées. Les compétences en résolution de problèmes et leur autonomie se sont développées. 90 % d’entre eux déclarent mieux appréhender les valeurs et cultures différentes et être davantage capables de coopérer avec des personnes d’horizons et de cultures différents. Dans le même temps, les aptitudes citoyennes et de culture démocratique sortent renforcées après une mobilité mais dans une moindre mesure par rapport à l’employabilité. Les apprenants se déclarent plus tolérants, sont davantage ouverts sur les problématiques européennes et mondiales et plus de 60 % se sentent plus européens. Cette première exploitation du rapport du participant peut être une base pour améliorer le questionnement sur la citoyenneté et la culture démocratique. Ces données doivent être considérées comme une mesure de la perception immédiate après la mobilité. Il est nécessaire qu’elles soient confrontées à d’autres études et enquêtes car le ressenti des participants à l’issue de la mobilité peut évoluer dans le temps, notamment à l’occasion de l’entrée sur le marché du travail. Il n’en reste pas moins que ces chiffres encourageants peuvent être une source pour développer les mobilités qui améliorent le vivre ensemble européen. Enquêtes nationales – Europass Mobilité [deux enquêtes 2016] Mon, 01 May 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66297 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=18469' align='right' hspace='4' vspace='2' />En 2016, le Centre National Europass a réalisé deux enquêtes sur l’Europass Mobilité auprès d’un échantillon d’établissements français prescripteurs du document (474) et de bénéficiaires des actions de mobilité du programme Erasmus + (9 371). Les deux enquêtes mettent en évidence : - l’intérêt de l’Europass Mobilité comme un document favorisant les échanges entre les tuteurs et les participants pour 94 % des établissements et 81,5 % des bénéficiaires ; - la pertinence de l’Europass Mobilité comme aide à la verbalisation des compétences utile dans une perspective d’insertion professionnelle ; - l’importance du respect des procédures de délivrance de l’Europass Mobilité pour une efficience maximale ; -l’importance des modalités de renseignement des différentes rubriques de l’Europass Mobilité. Les liens entre expériences à l'étranger en cours d'études et insertion Mon, 01 May 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66299 Les politiques européennes et nationales visent à inciter les jeunes à partir à l’étranger pendant leurs études. Deux principes généraux concourent à ces injonctions : ces expériences favoriseraient les mobilités transnationales futures et l’employabilité des jeunes au moment de leur entrée sur le marché du travail. L’enquête Génération 2010, interrogation en 2013 des sortants de 2010, conforte des résultats connus sur le sujet : les mobilités en cours d’études sont multiformes, réservées à une élite étudiante, et il existe des écueils méthodologiques pour évaluer leur plus-value sur l’insertion. En partant de ce raisonnement, en appliquant une méthodologie plus adaptée au problème et en mobilisant le concept de « capital de mobilité », nous montrons que les mobilités à l’étranger pendant les études favorisent celles après les études. En revanche, elles n’offrent pas de meilleures rémunérations au moment de la première embauche sur le marché du travail. Accompagner la mobilité européenne pour valoriser l’expérience et en reconnaître les acquis Sat, 01 Apr 2017 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66375 <img src='http://inffo.fr/banquimages/local/cache-gd2/a71e3d9c95bf60ae53770b54eed4ed37.png' align='right' hspace='4' vspace='2' />L’Europe de l’éducation souhaite offrir à davantage de jeunes l’opportunité de compléter leur cursus à l’étranger. Cet article examine la question de l’accompagnement de la mobilité européenne des apprentis en CFA. Les auteures s’intéressent à l’« après » voyage. Elles présentent une expérimentation menée en collaboration avec quatre apprenties, qui s’appuie sur l’explicitation d’expériences vécues, pendant le séjour, pour en réfléchir les acquis. Enfin, elles soulignent l’isomorphisme des contextes d’apprentissage, entre formation en alternance et formation par le voyage. Erasmus+ célèbre 30 ans de succès Wed, 01 Feb 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66019 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Erasmus, l’emblématique programme européen de mobilité pour les jeunes, est né en 1987. Les célébrations de ses 30 ans ont été lancées le 9 janvier à Paris, à l’Odéon-Théâtre de l’Europe. Mais depuis 2014, Erasmus a encore gagné en portée, en agrégeant plusieurs autres programmes européens liées à l’éducation et la formation. Sous son nouveau nom, “Erasmus+”, il concerne désormais aussi la formation des adultes. Un volet qui ne peut que se développer Trente ans après sa naissance, Erasmus fait l’unanimité Wed, 01 Feb 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66020 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le programme européen de mobilité s’est étoffé au fil des décennies. Il couvre désormais l’ensemble de la formation tout au long de la vie sous un intitulé unique : Erasmus+. Mais la mobilité dans la formation professionnelle reste à développer 3 questions à Sébastien Thierry, directeur adjoint de l’agence Erasmus+ France Wed, 01 Feb 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66023 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Entretien avec Sébastien Thierry, directeur adjoint de l’agence Erasmus+ France Pour que mobilité et apprentissage se conjuguent enfin Wed, 01 Feb 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66024 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Considérés comme deux solutions-clés du problème du chômage des jeunes en Europe, apprentissage et mobilité font l’objet d’une politique européenne volontariste. Les obstacles sont encore nombreux, aussi bien chez les jeunes que dans le tissu économique et le secteur de la formation professionnelle Des mobilités européennes encore en gestation Sun, 01 Jan 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=65559 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=9061' align='right' hspace='4' vspace='2' />Réaliser une partie de son alternance dans un pays d'Europe ? Une réalité pour seulement 4 % des apprentis. Mais très positive. Centres de formation et entreprises veulent valoriser cet atout pour l'emploi. Assises territoriales de la mobilité des apprentis - 30 et 31 mai 2016 Sun, 01 Jan 2017 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=65638 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=17704' align='right' hspace='4' vspace='2' />L'Agence Erasmus+ France / Education Formation anime depuis fin 2013 un groupe de travail visant à développer la mobilité internationale des apprentis de niveau Bac et infra-Bac (niveaux IV et V). Ce groupe de travail réunit les principaux partenaires inscrits dans le champ de la mobilité internationale des apprentis : ANFA , AOCDTF, APCMA, ARF, CCCA-BTP, CCI France, le MAAF, le MENESR, les Régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bretagne, l'OFAJ et un représentant de la FNADIR (également expert « ECVET - European Credit system for Vocational Education and Training). Ce groupe de travail a pour mission principale d'offrir un espace d'échange et de dialogue entre les institutions et les acteurs impliqués dans ce champ à travers l'organisation d'un séminaire annuel. Des travaux ont été menés au cours des 2èmes Assises territoriales de la mobilité des apprentis qui s'est déroulé les 30 et 31 mai 2016 à Rennes (ATMA 2016). Au sommaire : Discours introductifs. Les ATMA 2016 en quelques chiffres. La méthode de travail. Synthèse des productions des groupes de travail (4 ateliers) : la mobilité des formateurs et maîtres d’apprentissage, la mobilité des post-apprentis, la mobilité entrante de formateurs et d’apprenants dans les CFA, la mobilité inscrite durablement dans l’offre de services des CFA. L’usage du numérique dans les projets de mobilités. Conclusion. Remerciements et commentaires. Liste des organismes représentés. Semaine européenne des compétences Thu, 15 Dec 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67086 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Mobilité européenne, accompagnement à la formation, insertion... les jeunes des Hauts de France interpellent les politiques français et européens. A l'initiative du cercle de réflexion Confrontations Europe, la jeunesse imagine son destin professionnel à l'échelle européenne. La mobilité en Europe et à l’international Sat, 01 Oct 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67357 Des objectifs ambitieux ont été fixés par l’Europe dans le cadre de sa stratégie 2020 en projetant une mobilité d’études ou de formation pour 20 % des étudiants. De même, en France, l’éducation nationale affiche l’ambition à horizon 2017 de faire en sorte que tous les collèges et lycées soient engagés dans un partenariat scolaire. La dimension internationale exprimée par les textes officiels devient une réalité et concerne aujourd’hui l’ensemble des établissements d’éducation et de formation : du primaire au secondaire jusqu’aux établissements du supérieur et quelle que soit la voie d’apprentissage choisie, générale, technologique ou professionnelle. Ce guide, réalisé par les conseillers du réseau Euroguidance du ministère de l’éducation nationale, est destiné aux équipes éducatives et vise deux objectifs principaux : Promouvoir la mobilité européenne et internationale des jeunes et des professionnels ; Outiller les professionnels pour qu’ils trouvent des réponses rapides pour sensibiliser, informer et accompagner la mobilité des jeunes. Le tableau de bord de la mobilité dans l’EFP initial Fri, 30 Sep 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=65074 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=17079' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le tableau de bord de la mobilité passe en revue les conditions dans lesquelles les pays européens favorisent la mobilité internationale en éducation et formation professionnelle initiale (EFPI). Il livre une somme d’informations comparables et d’exemples de bonnes pratiques. Cette note présente la genèse du projet, les caractéristiques, les destinataires et des actions futures. Le « Mobility Scoreboard » est un outil européen en ligne (base de données « EU mobility scoreboard for initial VET » http://www.cedefop.europa.eu/en/publications-and-resources/data-visualisations/mobility-scoreboard/ ) qui vient s’ajouter à Europass et au système européen de crédits d’apprentissage pour l’EFP (ECVET), et complète les instruments de soutien à la mobilité à des fins d’éducation et de formation. Il est destiné à aider les décideurs à développer cette mobilité en Europe. Il dresse un inventaire des politiques et structures en place dans les pays pour soutenir la mobilité des apprenants et apprentis dans l’EFPI, analysant 10 domaines d’action. Les données sont mises à jour par le réseau européen du CEDEFOP pour l’information sur l’EFP (ReferNet) et ventilées en 14 indicateurs. Youthpass : recognition of non-formal learning in the youth field Thu, 01 Sep 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63407 Le certificat Youtpass est un outil européen pour la reconnaissance des apprentissages non formels et informels dans le travail de jeunesse. Il est disponible pour les projets financés par les programmes « Erasmus + Jeunesse en action » et « Jeunesse en action ». Le genre et la mobilité étudiante internationale Thu, 01 Sep 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64888 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16838' align='right' hspace='4' vspace='2' />Campus France a souhaité dans cette note faire le point sur la problématique du genre en s’intéressant au contexte de cette mobilité, afin d’analyser celle des étudiantes françaises, comme celle des étudiantes étrangères qui viennent étudier en France. L’ambition est d’apporter, sur le sujet traité, des éclairages significatifs, certains inédits, dans le but d’ouvrir ou d’élargir des pistes de réflexions qui pourront être reprises et approfondies par les chercheurs. La 1ère partie présente un état de la place occupée par les femmes dans l’enseignement supérieur en France. Force est de constater que malgré des améliorations récentes, le chemin vers la parité est encore long. La 2nde partie établit un bilan argumenté de la mobilité internationale des étudiants français sous l’angle du genre. Une large étude récente menée par Campus France souligne que les étudiantes demeurent encore aujourd’hui moins mobiles que leurs homologues masculins. Tout aussi attirées par l’international, elles rencontrent davantage de freins à leur projet, qui sont identifiés et analysés. Dans la 3ème partie, un parallèle est effectué avec les étudiants internationaux qui ont choisi la France pour leurs études. De fortes disparités sont mises en évidence, tant au niveau des déséquilibres de genre selon les pays d’origine, qu’au niveau des types d’établissements ou des filières choisis. Enfin, la note s’attache à évaluer l’attractivité par genre de la France face à deux autres destinations majeures de la mobilité internationale : les États-Unis et l’Allemagne. Cette partie souligne la réelle capacité concurrentielle de la France à séduire les étudiantes, notamment selon les origines ou les filières choisies. [résumé éditeur] Découvrir le monde, le portail pour vivre une expérience à l’étranger ! Thu, 01 Sep 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64467 Lancé le 8 octobre 2015, ce portail a pour objectifs de donner des idées au visiteur, de le guider dans ses choix et de l'aider à finaliser son projet de séjour à l’étranger, que ce soit, par exemple, pour étudier, pour un stage ou encore un volontariat… Il regroupe un grand nombre de propositions, de pistes voire de missions temporaires pilotées par les acteurs du soutien à la mobilité européenne et internationale des jeunes (quelques organisations de partenariat international, ainsi que des organismes et institutions contributeurs de niveau national ou de niveau régional). Ce portail est construit autour d’un moteur de recherche avancé. Il vise à : orienter les choix (à partir d'un profil) ; préparer un départ à l’étranger ; informer sur les structures dont le travail quotidien est de piloter des projets à l’international ou d’aider les jeunes ; proposer des témoignages, des actualités, un pense-bête ainsi qu’une carte de réseaux d’accompagnement généralistes. Ce portail s’adresse aussi aux professionnels qui accompagnent les jeunes à tous les niveaux (enseignants, animateurs, éducateurs, conseillers…) détaillant ainsi les différents dispositifs de mobilité européenne et internationale. L’apprentissage en Europe Fri, 01 Jul 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66534 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=18701' align='right' hspace='4' vspace='2' />Au sommaire : Chapitre I : Efficacité et qualité de la formation par apprentissage en Europe I.1 Dispositifs de l’Union européenne - Projets européens I.2 Etudes et rapports Chapitre II : Mobilité européenne des apprentis II.1 Etudes, guides, outils II.2 Projets, programmes, initiatives. Séjours à l’étranger en cours d’études, une plus-value sur l’insertion en France ? Fri, 01 Jul 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64874 <img src='http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/publications/bref/sejours-a-l-etranger-en-cours-d-etudes-une-plus-value-sur-l-insertion-en-france/141183-1-fre-FR/Sejours-a-l-etranger-en-cours-d-etudes-une-plus-value-sur-l-insertion-en-France_large.png' align='right' hspace='4' vspace='2' />La mobilité internationale en cours d’études est généralement considérée comme un atout au moment d’entrer sur le marché du travail. De fait, les jeunes diplômés partis à l’étranger au cours de leur dernier cursus ont une insertion plus favorable en France. Mais cet avantage apparent est en réalité lié aux filières de formation et aux milieux sociaux dont ils sont issus. L’enquête Génération 2010 du CÉREQ - Centre d'études et de recherches sur les qualifications permet de rendre compte des séjours à l’étranger réalisés au cours de la scolarité. Plus spécifiquement, elle évalue leur impact sur l’insertion des jeunes qui résident en France au moment de l’enquête, soit au printemps 2013. Elle montre d’abord la grande diversité de ces séjours, selon leurs modalités ou leur durée (Très court séjour linguistique , Court séjour pour un stage ou un travail ; Stage de durée intermédiaire ; Long séjour ; Échange scolaire ou universitaire, diplômant ou certifiant). Les plus longs concernent en majorité les jeunes les plus diplômés et issus d’un milieu social favorisé. Elle relativise ensuite leur impact sur les trajectoires d’entrée dans la vie active. En effet, si les jeunes concernés bénéficient de meilleures conditions d’insertion que les autres, c’est d’abord et avant tout parce qu’ils sont issus des formations les plus performantes en la matière. Apprendre en Europe : le programme Movil'App ; les étapes de la mobilité Wed, 01 Jun 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64518 Movil'App est un programme de mobilité européenne du réseau des Chambres de commerce et d'industrie - CCI France - qui permet aux apprentis de réaliser des stages en Europe. Il s'adresse aux apprentis, mais aussi aux formateurs ou décideurs de la formation professionnelle. Depuis 2007, l'action Movil'App a ainsi permis à plus de 5800 personnes – apprentis, post-apprentis et formateurs/tuteurs – de bénéficier d'aides à la mobilité. Cette action bénéficie du soutien de la Commission Européenne en étant co-financée par le nouveau programme européen Erasmus+. - Le programme MOVIL'APP : Qu'est-ce que Movil'App ? A qui s'adresse t-il ? Comment participer ? Où se renseigner ? - Les étapes de la mobilité : Partir faire un stage en Europe, suivez les étapes ! Les aides à la mobilité. Les démarches préalables. Quel statut pendant la mobilité ? Un Europass mobilité, pour qui, pourquoi ? Liste des programmes de mobilité par public (élèves, enseignants, étudiants) Wed, 01 Jun 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64468 Le Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche promeut et accompagne des actions et des programmes de mobilité pour les élèves, pour les étudiants mais aussi pour les enseignants en formation continue. Cette page du site « Eduscol » du Ministère liste 25 programmes et actions (date de dernière visite : 09/06/2016), et propose un lien menant aux pages internet qui en donnent une description plus détaillée. Il est possible de filtrer par l'une des trois catégories de publics visés. Faites la différence, allez plus loin avec Drop’ pin ! Wed, 01 Jun 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64612 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16439' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette brochure présente « Drop’pin », un portail en ligne dont l’objectif est d’aider les jeunes à entrer dans la vie professionnelle. Il est conçu pour rapprocher ceux qui cherchent à améliorer leurs connaissances et leurs compétences des organisations (privées et publiques) qui donnent l’occasion de le faire, notamment des grandes sociétés, des petites et moyennes entreprises et des ONG. « Drop’pin » veut agir à deux niveaux : mettre les jeunes en lien avec les possibilités de formation et d’apprentissage en milieu professionnel, et mettre en relation les organisations entre elles. Dans les deux cas, l’objectif est le même: mobiliser et mettre en œuvre toutes les idées et les ressources, afin de contribuer à améliorer l’employabilité des jeunes. « DROP'PIN @EURES : la bourse d'échange des offres destinées aux jeunes Européens » est accessible depuis le EURES - le Portail européen sur la mobilité de l'emploi https://ec.europa.eu/eures/droppin/fr . Le devenir professionnel des jeunes ayant effectué une mobilité internationale Sun, 01 May 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=67252 L'Agence Erasmus+ France Education & Formation dans sa collection de Notes de « l'Observatoire Erasmus + », a déjà publié un premier numéro qui abordait les résultats issus de l’enquête Génération 2010 du CÉREQ - Centre d’études et de recherches sur les qualifications. Il faisait le portrait des jeunes en mobilité internationale et proposait une typologie de séjours effectués à l’étranger durant la dernière formation. Ce second numéro poursuit l’exploitation de ces données. Il est consacré au devenir professionnel des jeunes ayant effectué une mobilité encadrée à l’étranger par rapport à ceux qui ne sont pas partis, en étudiant les trajectoires d’insertion sur le marché du travail durant les trois premières années de vie active. Il essaie aussi de dégager la plus-value des expériences à l’étranger sur l’insertion professionnelle. « Qu’avons-nous découvert ? Le CÉREQ a identifié cinq trajectoires-types d’accès à l’emploi pour la génération de jeunes ayant terminé leur formation initiale en 2010 et interrogés en 2013. La part de temps passé en emploi est, pour les jeunes ayant effectué un séjour encadré à l’étranger, largement supérieure (78 %) à celle de l’ensemble de la Génération 2010 (66 %). L’expérience de mobilité internationale encadrée en cours d’étude semble ainsi protéger les jeunes du chômage tout au long des trois premières années de leur vie active. Ils atteignent trois ans après des positions globalement plus avantageuses. Le CÉREQ s’interroge aussi sur les expériences de stage à l’étranger et fait ressortir l’idée d’une plus-value pour l’insertion professionnelle, que les stages soient courts, intermédiaires ou longs et indemnisés. Cette comparaison des situations fait apparaître un " effet mobilité " à l’étranger sur l’employabilité. La démonstration d’une corrélation positive reste cependant à construire pour prouver statistiquement la corrélation entre mobilité et insertion professionnelle et, à travers des travaux de recherche à poursuivre, affiner le lien de causalité. » Prototyping the Mobility Scoreboard for Initial Vocational Education and Training [IVET] Fri, 22 Apr 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64486 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16288' align='right' hspace='4' vspace='2' />The Mobility Scoreboard is a new tool to assist policy-makers in the area of learning mobility. Developed by CEDEFOP, this document presents a prototype version, while an interactive online tool is being finalised and will be launched in December 2016. The document is based on country data provided by ReferNet and validated by countries’ National Representatives. CEDEFOP benefitted from advice by an Expert Group. It supplies with a selection of country information, carries out an analysis and assessment of these data, and formulates policy suggestions. On 28 June 2011, the Council of the European Union adopted the Recommendation « 'Youth on the move’ – promoting the learning mobility of young people », which focuses on young people in a learning context, and identifies ways in which Member States can promote learning mobility across the EU. The Recommendation identifies 10 key thematic areas for action. To monitor policy progress in the field, the Recommendation encourages the European Commission to develop a methodological framework, referred to as a ‘Mobility Scoreboard’. In 2015, CEDEFOP started working on the feasibility of a Mobility Scoreboard for Initial Vocational Education and Training (IVET), in close cooperation with the European Commission and experts from the Member States through an Expert Group that was set up to that end. This document presents the concept, tools, methodology and first results of the Mobility Scoreboard for initial VET. The information and results presented cover 26 out of the 28 EU Member States (data from Lithuania and Poland are missing) along with Iceland and Norway. From a thematic standpoint, this prototype focuses on 4 of the 10 thematic areas of the 'Youth on the move' Recommendation : Information and guidance on opportunities for international learning mobility in IVET ; Administrative and institutional issues relating to the learning period abroad ; Recognition of learning outcomes acquired abroad ; Partnerships and funding. An extended version covering all ten thematic areas will be available in 2017. Then three chapters provide an analysis of data through : Country scorecards ; Overviews of countries performance ; Country fiches. Lignes directrices européennes pour la validation des acquis non formels et informels [Edition 2016] Fri, 01 Apr 2016 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64394 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16049' align='right' hspace='4' vspace='2' />Un ensemble de lignes directrices européennes pour la validation des acquis non formels et informels avait été publié conjointement par la Commission européenne et le Cedefop en 2009. La recommandation de 2012 relative à la validation de l’apprentissage non formel et informel invite la Commission européenne, en consultation avec les États membres et les parties prenantes, à procéder régulièrement au réexamen des lignes directrices. Les lignes directrices présentées dans cette publication constituent la première mise à jour depuis la recommandation. Elles ont été élaborées au moyen de consultations extensives avec les parties prenantes aux niveaux européen, national et régional. Les lignes directrices reconnaissent que toute solution doit être adaptée à l’usage prévu et que les dispositifs doivent être conçus en fonction du contexte spécifique dans lequel ils opèrent. Elles visent à venir en aide aux parties prenantes en clarifiant les différentes options et les étapes auxquelles elles pourront se voir confrontées dans la mise en place et la mise en œuvre des dispositifs de validation en Europe. Les lignes directrices reprennent les thèmes définis par la recommandation. Pour chacun des thèmes, une série de questions est posée sous la forme de listes de contrôle visant les aspects critiques que tout dispositif de validation doit prendre en compte pour être pleinement opérationnel. Les chapitres de ce document déclinent : le contexte ; les éléments fondamentaux de la validation ; les conditions requises pour l’élaboration et la mise en œuvre de dispositifs de validation fonctionnels ; les différents contextes dans lesquels la validation est utilisée ; les outils de la validation. Le programme européen « Jeunesse en action » au défi de l’équité Fri, 18 Mar 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64380 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16033' align='right' hspace='4' vspace='2' />L’INJEP - Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire a conduit, comme membre du réseau européen RAY (« Research-based Analysis and Monitoring of Erasmus+ : Youth in Action »), une évaluation des impacts du PEJA - programme européen « Jeunesse en action », sur ses bénéficiaires de 2012 à 2015. En France et dans les autres pays membres du réseau RAY, il apparaît que les principaux bénéficiaires du PEJA sont des jeunes diplômés en bonne voie d’insertion. Cette évaluation montre que la participation des « jeunes avec moins d’opportunités » - JAMO aux projets de mobilité internationale reste encore faible (la notion JAMO désigne des jeunes issus d’un milieu culturel, géographique ou socio-économique défavorisé ou en situation de handicap). Si l’objectif visant une équité d’accès n’est pas atteint, l’étude montre en revanche que ces jeunes en difficulté tirent particulièrement avantage, en termes d’apprentissage, des projets de mobilité proposés au niveau européen. Développer l’apprentissage en Pays de la Loire Wed, 09 Mar 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64143 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15582' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le CESER apporte sa contribution au Grenelle de l’apprentissage à travers une note d'étape composée de nombreuses pistes d'actions. Ce travail s'inscrit dans le cadre de la saisine du Conseil régional sur la question de l’amélioration des politiques régionales en faveur de l’emploi. Le CESER doit formuler des propositions opérationnelles pour dynamiser les politiques de l’emploi. Ingénierie des mobilités transnationales et européanisation des certifications Tue, 01 Mar 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64340 <img src='http://www.education-permanente.fr/public/articles/download.php?id_revue=1737' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le développement des mobilités européennes et la mise en œuvre graduelle d’un cadre européen des certifications constituent les piliers de la construction de l’Europe de la formation. L’objet de cet article est d’analyser les processus d’européanisation des certifications, conséquences des politiques visant la convergence des systèmes de certification de chacun des États membres. L’étude présentée se structure en trois axes : les modes d’incitation et de concertation impulsés par l’Europe pour faire évoluer ces systèmes ; l’étude de l’ingénierie des mobilités européennes certifiantes ; l’analyse de leur impact sur les pratiques des certificateurs nationaux. La mobilité sortante des étudiants de France Mon, 01 Feb 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64474 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16278' align='right' hspace='4' vspace='2' />La mobilité internationale mondiale se développe et l’expérience à l’étranger devient un enjeu majeur de la formation des étudiants de France. Si le sujet est devenu récurrent, aucune recherche d’envergure ne permettait de mesurer avec exactitude la réalité. Pour la première fois et dans le cadre de son Observatoire de la mobilité étudiante, Campus France et l'institut d'enquête BVA ont donc interrogé 26 000 étudiants de France, représentatifs et issus de 330 établissements d’enseignement supérieur. Cette étude vise à faire un point précis sur la mobilité internationale de ces étudiants, leurs motivations, destinations, préparations au voyage, mais également les obstacles qui finissent par dissuader ou empêcher le départ. (Présentation issue de l'article publié le 31/05/2016 sur le site http://www.campusfrance.org/fr/actualite/premi%C3%A8re-%C3%A9tude-campus-francebva-sur-la-mobilit%C3%A9-sortante-des-%C3%A9tudiants-de-france-constat ). Trois chapitres complètent par des illustrations et des chiffres ce portrait français. Tableau comparatif des dispositifs régionaux d’aide à la mobilité internationale. Études menées par plusieurs autres pays sur la mobilité de leurs étudiants (Royaume-Uni, États-Unis, Allemagne, Inde, Norvège, Suède,Finlande, Japon). Les chiffres clés de la mobilité internationale sortante (Évolution de la mobilité sortante par zone géographique dans le monde ; Évolution de la mobilité internationale des 10 premiers pays ; Répartition de la mobilité internationale des étudiants par pays en 2013 ; Étudiants en mobilité sortante par pays en 2013). SVE Info Kit [Programme Erasmus+] Fri, 15 Jan 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64464 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16272' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le SVE - service volontaire européen est une action phare du programme ERASMUS+, le programme de l’Union Européenne, pour l’Éducation, la Formation, la Jeunesse et le Sport. Cette brochure propose une compilation de trois documents. Qu’attendre d’un SVE ? : un document fournissant des informations claires aux volontaires et aux porteurs de projet sur ce qui est attendu en termes généraux avant, pendant et après le volontariat européen. Le Youthpass : information sur les objectifs du Youthpass et comment obtenir un certificat Youthpass (cf. page internet dédiée sur le site internet https://www.youthpass.eu/en/youthpass/for/evs/subpage/ ). La Charte SVE : souligne les rôles des structures d’envoi, d’accueil et de coordination ainsi que les principes généraux et les normes de qualité SVE. Portrait des jeunes en mobilité internationale Fri, 01 Jan 2016 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64521 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16364' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce document est le reflet de la poursuite du partenariat noué entre l'Agence Erasmus+ France Education & Formation et le CEREQ – Centre d’études et de recherches sur les qualifications. L’Agence s'est ainsi associée à l’exploitation de l’enquête d’insertion « Génération ». Pour la première fois en 2010, le CÉREQ a, en effet, introduit des questions portant sur la mobilité internationale en cours d’étude, dans une enquête portant sur un large échantillon de jeunes qui terminaient leur formation initiale. Ce document propose une analyse des résultats et fait ressortir plusieurs indications. Au sommaire : Ensemble des séjours à l’étranger en cours d’étude. Une certaine homogénéité des taux de mobilité selon les territoires de résidence. Quelques disparités régionales. Séjours effectués lors de la dernière formation suivie. Dernière formation suivie et région de résidence des jeunes mobiles. Mobilités des apprentis : des chiffres prometteurs. Les principaux motifs de séjour. Les caractéristiques principales des séjours encadrés. Typologie des séjours effectués à l’étranger durant la dernière formation. Coopération franco-allemande Tue, 15 Dec 2015 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=66939 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=11486' align='right' hspace='4' vspace='2' />Favoriser la mobilité franco-allemande des apprentis. Tel est l'objet du projet pilote "Erasmus des apprentis" lancé le 24 novembre par le secrétaire d'Etat chargé des affaires européennes Harlem Désir, en partenariat avec le ministère du Travail, l'ambassade d'Allemagne et l'agence Erasmus+. L'Europass Mobilité Tue, 01 Dec 2015 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64360 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15987' align='right' hspace='4' vspace='2' />L'Europass Mobilité est un document officiel de l'Union européenne qui permet de décrire les périodes de stage, de formation professionnelle ou d'études en Europe. Il présente comment, où et par qui le stagiaire a été formé, les compétences acquises et les activités réalisées. Il est composé de 5 parties, et renseigné et signé à la fois par l’établissement d'envoi et par l'entreprise d'accueil. La dernière partie du document se décompose en 2 sous-parties : pour les stages : « Description des aptitudes et compétences acquises pendant le parcours Europass Mobilité » ; pour les périodes d'études : « Relevé des cours suivis et notes/points/crédits obtenus ». Génération eTwinning Tue, 01 Dec 2015 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64578 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16416' align='right' hspace='4' vspace='2' />eTwinning est une action européenne qui offre aux enseignants des 35 pays participant la possibilité d’entrer en contact afin de mener des projets d’échange à distance avec leurs élèves à l’aide des TICE. Ce livre rassemble le témoignage d’anciens participants à des projets eTwinning, à l’occasion du 10e anniversaire de la plateforme en ligne qui rapproche des enseignants, des élèves et des établissements scolaires par-delà les frontières ("mobilité virtuelle"). Il propose de découvrir comment leur participation à eTwinning a influencé leur vie, et vise à montrer ce qu’eTwinning a réalisé. « D’après de nombreux jeunes interrogés, eTwinning est le mode d’apprentissage le plus motivant et le plus agréable. L’expérience acquise grâce à eTwinning leur a permis d’améliorer leurs compétences en langue et en TIC, ainsi que de mieux comprendre les différentes cultures, et ce, dans le droit fil des objectifs fixés au moment du lancement de la plateforme en 2005. » Chacun des cinq chapitres porte sur un thème (valoriser la diversité de la culture européenne, découvrir une expérience d’apprentissage différente, grandir en tant que personne, développer de nouvelles compétences, influencer l’avenir) et regroupe les commentaires des étudiants et de leurs enseignants ainsi que de brèves études de cas. Lancement du projet pilote franco-allemand pour un Erasmus des apprentis Mon, 23 Nov 2015 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64516 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16357' align='right' hspace='4' vspace='2' />Objectif du projet : renforcer la dimension professionnelle de l’Erasmus, afin de faire bénéficier aux jeunes apprentis des mêmes possibilités de mobilité que les étudiants et ainsi démocratiser et amplifier la mobilité des jeunes en Europe. « Cette expérimentation franco-allemande constitue une première étape avant d’envisager une généralisation, en favorisant d’autres initiatives bilatérales au sein de l’Union européenne, mais surtout à l’échelle européenne. Elle permettra de trouver des solutions concrètes aux questions qui peuvent freiner la mobilité européenne des jeunes, en particulier des apprentis, comme la durée de la mobilité et le rythme de l’alternance, les barrières linguistiques, l’évaluation de l’apprenti et la reconnaissance des qualifications professionnelles ou les financements. » Témoignages d'apprentis bénéficiaires du dispositif. Témoignages d'entreprises partenaires (ENGIE, Bosch, Michelin, BASF, Allianz France, BNP Paribas, Safran). Ce qui est bon pour les jeunes est bon pour les entreprises : Alliance européenne pour l'apprentissage Sun, 01 Nov 2015 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64449 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16263' align='right' hspace='4' vspace='2' />La formation par le travail, en particulier l’apprentissage, peut améliorer l’employabilité, notamment celle des jeunes, et répondre en partie aux déficits de compétences afin de mieux satisfaire les besoins des entreprises. Profitables aux apprenants comme aux entreprises, ces programmes contribuent également à la réalisation de l’objectif européen de croissance et d’emploi durables. Ce document est essentiellement consacré à l’Alliance européenne pour l’apprentissage (EAfA) lancée en 2013. Il présente les mesures visant à renforcer la qualité, l’offre et l’image de l’apprentissage, conformément aux nouvelles actions à moyen terme déterminées au niveau européen dans le domaine de l’enseignement et la formation professionnels pour la période 2015-2020. Des exemples d’initiatives politiques et de projets réussis à travers l’Europe en matière d’apprentissage et de formation par le travail sont présentés, pouvant servir de source d’inspiration à d’autres. Europass : 10 ans au service des citoyens Thu, 01 Oct 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63800 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15985' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce document dresse le bilan des 10 ans d'Europass : genèse et apports, regards institutionnels, témoignages de professionnels ; chiffres, enquêtes et analyses, en France et en Europe ; ambitions et objectifs pour demain. Europass est un des outils mis en place au niveau européen pour faciliter la mobilité européenne et mettre en valeur les compétences acquises lors d'un séjour à l'étranger. Il s'agit d'un portefeuille de compétences européen reconnu dans 34 pays, adopté en décembre 2004 par le Parlement et le Conseil européen et approuvé par les États membres. Dans chaque pays, un Centre National Europass (CNE) coordonne l’ensemble des activités relatives à Europass, qui constitue le premier point de contact pour les citoyens ou les organisations qui souhaitent utiliser ou obtenir de l’information sur le dispositif. En France, c’est l’Agence Erasmus+ France / Education & Formation qui a été désignée par les ministères en charge de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Emploi pour coordonner et promouvoir Europass au niveau national. Europass est un portefeuille personnel composé de 5 documents dont les modalités d’accès et de délivrance sont différentes. Deux sont en accès libre et peuvent être renseignés directement par les citoyens : le CV Europass et le Passeport de langues. Trois sont délivrés par les autorités compétentes : l’Europass mobilité, le Supplément au diplôme et le Supplément au certificat. Europass permet de créer un portfolio numérique directement en ligne depuis le portail européen Europass que gère le CEDEFOP http://europass.cedefop.europa.eu/fr/home . Reconnaissance des compétences et employabilité en Europe Thu, 01 Oct 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63610 <img src='http://www.agence-erasmus.fr/images/uploads/451_200_actu-conf.png' align='right' hspace='4' vspace='2' />A l’occasion des 10 ans du dispositif Europass, trois agences nationales Erasmus+ (Belgique, France, Luxembourg) se sont mobilisées pour dresser un bilan des outils européens au service de l’employabilité, par l'organisation d'une conférence internationale les 13 et 14 octobre 2015 à Bruxelles. Ce document présente le programme, les intervenants des plénières, les ambassadeurs Europass, le projet "A pen for Europe", les 3 agences Erasmus+ francophones, et les partenaires médias de la manifestation. Une dernière partie propose d'aborder le thème de la reconnaissance et de la validation des compétences en Europe au moyen d'une part de précisions terminologiques, et d'autre part d'une webographie sur les enjeux, les outils et les systèmes (réalisation : Centre Inffo, Département Documentation, Stéphane Héroult). Reconnaissance des compétences et employabilité en Europe Thu, 01 Oct 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63569 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15008' align='right' hspace='4' vspace='2' />A l’occasion des 10 ans du dispositif Europass, trois agences nationales Erasmus+ (Belgique, France, Luxembourg) se mobilisent pour un bilan des outils européens au service de l’employabilité. Leur constat, au programme de la conférence internationale qu'elles ont organisée les 13 et 14 octobre 2015 : « Acquérir des compétences, les identifier et les mobiliser lors d’un entretien professionnel est plus que jamais un passeport pour l’emploi. Plusieurs études, notamment celle portant sur le système des ECVET montrent que les recruteurs ne connaissent pas vraiment les outils européens permettant de recenser les apprentissages formels, informels, et non formels. La question de la fiabilité de ces outils se pose également. Si les entreprises ont besoin d’un format standard, les individus ont de leur côté besoin d’un outil leur permettant d’identifier et de valoriser leurs compétences et de faire le point sur leurs parcours et leurs expériences ». Ce document constitue la synthèse des présentations et des échanges au cours des tables rondes, ainsi que des quatre ateliers et des constats formulés. Les thèmes étudiés étaient les suivants : mobilité internationale, employabilité et compétences transversales (atelier 1). Dimension transfrontalière : réaliser une adéquation entre les dispositifs et les territoires (atelier 2). Les outils européens et la réalité du marché international de l’emploi : point de vue des employeurs (atelier 3). Comment mieux utiliser les outils qui favorisent la reconnaissance des acquis ? (atelier 4). Reconnaissance et validation des compétences non-formelles et informelles en Europe : enjeux, systèmes, outils Thu, 01 Oct 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63544 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15010' align='right' hspace='4' vspace='2' />Les compétences représentent un enjeu stratégique majeur pour l’Union européenne, ses Etats membres et ses citoyens. A l’appui de la Conférence internationale Erasmus+ « Reconnaissance des compétences et employabilité en Europe » (13-14 octobre 2015, Bruxelles), ce document propose d’explorer les sources d’information pertinentes - références bibliographiques et sites ou pages internet - sur la reconnaissance et la validation des compétences, particulièrement les compétences non-formelles et informelles, facteurs de la mobilité et de l’employabilité des personnes en Europe. Les deux premiers chapitres introduisent la thématique et recensent les initiatives mises en place pour étudier les besoins du marché du travail et développer des compétences nouvelles au regard de l’évolution des emplois. Le troisième chapitre cite ensuite quelques grandes études publiées ces dernières années au sujet de l’identification, l’évaluation, la valorisation… jusqu’à la validation des compétences non-formelles et informelles. Le quatrième et dernier chapitre s’intéresse in fine aux dispositifs et systèmes mis en place pour assurer cette reconnaissance et cette validation, à l’initiative de l’Union européenne, dans le cadre de projets pilotes, à l’initiative d’acteurs sectoriels, ou bien encore à l’initiative des Etats, tant en Europe que sur d’autres continents. Etudes d'impact : mobilités en Europe et employabilité Tue, 01 Sep 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64055 <img src='http://www.agence-erasmus.fr/images/couvertures/2321_couv-web.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />L'intérieur déplié de la version papier de ce numéro se présente sous la forme d'une affiche. Les résultats chiffrés de deux études d'impact y sont résumés. La première concerne les apprentis : nombre d'apprentis consultés ; impact du séjour à l'étranger sur la motivation et la considération ; impact de la mobilité en termes de conséquences possibles du séjour à l'étranger ; nouvelles ambitions des apprentis ; réutilisation en entreprise des compétences développées. La deuxième concerne les demandeurs d'emploi : typologie des demandeurs d'emploi ; opinion sur l'utilité de cette expérience de mobilité dans la recherche d'emploi ; insertion professionnelle plus rapide et plus qualitative ; plan de carrière plus ambitieux. Rapport d’information n° 2926 déposé par la Commission des Affaires européennes sur la validation de l’apprentissage non formel et informel Wed, 01 Jul 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63085 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=14579' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce rapport présente les différences entre systèmes nationaux de reconnaissance de compétences ainsi que les mesures prises par l’Union européenne pour aider les États à coopérer dans le but d’assurer une reconnaissance européenne des compétences acquises hors du système éducatif. Reconnaître, valoriser, encourager l'engagement des jeunes Mon, 01 Jun 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=62981 <img src='https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRcNCaep7cCaK6pDxk1pEw-D28_ASp9cguZZQk1TVDEVsGelgPJ' align='right' hspace='4' vspace='2' />Quelle reconnaissance possible dans le champ de la formation et de l’emploi pour le bénévolat des jeunes ? C’est l’une des questions que soulève ce rapport de France Stratégie, remis le 22 juin 2015 à Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, sur l’encouragement et la reconnaissance du bénévolat effectué par les jeunes. Au-delà du constat, le rapport propose plusieurs mesures pour permettre une valorisation des expériences bénévoles dans le champ de la formation professionnelle. Il s’agit par exemple de systématiser la délivrance d’attestation de savoirs non formels. Il faudrait par exemple étendre le portefeuille de compétences du ministère de la Jeunesse au-delà du public étudiant, ou encore, prendre en compte dans le cadre des parcours VAE le certificat de formation à la gestion associative, accordé aux membres d’associations âgés de plus de 16 ans. Le rapport précise aussi que les compétences acquises par une activité bénévole devraient faire partie des qualifications valorisées par Pôle emploi. Et il se prononce en faveur du CV par compétences. Erasmus Pro Mon, 01 Jun 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63012 <img src='http://www.actualite-de-la-formation.fr/local/cache-gd2/8ae1f9fefe44ae89bfae69b5b82ff31f.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Utiliser la mobilité européenne pour lutter contre le chômage des jeunes dans l'Union.C'est l'ambition portée par les membres du groupe de travail de l'institut Jacques Delors sur l'emploi et la jeunesse. Une vision positive de la mobilité internationale des jeunes Mon, 01 Jun 2015 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64957 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16869' align='right' hspace='4' vspace='2' />Afin d’alimenter la réflexion sur la mobilité internationale des jeunes, la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA) du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a confié au CRÉDOC la réalisation d’une étude quantitative. Ce document présente les résultats des questions insérées dans la vague de début 2015 de l’enquête permanente du CRÉDOC sur « les Conditions de vie et les Aspirations » des français. Plusieurs thèmes ont été abordés : l’opinion sur l’importance d’un séjour à l’étranger pour un jeune, les motivations, les apports et freins d’une expérience internationale. Une question sur la connaissance du service civique a par ailleurs été insérée au questionnaire. La mobilité internationale et l’engagement des jeunes dans la vie de la cité – notamment au travers du développement du service civique - sont encouragés en ce qu’ils sont envisagés comme des expériences favorisant l’acquisition de valeurs, d’expériences et de compétences valorisées sur le marché du travail. Concernant leur vision de l’Europe, les Français, et particulièrement les moins de trente ans, se prononcent majoritairement en faveur de la poursuite de la construction européenne : ce résultat est à mettre en relation avec l’image positive que les jeunes ont de l’Europe, et particulièrement au fait que l’Union européenne incarne, plus chez les jeunes que chez leurs aînés, la liberté de circulation. Une vision positive de la mobilité internationale des jeunes : le séjour à l’étranger pour les jeunes est une expérience jugée nécessaire (53 %) ou incontournable (11 %) par près des deux-tiers des Français. L’expérience internationale, jugée très positive dans cette période de transition entre le monde scolaire et professionnel au vu des compétences qu’elle permet d’acquérir ou de consolider, se concrétise aujourd’hui pour un jeune sur sept ; elle est particulièrement rare chez les moins diplômés (4 % des jeunes d’un niveau inférieur au BAC déclarent avoir séjourné à l’étranger dans les cinq dernières années pour un motif autre que les vacances). En moyenne, chez les moins de trente ans, ce sont les liens affectifs qui apparaissent comme le principal frein au départ (35 %), suivi par les contraintes financières (31 %). Chez les moins de 26 ans, la hiérarchie est inversée, et le manque de moyens financiers apparaît en tête (32 %). Près d’un quart des jeunes connaissent une personne qui a fait un service civique 23% des moins de trente ans connaissent un volontaire du service civique ou en ont eux-mêmes réalisé un. La proximité avec le service civique est d’autant plus forte que l’âge décroit. Chez les moins de trente ans, elle est plus importante chez les plus diplômés et les habitants des grandes agglomérations. Rapport d'information déposé par la Commission des affaires européennes sur l'emploi des jeunes en Europe Sun, 01 Mar 2015 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=60146 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/getimage.php?noticecode=&vigurl=&notice_id=60146' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce rapport propose un état des lieux sur : le chômage des jeunes en Europe, les politiques mises en œuvre à l’échelon de l’Union et les réponses de certains pays de l'Union dont Autriche, Allemagne, Finlande, pays scandinaves, France et il formule une série de recommandations. Au niveau national, Philip Cordery, député des Français du Benelux, propose premièrement l’instauration d’un « filet de garantie » financier à destination des jeunes chômeurs ou en sortie d’études, accordé sous réserve de s’engager à chercher activement un emploi et à participer à des dispositifs de formation professionnelle. La thématique du décrochage fait l’objet de deux mesures spécifiques : en amont par un travail de prévention et de réaction immédiate au décrochage par la formation, en aval par la création d’un « coaching personnalisé ». Concernant l'apprentissage, le député propose de « promouvoir et valoriser l’apprentissage » en actionnant trois leviers : l’amélioration des passerelles entre les cursus généralistes et l’alternance pour dédramatiser les choix, la relance du dialogue social et le renforcement de la communication en direction des entreprises. Philip Cordery préconise aussi d'adapter le système de formation aux métiers de demain par une meilleure identification des emplois à venir et par la revalorisation des compétences transversales (langues, informatique, capacités d’expression, de rédaction, …). Le rapporteur a aussi recommandé le concept de guichet unique qui réunit - dans le champ du social, de la formation ou de l’orientation - les structures d'accompagnement des chômeurs, citant ainsi l'expérimentation de la MIEF, Maison de l'emploi-mission locale, de l'entreprise et de la formation, développée dans l'Oise. Enfin, soulignant la confusion entretenue par la proximité sémantique entre le dispositif européen de Garantie pour la jeunesse et le dispositif français de Garantie jeunes, le député appelle à la fusion au bénéfice d’une plus grande lisibilité et efficacité. Des outils européens au service de la mobilité Thu, 01 Jan 2015 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64059 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15540' align='right' hspace='4' vspace='2' />L'illustration du parcours d'un quidam est le prétexte à la présentation de différents outils européens permettant la mobilité européenne des jeunes. Le portfolio de compétences Europass (composé de 5 documents : CV Europass, Passeport des Langues, Europass Mobilité, Supplément au Diplôme, Supplément au Certificat) ; le Service volontaire européen (SVE) ; Youthpass ; réseau Euroguidance ; programme Erasmus+ ; portail PLOTEUS ; réseau Eurodesk ; ECTS - système européen de transfert et d'accumulation de crédits ; réseau EURES ; Cadre européen des certifications (CEC) ; réseau des centres d'information sur la reconnaissance ENIC-NARIC ; nomenclature ESCO ; dispositif ECVET ; et pour l'assurance qualité le cadre CERAQ/EQAVET et le registre EQAR. Jouer la carte de la mobilité européenne avec Erasmus+ c'est plus d'apprentissages Sat, 01 Nov 2014 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63214 <img src='http://www.agence-erasmus.fr/images/agence_erasmus/logo_header.png' align='right' hspace='4' vspace='2' />Affiche présentant le programme ERASMUS+ de la Commission européenne (2014-2020), qui se décline en trois actions clés : Action clé 1 - La mobilité à des fins d'apprentissage, Action clé 2 - Coopération pour l'innovation et l'échange de bonnes pratiques, Action clé 3 - Soutien à la réforme des politiques publiques. Un tableau liste pour chaque type de bénéficiaire de ces sous-programmes/actions clés (jeunes de 13 à 30 ans, bénévoles, élèves de l’enseignement scolaire, étudiants et apprentis, élèves de l'enseignement professionnel, stagiaires de la formation continue, professionnels de l'éducation) : action concernée, secteur, type de mobilité, durée, financement, contacts. Plusieurs textes illustrent également le programme ERASMUS+, le réseau d'information et d'orientation Euroguidance, l'Europass, l'action des Conseils Régionaux pour la mobilité, et la démarche pour monter un projet. Erasmus – Facts, Figures & Trends : the European Union support for student and staff exchanges and university cooperation in 2012-13 Tue, 01 Jul 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64527 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16367' align='right' hspace='4' vspace='2' />Table of contents : The 2012-13 academic year in a nutshell ; Erasmus Student Mobility ; Erasmus Staff Mobility ; Erasmus Intensive Programmes ; Erasmus Intensive Language Courses ; Erasmus Higher Education Cooperation Projects ; Erasmus Mundus ; Jean Monnet ; Tempus ; Annexes. Metropolitan University College Sun, 01 Jun 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58878 Metropolitan University College (Professionshøjskolen Metropol) est le contact national pour le réseau ReferNet (réseau européen de référence et d’expertise sur l’enseignement et la formation professionnelle) géré par le CEDEFOP. Le site ReferNet Danemark n'est publié qu'en danois http://www.phmetropol.dk/Refernet . « Metropolitan University College is a university of applied sciences with campuses in Copenhagen, the capital of Denmark. Metropolitan offers Bachelor’s Degree programmes, Academy Profession Degree programmes, postgraduate studies, and conducts applied research and development activities in welfare-sector subjects such as health, rehabilitation, welfare technology, management, education and social work. Metropolitan University College has two Faculties ; the Faculty of Health and Tecnology and the Faculty of Social Science and Pedagogy. As partner and holder of ERASMUS University Charter, under the European Union's Lifelong Learning Programme, Metropolitan University College is committed to improve access to and transparency of education and training systems in Europe, in particular in promoting coherence between educations and training and by improving flexible learning pathways between the different systems. Metropolitan University College organizes an extensive number of student and teacher exchanges, both for study periods and work placements ; some organized and supported by Lifelong Learning Programme. Les Conseils régionaux accompagnent les politiques de mobilité internationale Wed, 07 May 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58737 <img src='http://boutique.centre-inffo.fr/client/cache/produit/_350____inffoform_296.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' /> Séminaire de travail « Optimiser la mobilité des apprentis sur les territoires » Thu, 01 May 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64597 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16434' align='right' hspace='4' vspace='2' />Deux journées de travail ont été organisées à Paris les 9 et 10 janvier 2014 afin d’optimiser l’organisation de la mobilité des apprentis sur les territoires. Elles ont été mises en place par l’Agence 2E2F - Europe-Education-Formation France, l’OFAJ et l’APCMA, et construites collectivement, en partenariat avec CCI France, les Régions françaises et l’ARF, l’ANFA, les Compagnons du Devoir, la FNADIR, l’association des DAREIC (ADARIC) et le réseau de l’enseignement agricole. Au sommaire : Éditoriaux. Chapitre 1 - La mobilité européenne des apprentis sur les territoires : état des lieux (La vision de l’Agence 2E2F ; La vision des institutions partenaires ; Le retour des participants). Chapitre 2 - La mobilité européenne des apprentis sur les territoires : les pistes de travail (Regarder la situation sous l’angle des CFA ; Dessiner les contours d’une organisation territoriale). Conclusions et perspectives. La formation, facteur de compétitivité en Europe Tue, 15 Apr 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58742 <img src='http://boutique.centre-inffo.fr/client/cache/produit/_350____inffoform_296.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Compétences, mobilités, sécurisation, des mots souvent prononcés lors des colloques européens, parfois sous forme assez incantatoire. À la clé cependant, des mécanismes d’“actualisation des qualifications”, des incitations et dispositifs concrets peuvent être débloqués. À condition de remettre ces questions &#8722; réellement &#8722; “en haut de l’agenda”. Questions à Sylvain Lefebvre, secrétaire général adjoint de la confédération syndicale IndustriAll : "Mobilité ? Plutôt former, pour permettre aux jeunes de vivre dans leur région" Tue, 15 Apr 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58747 <img src='http://boutique.centre-inffo.fr/client/cache/produit/_350____inffoform_296.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' /> Questions à Nicole Pascke, directrice scientifique de la fondation SHS Tue, 15 Apr 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58744 <img src='http://boutique.centre-inffo.fr/client/cache/produit/_350____inffoform_296.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' /> Mobilité européenne et retour à l'emploi Tue, 01 Apr 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64056 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15535' align='right' hspace='4' vspace='2' />En 2011, l'Agence a lancé une étude d'impact de la mobilité transnationale des demandeurs d'emploi sur leur insertion professionnelle. Il s'agit de la première enquête longitudinale sur la mobilité internationale appliquée à ce public, tout âge, tout programme de mobilité et tout niveau de formation confondus. Mobilité européenne et valorisation de l’apprentissage Tue, 01 Apr 2014 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58627 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=11953' align='right' hspace='4' vspace='2' />L’objectif de cette étude, commanditée par l’Agence 2E2F, Agence Europe-Education-Formation France, était de mesurer la valeur ajoutée d’une mobilité à l'international pour les apprentis français dans leurs parcours de formation et dans leur insertion professionnelle. Pour cela le CEREQ a suivi un panel de 500 apprentis de niveau IV et V effectuant un stage à l’international afin de mesurer et de comparer l’évolution de leurs parcours avec un échantillon comparable d’apprentis non mobiles. L'enquête montre que les apprentis mobiles présentent une propension supérieure à la poursuite de leurs études. Ainsi, selon les données qualitatives et quantitatives recueillies avant, au retour, et trois mois après les mobilités, 96 % des apprentis sont satisfaits de leur expérience, 65 % estiment que c’est un événement important en vue de leur future carrière. Pour 8 apprentis sur 10, ce séjour à l’étranger constitue un véritable atout pour la recherche d’emploi. La mobilité internationale, former ailleurs, différemment, autrement Sat, 01 Mar 2014 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58671 <img src='http://www.arifor.fr/local/cache-vignettes/L125xH416/arton269-0dbb0.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Alors que les démarches ont été largement simplifiées, l’union européenne cherche toujours à encourager la mobilité de ses citoyens. Convaincue que le développement des compétences professionnelles et l’amélioration des connaissances culturelles mutuelles passent de plus en plus par la mobilité européenne et internationale, plusieurs dispositifs ont été mis en place. Arifor mag dresse un panorama des dispositifs nationaux et régionaux de mobilité internationale. Erasmus+ Thu, 27 Feb 2014 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58381 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxMTERQUExQTFRUVFBcSFxUXFRQUGBgUFRUWGBQYFxQYHCghGBwmHhQWITEhJSkrLi4uFx8zODMsNyotLysBCgoKDg0OGxAQGy8kICQsLCwsLCw1LCwsLCwsLjcsLCwtLCwsLCwsLCwsLSwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLP/AABEIAQsAvQMBEQACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le programme Erasmus+, qui couvrira la période 2014 à 2020, s’appuie sur plus de 25 ans de réussites des programmes européens dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, couvrant la dimension de la coopération intra-européenne, mais aussi internationale. Erasmus+ est le fruit de l’intégration des programmes européens suivants, mis en place par la Commission européenne au cours de la période 2007-2013 : le programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie, le programme Jeunesse en action, le programme Erasmus Mundus, Tempus, Alfa, Edulink, les programmes de coopération avec les pays industrialisés dans le domaine de l’enseignement supérieur. Ces programmes ont soutenu les actions dans les domaines de l’enseignement supérieur (y compris sa dimension internationale), l’enseignement et la formation professionnels, l’enseignement scolaire, l’éducation et la formation des adultes et la jeunesse (y compris leur dimension internationale). Erasmus+ a pour objectif de devenir un instrument plus efficace pour répondre aux besoins réels en termes de développement du capital humain et social en Europe et dans les pays tiers. La 1ère partie présente des information générales sur le programme Erasmus+. La 2ème partie propose ensuite des informations générales sur les actions couvertes par le guide : Éducation et formation ; Jeunesse ; trois actions clés essentielles (Mobilité des individus à fins d’éducation et de formation, Coopération en matière d’innovation et d’échanges de bonnes pratiques, Soutien à la réforme des politiques) ; Activités Jean Monnet ; Sport. Et la 3ème partie rassemble les informations pour les candidats. En annexes : Règles spécifiques et informations concernant les activités de mobilité et les partenariats stratégiques ; Diffusion et exploitation des résultats ; Guide pratique pour les bénéficiaires ; Glossaire des termes clés ; Références utiles et coordonnées de contact. Plan Priorité Jeunesse Wed, 01 Jan 2014 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58577 <img src='http://www.emploi.gouv.fr/files/files/Acteurs/CNML/Actu%20une/rapport%20CIJ%202014%20T1.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Réuni le 21 février 2013, le premier Comité interministériel de la jeunesse a défini 13 chantiers en faveur de la jeunesse, déclinés en 47 mesures transversales portant sur les thèmes de l'emploi, la santé, le logement, les conditions de vie, la place des jeunes dans la société et dans la vie politique. A la suite du deuxième comité organisé le 4 mars 2014, un rapport composé de deux tomes a été remis au Premier ministre. Le premier tome dont il question ici propose un point d'avancement décrivant, pour chacun des chantiers, les démarches initiées en 2013 et les perspectives de développement pour 2014. Parmi les préconisations qui sont présentées dans ce cadre, on notera, par exemple : Créer un service public d’information, d’accompagnement et d’orientation ; Promouvoir la réussite de tous les jeunes en luttant contre le décrochage ; Favoriser l’accès à l’emploi des jeunes ; Sécuriser les parcours d’insertion sociale et professionnelle des jeunes ; Favoriser le parcours de réinsertion des jeunes détenus ou faisant l’objet d’une mesure judiciaire ; Développer la culture numérique et l’accès des jeunes aux nouveaux métiers de l’Internet ; Accroître et diversifier la mobilité européenne et internationale des jeunes. L'état de la jeunesse Wed, 01 Jan 2014 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58603 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxQSEhUUExIWFBQXGRsWFRAXFxoZIRceIBgXFx4ZHBoYIyghHholIBgnITIiJyosLy4vFyA3ODMsNygtLisBCgoKDg0OGxAQGjckICUtMCw0LCw0NC8sLCwsLy8sLCwsLDQsLC0sLCwsLCwsLCw0LCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLP/AABEIAHQAVAMBEQACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Réuni le 21 février 2013, le premier Comité interministériel de la jeunesse a défini 13 chantiers en faveur de la jeunesse, déclinés en 47 mesures transversales. A la suite du deuxième Comité interministériel organisé le 4 mars 2014, un rapport composé de deux tomes a été remis au Premier ministre. Le premier tome propose un point d'avancement décrivant, pour chacun des chantiers, les démarches initiées en 2013 et les perspectives de développement pour 2014. Le second tome, dont il est question ici, présente un panorama sur l'état de la jeunesse. Ce document est organisé en deux parties : un tableau de bord du groupe interministériel rassemblant les organismes producteurs de données de la statistique publique coordonné par l’INJEP, Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire, et une mise en perspective européenne réalisée également par l’INJEP. Dans ce cadre, plusieurs thématiques sont déclinées, par exemple : l’éducation, l’emploi, la culture, le numérique, la participation sociale et politique, la mobilité européenne et internationale. Ces thématiques correspondent aux priorités retenues par l’Union européenne pour la coopération européenne dans le cadre de la stratégie pour la jeunesse 2010-2018. Pour mémoire, ce rapport coordonné par l’Injep fait suite à la décision, lors de la création du CIJ, il y a un an, d’assortir le plan gouvernemental Priorité Jeunesse d’un tableau de bord d’une quarantaine d’indicateurs statistiques pour suivre l’évolution de la jeunesse en France. Le projet européen MEN-ECVET Tue, 01 Oct 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64520 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16360' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le projet européen MEN-ECVET, piloté par le ministère français de l’Education nationale, a été conduit sur deux années à compter de janvier 2011, avec l’appui du Centre international d’études pédagogiques (CIEP). Cette publication présente le compte-rendu de cette conférence finale du projet MEN-ECVET. Le projet a visé à étudier comment et à quelles conditions prendre en compte les principes d'ECVET « « système européen de crédits d’apprentissages pour l’enseignement et la formation professionnels pour les diplômes professionnels, dans une perspective de mobilité transnationale, ce sans renoncer aux spécificités des diplômes professionnels (existence d’unités générales dans les diplômes aux côtés des unités professionnelles, accès à ces diplômes par la formation formelle mais aussi par la validation des acquis de l’expérience (VAE), principe d’unicité du diplôme avec des évaluations par unité mais sans pour autant de délivrance partielle de diplôme…). Le projet s’est concentré sur le diplôme charnière : le Baccalauréat professionnel (Bac Pro). Cinq spécialités ont été choisies comme objets d’étude : accueil- relations clients et usagers ; gestion – administration ; accompagnement – soins – services à la personne ; électrotechnique – énergie – équipements communicants ; technicien du bâtiment (gros œuvre). L’objectif opérationnel était d’aboutir à des préconisations concernant l’écriture des diplômes professionnels et l’allocation de points et des préconisations concernant les dispositions organisationnelles et opérationnelles à mettre en place pour permettre la reconnaissance dans les diplômes professionnels d’acquis obtenus et évalués en mobilité. Premiers enseignements des expérimentations en matière de mobilité internationale Thu, 01 Aug 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64473 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16277' align='right' hspace='4' vspace='2' />Les dispositifs de mobilité internationale sont nombreux, et leur efficacité reconnue, mais ils demeurent insuffisamment visibles et coordonnés, et bénéficient peu aux jeunes les moins diplômés. L’enjeu des projets était donc de permettre un meilleur accès à la mobilité des jeunes ayant moins d’opportunités (JAMO) ainsi que de structurer de nouveaux partenariats entre les acteurs de la mobilité internationale et les acteurs de l’insertion. Les dispositifs ont articulé, de différentes manières, des actions de communication pour faire connaître les possibilités de mobilité aux jeunes ayant moins d’opportunités (jeunes en missions locales, apprentis), la mise en œuvre de partenariats nouveaux entre opérateurs de mobilité et acteurs de l’insertion et de l’information des jeunes, la constitution de plateformes pour proposer une offre de mobilité plus lisible et coordonnée, en appui sur des dispositifs régionaux et européens, et enfin la mise en œuvre d’accompagnements à même de lever les freins à la mobilité (Cf. liste des « Rapports issus des expérimentations FEJ » notamment dans différentes Régions). Des actions permettent une levée partielle de ces freins, notamment le parrainage par des jeunes ayant une expérience de mobilité et l’organisation de mobilités collectives. Dans de nombreux projets cependant, les dispositifs ont touché des jeunes plus formés que prévu. Mais la mobilité est majoritairement perçue comme positive par les jeunes, comme une expérience permettant de faire le point sur son parcours, de retrouver une motivation et de réfléchir à son projet professionnel. Les évaluations permettent d’analyser les conditions de fonctionnement de partenariats efficaces pour élargir et rendre visible l’offre de mobilité à l’échelle régionale. Guide pratique pour la mise en place du Supplément au diplôme Fri, 12 Jul 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58382 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=11640' align='right' hspace='4' vspace='2' />De nombreux établissements d’enseignement supérieur désirent mettre en place le "Supplément au diplôme" au sein de leur structure mais ne savent pas toujours comment se l’approprier. Ce guide a pour objectif de fournir des informations de premier niveau et de répondre de façon pragmatique aux questions récurrentes des établissements. Le « Supplément au diplôme » est un document composé de 8 rubriques, qui a été élaboré en 1997 par la Commission Européenne, le Conseil de l’Europe et l’UNESCO. Joint à un diplôme d’études supérieures, il permet à l’étudiant européen de faire valoir son parcours et ses compétences auprès d’un employeur ou d’une université dans n’importe quel pays européen. C'est le décret du 8 avril 2002 portant application au système français d’enseignement supérieur de la construction de l’espace européen de l’enseignement supérieur, qui prévoit dans son article 2 alinéa 4, la délivrance d’une « annexe descriptive au diplôme » dite « supplément au diplôme » « afin d’assurer dans le cadre de la mobilité internationale la lisibilité des connaissances et aptitudes acquises ». Erasmus : impact de la mobilité européenne des enseignants et des personnels administratifs Mon, 10 Jun 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=58383 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=11641' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette étude a été commandée par l’Agence nationale française de la Commission européenne (Agence Europe Education Formation France ou « Agence 2e2f »), responsable des programmes européens dans le domaine de l’éducation et de la formation. L’étude a été confiée au CIEP - Centre international d’études pédagogiques, opérateur public des ministères chargés de l’éducation et de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’objectif de l’étude est d’évaluer l’impact de la mise en oeuvre de la mobilité des personnels enseignants et administratifs des établissements d’enseignement supérieur en France. Elle s’articule autour de trois axes : l’impact sur les bénéficiaires, l’internationalisation des établissements et les freins à une plus large participation. La période étudiée est l’année universitaire 2010-2011. Les auteurs formulent constats et recommandations, s'appuyant sur une recherche documentaire, une analyse des statistiques existantes, une enquête en ligne ainsi que des entretiens téléphoniques. Le programme Erasmus propose en effet des dispositifs dédiés. L'action « mobilité d’enseignement » s'adresse aux personnels enseignants, leur permettant d’effectuer une période d’enseignement d’une durée de 1 jour à 6 semaines, dans un établissement d'enseignement supérieur d’un autre pays européen participant au programme Education et formation tout au long de la vie – EFTLV de l’Union européenne (pour dispenser des cours, en général de courte durée, intégrés dans le programme officiel de l'établissement partenaire). L'action « Mobilité de formation » s'adresse aux personnels enseignants et administratifs, leur permettant de suivre une période de formation (de 5 jours ouvrables à 6 semaines) dans une entreprise ou un organisme tel qu’un établissement d'enseignement supérieur dans un autre pays européen participant au programme EFTLV (activités variées : stages d’observation - job shadowing, formations, ateliers, séminaires, conférences, etc.). L'européanisation des politiques de jeunesse Sat, 01 Jun 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13095 <img src='http://www.injep.fr/skel/graph/home/logo.png' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette étude porte sur l’européanisation des politiques de jeunesse, analysée sous l’angle de l’action publique en faveur de la mobilité des jeunes. L’objectif est d’interroger les interactions entre les différents niveaux territoriaux - européen, national et infranational - des politiques de jeunesse. En envisageant l’européanisation dans une approche interactive à double sens - top down et bottom up - et multiniveaux - acteurs étatiques et non étatiques, nationaux et infranationaux - , cette étude explore les processus d’apprentissage qui circulent entre ces différents acteurs : échanges d’idées, transferts de modes de faire, construction de réseaux de relations, etc. Elle questionne ainsi l’existence d’une harmonisation de l’action publique en faveur de la mobilité des jeunes dans le référentiel européen. La méthodologie choisie s'est déclinée en deux dimensions : une analyse documentaire, ainsi qu'une enquête qualitative auprès d'un échantillon d'acteurs (dont deux régions pilotes Ile-de-France et Alsace). Les résultats ont révélé qu'en dépit du fait que la jeunesse constitue une compétence communautaire subsidiaire, il existait une forme d’européanisation des politiques de jeunesse qui passe essentiellement par des mécanismes cognitifs. L’Union européenne diffuse des idées sur la mobilité des jeunes, propose des cadres de réflexion et des structures d’opportunité, suggère des pistes d’action qui font réfléchir les acteurs nationaux et infranationaux et conduisent, in fine, à la modification de leurs modes de faire. Ce processus d’européanisation se décline toutefois au pluriel. L’empreinte laissée par l’UE sur les modes de pensée et de faire de la mobilité et la façon dont les acteurs tentent à leur tour d’agir sur la construction des politiques et programmes communautaires en faisant circuler leurs idées et savoir-faire varient considérablement d’un type d’acteur à l’autre, d’un niveau de gouvernance à l’autre. Euroguidance : 20 ans ! nouveaux outils, nouveaux usages Wed, 01 May 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13072 <img src='http://www.euroguidance-france.org/wp-content/themes/euroguidance/library/images/logo.png' align='right' hspace='4' vspace='2' />Euroguidance, le réseau européen pour l'orientation et la mobilité a 20 ans. Le réseau Euroguidance France a marqué cet anniversaire dans le cadre de ses rencontres nationales (qui sont organisées tous les 2 ans) autour du thème des nouveaux outils (web 2.0) et de leurs usages. Trois objectifs étaient fixés pour la journée du 12 décembre 2012. Rappeler les impulsions et les actions européennes en matière d'orientation tout au long de la vie, notamment par la présentation d'un kit de ressources du réseau ELGPN et du nouveau programme Erasmus pour tous. Mettre en lumière les initiatives de collègues européens et les témoignages d'institutions qui s'approprient les outils numériques et qui développent la mobilité en Europe. Organiser une table ronde sur les nouvelles technologies au service de la professionnalisation des acteurs de l’orientation et de la mobilité. Les projets européens du programme Education & Formation Tout au Long de la Vie Wed, 01 May 2013 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12647 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxQQEhUUExQWFRUWFRcXGBUUFhYaFBgbGxYaGBoXFRcYHCggGBooHRgaITEhJSktLi4uFx8zODQsNygtLzcBCgoKDg0OGxAQGjQkHiUsLywsLDUsLCssLCwsLSwsLCwsLCwsLCwvLCwsLDQsLC8sLCwsLCwsLiwsLCwsLCw0K//AABEIALQAfwMBIgACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce guide vise à aider les personnels de direction d'établissements de formation à s'orienter parmi les différents volets du programme Education & Formation Tout au Long de la Vie (Comenius, Leonardo Da Vinci, Erasmus, Grundtvig et Visites d'étude) pour favoriser des initiatives et planifier leur rôle dans l'accompagnement des projets européens. Les chefs d'établissement ont un rôle essentiel à jouer dans la mise en place et le suivi d'un projet européen. Ils enrichissent leur pratique en bénéficiant eux-mêmes d'une mobilité en Europe. Introduire une dimension européenne dans les apprentissages des élèves ou dans le plan de formation des enseignants de l'établissement est un véritable levier d'innovation. L'expérience de la mobilité européenne est un atout pour l'amélioration des compétences linguistiques, des compétences transversales telles que l'adaptabilité, l'autonomie, le sens de l'initiative, l'ouverture d'esprit, etc. Parmi les 13 fiches, notamment : les types de projets pour les établissements scolaires ; comment sont sélectionnés les projets ; définir et planifier le rôle du chef d'établissement ; la mobilité européenne et les différentes situations d'apprentissages ; les essentiels pour démarrer un projet individuel de mobilité, un projet de mobilités porté par un établissement, ou encore un projet de coopération entre établissements. Formation professionnelle initiale Mon, 04 Mar 2013 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=57668 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=11675' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette « Note d'analyse » revient sur l'histoire et l'actualité des systèmes de formation professionnelle des jeunes en France et en Allemagne, dont le dispositif de l'apprentissage, afin de saisir les conditions pratiques d'une inspiration réciproque. Présenté comme un élément central de la compétitivité allemande, le système de formation professionnelle initiale (système dual) suscite l’intérêt de nombreux pays, parmi lesquels la France, où le débat sur l’apprentissage revient régulièrement sur les performances du système dual allemand et le modèle qu'il présente. Le chômage des jeunes actifs en Allemagne se situe à un niveau particulièrement bas : en novembre 2012, le taux de chômage des jeunes Allemands s’établissait à 8,1 %, alors que celui des jeunes actifs français était trois fois plus important. L’analyse de la profondeur historique des systèmes français et allemand permet de saisir les différences structurelles qui les séparent et les défis qu’ils partagent ; notamment le problème des jeunes peu ou non qualifiés. Cette Note d'analyse révèle que le système allemand peut inspirer la réflexion française sur le partage des responsabilités entre acteurs de l’apprentissage, sur la valeur sociale accordée aux voies professionnelles, sur les modalités d’accompagnement des apprentis et, enfin, sur les perspectives de développement de la mobilité de ces derniers de part et d’autre du Rhin. Guide de la mobilité européenne Tue, 01 Jan 2013 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=10035 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=14078' align='right' hspace='4' vspace='2' />L'ANFA a développé une stratégie d 'échanges de jeunes européens - élèves, apprentis, stagiaires. Dans le cadre d'un groupe de travail ANFA Relations Internationales / Réseau des CFA Pilotes, est apparue la volonté de mettre au point des outils communs, afin de capitaliser les expériences et de diffuser les résultats. Il a donc été décidé d 'élaborer un guide sur la mobilité et les projets européens, visant à accroître la qualité et le potentiel d 'innovation des projets. L 'objectif de ce guide est de capitaliser les actions conduites par les différents établissements participant à la réflexion, afin d 'améliorer la qualité des projets. Il s 'agit de pérenniser les actions mais aussi de les faire évoluer, les enrichir continuellement et non pas de les reproduire à l'identique. Ce guide vise à donner des indications pour toute mise en oeuvre de projet, tout en restant suffisamment souple pour ne pas enserrer les échanges dans un cadre trop contraignant. Il est essentiel que les projets de mobilité européenne soient générés par les établissements de formation eux-mêmes, et qu 'ils répondent à leurs spécificités ainsi qu 'aux souhaits des acteurs concernés. Ce manuel de bonnes pratiques devrait également permettre aux porteurs de projets d 'évaluer leur adéquation aux critères de qualité définis par l'ANFA avant de solliciter un éventuel financement auprès de leur Délégation Régionale. Ce guide ne donne pas une marche à suivre mais se penche sur les spécificités de la mobilité des jeunes de la branche des services de l'automobile. Visites d’étude Tue, 01 Jan 2013 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13080 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxQQEhUUEBAVFhQXFRgWFxUWFhUaGBUYFRgWGBcVFRgYHSggGRolHBUVITEhJSorLi4uGB8zODMtNyktLisBCgoKDg0OGxAQGzAmHyUsLy8vLDA0NCwsNC8sLywsLCwsLDQsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLDQsLCwsLCwsLCwsLP/AABEIAQsAvQMBIgACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le programme de visites d’étude pour spécialistes de l’éducation et de la formation professionnelle, qui fait partie du programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (2007-2013), est une initiative de la Direction générale Éducation et culture de la Commission européenne. Le CEDEFOP - Centre européen pour le développement de la formation professionnelle est chargé de coordonner le programme au niveau européen, tandis que les agences nationales sont chargées de sa mise en oeuvre dans les pays participants. Cette brochure présente l'initiative et ses impacts, assortis de témoignages de participants et d'organisateurs. Qui sont les bénéficiaires ? Quels sont les aspects les plus bénéfiques ? Quels changements de l'éducation et de la formation peuvent apporter les visites d'études ? Comment s'opèrent-ils ? Quels sont les changements au niveau des politiques ? Qui sont les agents du changement ? Quelles sont les retombées à plus long terme au niveau du renforcement de la coopération européenne ? Faisabilité d'une action sur la mobilité à long terme du personnel enseignant - Synthèse Tue, 01 Jan 2013 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13069 La mobilité des enseignants peut permettre d'améliorer de manière significative la qualité de la formation et la motivation des enseignants. Elle contribue à atteindre des objectifs plus larges : améliorer la qualité de l'enseignement, réduire le taux d'abandon scolaire, augmenter le niveau de compétence de la population, garantir à tous une éducation de haute qualité... La mobilité du personnel enseignant présente des avantages directs pour établissements scolaires et enseignants, et contribue au renforcement de l'internationalisation, à créer des liens plus forts entre les organisations et les parties prenantes hors du milieu scolaire et à améliorer le développement professionnel. L'importance de la mobilité des enseignants est mise en évidence par plusieurs études européennes et nationales, ainsi que plusieurs politiques européennes clés. Ce rapport porte sur la « faisabilité d'une action de mobilité à long terme pour le personnel enseignant dans un cadre européen », qui pourrait contribuer à atteindre les objectifs principaux de la politique, et à développer et venir compléter les programmes européens et nationaux actuels favorisant la mobilité à court terme du personnel enseignant. L'objectif est de : 1. Évaluer la demande, la motivation et les avantages pour les principaux groupes concernés concernant la participation à une mobilité transnationale d'une durée plus longue. 2. Identifier et explorer les obstacles au niveau individuel, organisationnel, national et européen à la mobilité transnationale à long terme du personnel enseignant, y compris l'identification de mesures appropriées pour surmonter les obstacles identifiés. 3. Formuler des recommandations sur l'élaboration et la mise en oeuvre d'accords pour une action européenne potentielle de mobilité à long terme du personnel enseignant avec différentes options. L'insertion des diplômés des grandes écoles Tue, 01 Jan 2013 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13092 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12678' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le 18 juin 2013, la CGE - Conférence des grandes écoles a présenté à la presse la 21ème édition de son enquête sur l'insertion des jeunes de diplômés des grandes écoles. La participation a été satisfaisante pour la promotion 2012, avec une augmentation de 10 % des effectifs ayant répondu. Le niveau de participation des écoles est aussi particulièrement élevé puisque 92 % des grandes écoles concernées ont participé à l’enquête 2013, soit 167 écoles. Cela représente plus de 60 % des diplômés des grandes écoles en France, qui sont environ 70 000 chaque année. L'enquête révèle que les indicateurs d'insertion de la promotion 2012 sont toujours très élevés. En effet, après les très bons résultats de l’année 2011, l’insertion de la promotion 2012 marque un léger fléchissement avec un taux net d’emploi de 81,5 % sur l’ensemble des diplômés des grandes écoles, contre 84,9 % pour la promotion 2011. Globalement, les ingénieurs de la dernière promotion sont moins touchés par la baisse puisque le taux net d’emploi se maintient à 83,5 % contre 78,4 % chez les managers. Plusieurs chapitres sont distingués dans le document livrant les résultats de cette enquête 2013 portant sur les jeunes diplômés : principaux tableaux ; détail des indicateurs ; secteurs d'activité et services / départements d'accueil des ingénieurs et des managers ; poursuite d'études et volontariat. En annexes : nationalité des diplômés ; distribution des revenus ; détails des rémunérations ; liste des écoles ayant participé à l'enquête. Euroguidance et ReferNet, "une façon de faire l'Europe" Mon, 10 Dec 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=57825 Euroguidance et ReferNet fêtent respectivement leur 20è et 10è anniversaire. L'occasion de faire le point sur le rôle de ces deux réseaux au sein de l'Union européenne en matière d'orientation et de formation. Les langues dans les projets européens Thu, 01 Nov 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=57544 L’Agence 2e2f a mis en place un groupe de travail afin d’établir un diagnostic des besoins de formation linguistiques tout au long de la vie en lien avec les besoins du marché économique, le souci de l'insertion professionnelle et la nécessaire recherche de la meilleure employabilité. Un de ses membres, Régis Ritz (Professeur émérite de l'Université de Bordeaux III) livre dans ce numéro de Soleoscope son compte rendu de la conférence de Limassol, à Chypre, célébrant les 10 ans de la Déclaration de Barcelone, du 26 au 28 septembre 2012. Les langues et leur apprentissage sont devenus au fil des années une priorité de l'UE : le programme Education et Formation Tout au Long de la vie vise ainsi à promouvoir la diversité linguistique. Illustrations au travers des initiatives suivantes : les Cours Intensifs de Langues Erasmus (CIEL) ; les préparations linguistiques du programme Leonardo ; l'importance des langues dans le cadre de Tempus ; l’exigence de multilinguisme dans les consortia d'établissements et diplômes impliqués dans Erasmus Mundus ; le Passeport européen des langues intégré au dispositif Europass ; l'accueil d'assistants Comenius en France ; les langues utilisées dans les partenariats Grundtvig et Leonardo ; le programme centralisé « Activité Clé Langues ». Des focus sont aussi proposés sur deux projets : REAL2 « Réseau européen des associations de professeurs de langues » coordonné par le Centre International d'Etudes Pédagogiques (CIEP) ; ARCHI21 coordonné par l'Ecole nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais, promouvant l'apprentissage au moyen d'environnements virtuels, en utilisant une approche EMILE (Enseignement d’une Matière Intégré en Langue Etrangère). Etude d'impact des partenariats scolaires Comenius sur les établissements Thu, 01 Nov 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12865 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxQTERUUEhMVExUXFRgXFxQXFxQVGBgWFxIYFxcUFBcYHCggGB0lHBcUITEhJSkrLi4uFx8zODMsNygtLisBCgoKDg0OGxAQGy4kHyQsLC8sLCw0LSwsLCwuLCwsLC0sNCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLC8sLCwsLCwsLCwsLDQsLP/AABEIAOEAoAMBIgACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Commanditée par la Commission européenne et coordonnée par le Centre international d’études pédagogiques (CIEP), cette étude analyse l’impact des partenariats scolaires Comenius sur les établissements participants. Elle porte sur les changements induits par les partenariats scolaires bilatéraux et multilatéraux Comenius, mais aussi inclut une approche comparative de l’impact d’autres programmes, en particulier de l’action eTwinning, inscrite depuis 2007 dans le cadre du programme sectoriel Comenius. Centrée sur la dimension européenne et les changements institutionnels, l'évaluation est menée dans la perspective de l’optimisation du programme pour l’Éducation et la formation tout au long de la vie (EFTLV). D’une durée de 2 ans, les partenariats scolaires Comenius s’inscrivent dans le cadre des actions décentralisées du programme EFTLV. Ils encouragent la coopération entre tous les types d’établissements d’enseignement général, professionnel ou technique, du niveau préscolaire à l’enseignement secondaire supérieur, y compris les établissements spécialisés. L’objectif est de renforcer la dimension européenne de l’enseignement et de donner aux élèves et aux enseignants de différents pays la possibilité de collaborer sur un ou plusieurs sujets d’intérêt commun. Ces projets d'échange et de mobilité permettent aux élèves et aux professeurs d'acquérir et développer leurs connaissances et leurs compétences dans la thématique du projet mais également dans des domaines tiers. Sont notamment concernés : la gestion de projet et le travail en équipe ; l’amélioration de leurs compétences sociales et la mise en oeuvre de la pédagogie de projet ; l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) ; la pratique des langues étrangères ; la motivation pour l’apprentissage linguistique ; les échanges d'expériences et d'informations ; l'élaboration commune de méthodes et la mise en pratique de nouvelles approches organisationnelles et pédagogiques. Faciliter la mobilité internationale des jeunes en mission locale ou en apprentissage Sat, 01 Sep 2012 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56980 <img src='http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/publications/net.doc/faciliter-la-mobilite-internationale-des-jeunes-en-mission-locale-ou-en-apprentissage/49621-1-fre-FR/Faciliter-la-mobilite-internationale-des-jeunes-en-mission-locale-ou-en-apprentissa' align='right' hspace='4' vspace='2' />L'une des priorités de la Commission européenne consiste à assurer à des jeunes, entrant dans la catégorie des jeunes ayant moins d’opportunités, JAMO, un accès au dispositif d'aide à la mobilité internationale. C'est en effet successivement dans le cadre du Programme Jeunesse (2000-2006) puis le Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA - 2007-2013) qu'est énoncée pour la première fois la notion de JAMO. Cette notion désigne les jeunes handicapés, ou les jeunes issus d'un milieu culturel, géographique ou socio-économique défavorisé, âgés en général de 15 à 28 ans. En France, la tendance serait à l'associer au jeune des quartiers dits sensibles. Ainsi la déclinaison en France de la stratégie communautaire d'inclusion des JAMO, énoncée dans le PEJA, illustre les spécificités sociétales des JAMO français. Cette expérimentation, portée par la mission locale du bassin d'emploi du Grand Besançon, vise à permettre à ces jeunes peu, voire non mobiles, de bénéficier d’expériences de séjours à l’étranger. L'objectif visé est la (re)mobilisation de ces jeunes, pour leur permettre ainsi de se projeter dans l’avenir et de réfléchir à leur projet professionnel. L’évaluation, conduite par le centre associé au Céreq de Besançon, est essentiellement qualitative. Elle met en avant les apports du dispositif sur l'apprentissage de la confiance en soi et la communication, considérés comme des atouts pour l'insertion. Bilan Europass 2005-2012 Mon, 09 Jul 2012 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13027 <img src='http://www.2e2f.fr/images/couvertures/20120709_bilan-europass-2005-2012-1.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette brochure dresse un bilan du dispositif Europass pour la période 2005 à 2012 (les chiffres cités concernent les années 2005 à 2011, en France et en Europe). Le "portfolio Europass" permet à de nombreux citoyens européens de bénéficier d'un outil efficient pour communiquer de façon concrète sur leurs parcours et leurs compétences et qualifications. L’Agence 2E2F, auteur de cette brochure, a pour mission de promouvoir le dispositif et d'accompagner les établissements ou les structures d'éducation dans la mise en place des documents du dispositif Europass (CV Europass, Passeport de Langues Europass, Europass Mobilité, Supplément au certificat Europass, Supplément au diplôme Europass). Ces documents sont complémentaires, mais sont également utilisables séparément. Study on Mobility Developments in School Education, Vocational Education and Training, Adult Education and Youth Exchanges Fri, 01 Jun 2012 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64061 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=15542' align='right' hspace='4' vspace='2' />Despite looming large on the horizon in European policy discussions on education, training and youth, transnational mobility undertaken for learning purposes remains in many ways a curiously under-researched phenomenon, both from a pedagogical and a sociological angle. What is the actual scope of the activities – how many people in Europe (young and old) go abroad for a period of time to acquire new skills, competences and knowledge; in what contexts does this take place; and how is this financed (and by whom)? And what is the precise rationale for these activities, how are they organized and outcomes recognized, and what is the nature of the interplay between the various programmes, schemes and initiatives? These are the questions that this study seeks to answer. It focuses on learning mobility in mobility schemes outside the European action programmes (the Comenius, Grundtvig and Leonardo da Vincistrands of the Lifelong Learning Programme and the Youth in Action Programme), and it complements a similar study on mobility in higher education (Abstract from the authors). En seconde partie de l'étude : fiches pays détaillées avec listes des dispositifs et programmes intéressant la mobilité. Europass 2005-2020 Tue, 01 May 2012 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56324 Lancé il y a sept ans, Europass est aujourd’hui utilisé par des millions de citoyens. De février 2005, date de son lancement, à mars 2012, le site Europass a reçu plus 48,6 millions de visites, et 38 millions de Curriculum vitae (CV) Europass ont été remplis en ligne ou téléchargés, soit environ 15 000 documents par jour. On estime à plus de 300 000 Europass Mobilité délivrés pour documenter une expérience professionnelle ou une formation dans un autre pays. Plus de 1,2 million de Passeports de langues (un outil d’autoévaluation des compétences linguistiques utilisant une grille à six niveaux) ont été remplis en ligne ou téléchargés. Ces chiffres illustrent la valeur accordée à Europass par les apprenants et les travailleurs en Europe. Les efforts se poursuivent pour améliorer l’outil Europass et accroître sa convivialité. En outre, de 2013 à 2015, les liens entre Europass et les outils européens instaurés par le Processus de Copenhague, pour accroître la visibilité des compétences et des qualifications : le Cadre européen des certifications (CEC), le Système européen de crédits d'apprentissages pour l'enseignement et la formation professionnels (ECVET) et la Taxonomie européenne des aptitudes, des compétences, des métiers et des qualifications (ESCO). Les pays partenaires de la France dans les programmes européens d'éducation Sun, 01 Apr 2012 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56246 L'Agence Europe-Education-Formation France met en oeuvre les programmes européens en matière d'éducation et de formation : Comenius, Grundtvig, Leonardo da Vinci, Erasmus, Euroguidance, Tempus, Erasmus Mundus. Mais avec quel pays travaille-t-elle le plus ? C'est cette question qui est au centre de ce numéro, qui s'attache à présenter pour chacun des différents programmes les partenariats et les destinations traditionnellement les plus privilégiés, mais aussi à mettre en lumière les cibles géographiques qui émergent depuis quelques temps. Les programmes concernés promeuvent la coopération à l'intérieur du continent européen (27 Etats membres plus 7 autres pays), mais aussi au-delà de l'Europe pour ce qui concerne particulièrement Tempus et Erasmus Mundus. Par ailleurs les centre Euroguidance, qui orientent et conseillent les candidats au départ, apportent un éclairage sur les jeunes tentés par l'aventure de la mobilité internationale (maîtrise d'une langue étrangère, opportunités de formation, attirance pour un mode de vie différent, "retour" au pays d'origine de leur famille...). Ce numéro rappelle également que le programme Erasmus fête ses 25 ans, et annonce le futur Erasmus pour Tous (à partir de 2014). Enfin, un focus sur la politique d'ouverture à l'international de l'Université de Lille I met en valeur la stratégie européenne et internationale, qui est au coeur de son projet : devenir l'une des universités européennes les plus attractives pour les étudiants et les chercheurs du monde entier. Agence Europe Education Formation France Sun, 01 Apr 2012 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13009 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12354' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le rapport sur les contrôles secondaires des actions de l’année 2011 de l’Agence Europe Éducation Formation France (AEEFF ou A2E2F) s’inscrit dans la continuité des années précédentes. Ces contrôles qui concernent la mise en oeuvre du programme "Éducation et formation tout au long de la vie" (Comenius, Leonardo da Vinci, Erasmus, Grundtvig, Programme transversal / Visites d'étude) sont imposés dans leur forme et dans le fond par la Commission européenne aux autorités nationales et servent de base à la rédaction de la déclaration annuelle d’assurance que chaque Etat doit produire. Il ressort des contrôles réalisés sur l'exercice 2011 que l’A2E2F, la Commission européenne et l’autorité nationale ont considérablement amélioré la définition des objectifs des programmes (et projets) qui sont ainsi mieux suivis même si, en France, le taux de réalisation des crédits et le taux de satisfaction de la demande sont un peu faibles. De grands progrès dans l’organisation de l’ A2E2F et la réalisation des contrôles primaires sont à noter, tandis que le suivi des recommandations reste de très bonne qualité. La mobilité individuelle des élèves Thu, 01 Mar 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12636 <img src='http://www.2e2f.fr/images/uploads/34_100_mob-eleves.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />L'action « Comenius Mobilité individuelle des élèves », lancée en 2010 par la Commission européenne, offre la possibilité aux élèves de plus de 14 ans de suivre un séjour d'études d'une durée de 3 à 10 mois dans un établissement scolaire européen. L'impact de la mobilité individuelle des élèves durant leurs études est mal connu, car a priori nous ne disposons pas encore du recul nécessaire pour en analyser les impacts à différents niveaux. Cependant d'autres dispositifs similaires lancés antérieurement en Europe peuvent nous fournir des pistes intéressantes. L'Agence Europe-Education-Formation France (2e2f) a choisi de confier au Centre international d'études pédagogiques (CIEP) le recensement et l'analyse des études d'impact, recherches, et articles de fond existants sur la mobilité d'études des jeunes élèves en Europe. Ce rapport, réalisé entre novembre 2011 et janvier 2012, en propose la synthèse ainsi qu'une bibliographie. L'analyse de la littérature confirme que la mobilité individuelle des élèves demeure un dispositif encore mal connu. Les mobilités menées dans le cadre de programmes d'échanges et de séjours longs pour les jeunes constituent des exceptions : le programme « Vivre sans frontières » initié par l'organisation non gouvernementale AFS ; les initiatives d'associations nationales regroupées sous le vocable Youth for Understanding (YFU) ; le programme Voltaire créé par l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ). Différentes études d'impact ont fait état d'effets très positifs des séjours d'études longs pour le développement individuel des élèves, ainsi que pour l'acquisition et l'approfondissement des compétences clés. Mobilité étudiante ERASMUS Thu, 01 Mar 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12648 <img src='http://www.2e2f.fr/images/uploads/35_100_erasmus.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce rapport propose des jalons pour l'analyse de l'impact des actions de mobilités étudiantes dans le cadre du programme ERASMUS tel qu'il a pu être mesuré en Europe et en France. Il délivre les résultats de la mission de synthèse confiée au Centre international d'études pédagogiques (CIEP) par l'Agence Europe-Education-Formation France (A2e2f) . Cinq grandes parties sont distinguées dans ce rapport. La recension de la littérature sur la mobilité étudiante ERASMUS : auteurs, sources et méthodologies. Les thématiques et les enjeux couverts par les recherches existantes : cartographie de la mobilité ERASMUS, profil des étudiants, motivations et perceptions. Principaux impacts de la mobilité étudiante ERASMUS, qui est de 2 types - mobilité d'études et mobilité de stage. Les obstacles et/ou freins qui réduisent la portée de cette mobilité, notamment : le constat que seule une minorité d'étudiants européens bénéficie du programme, la contrainte financière, la reconnaissance et l'intégration dans le cursus. La dernière partie intitulée perspectives et prospectives formule également des recommandations. (La bibliographie associée à ce travail de synthèse, fait l'objet d'un publication complémentaire également disponible sur le site de l'Agence 2e2f : www.europe-education-formation.fr/docs/bibliographie-mob%20ERA-CIEPverr.pdf ) Europass Mobilité & Youthpass Wed, 01 Feb 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=63408 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=14821' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette étude a pour objectif d’identifier les complémentarités et les synergies existant entre les deux outils européens : l’Europass Mobilité et le Youthpass. Ces deux documents permettent de décrire et de valoriser les acquis réalisés lors des périodes de stage, de formation, d’expérience ou d’études en Europe. Bien que convergeant, leurs champs d’action sont sensiblement différents : l’Europass mobilité est construit essentiellement sur les apprentissages et les expériences formels tandis que le Youthpass valorise les apprentissages non formels et/ou informels. L’analyse croisée des deux documents, fait apparaître qu’ils permettent d’identifier des compétences inscrites dans le savoir, le savoir-faire et le savoir-être (compétences linguistiques, informatiques, organisationnelles, sociales et des aptitudes comportementales). La différence essentielle entre les deux documents relève du cadre dans lequel sont acquises ces compétences. L’ensemble des compétences valorisé par chacun de ces deux documents forme un corpus très large : dès lors ne serait-il pas plus opportun d’avoir recours à un seul document, ce qui permettrait d’avoir une lisibilité globale sur l’ensemble des compétences d’un individu ? "Erasmus pour tous" (2014-2020) remplacera Leonardo da Vinci Mon, 09 Jan 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=55403 "Qui peut avoir la chance d'avoir un budget augmenté de 70% ?" Le budget "d'Erasmus pour tous" sera en effet de 17,3 milliards pour la période 2014-2020, plus 1,8 milliard pour les actions à l'international. Le nombre de bénéficiaires doublera pour passer de 400 000 à 800 000 annuellement au niveau européen, soit 5 millions sur la durée totale du programme. L'espace européen de l'enseignement supérieur en 2012 Sun, 01 Jan 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13091 <img src='http://eacea.ec.europa.eu/education/eurydice/img/covers/138ENbologna_vignette.jpg' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce rapport montre dans quelle mesure le paysage de l'enseignement supérieur en 2012 a été transformé par le « Processus de Bologne » et décrit l'état de la mise en oeuvre de ce Processus sous divers angles, en utilisant des données rassemblées en 2011. Il est le résultat d'un effort conjoint d'Eurostat, Eurostudent et Eurydice, et a été supervisé par le Groupe de suivi de Bologne. Ce rapport illustre le fait que tous les pays ont apporté des changements importants qui ont permis à l'Espace européen de l'enseignement supérieur de voir le jour et ont posé les bases d'un enseignement supérieur qui répond à une variété croissante de besoins sociétaux. Il couvre un large éventail de questions relatives à l'enseignement supérieur, y compris le contexte démographique et financier de l'enseignement supérieur ; la structure des diplômes et des qualifications ; l'assurance qualité ; la dimension sociale de l'enseignement supérieur ; les résultats et l'employabilité ainsi que l'apprentissage tout au long de la vie et la mobilité. Tout en soulignant les progrès accomplis dans ces différentes problématiques, le rapport révèle que le « Processus de Bologne » continue à évoluer en des temps agités, et que ces dernières années le nombre de défis semble s'être intensifié. Mobilité étudiante ERASMUS Sun, 01 Jan 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13089 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12699' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette bibliographie (arrêtée au 31/01/2012) a été réalisée dans le cadre d'une étude commanditée par l'Agence Europe Education Formation France (A2e2F) intitulée « Etudes d'impact ERASMUS », dans la perspective de la célébration des 25 ans de ce programme. Elle propose un aperçu des grandes orientations de la littérature sur le sujet, qu'elles émanent des institutions en charge de la gestion ou de la promotion du programme ERASMUS, ou de la recherche universitaire. Les ouvrages et articles ont été sélectionnés en fonction de leur thématique (mobilité ERASMUS étudiante - stages ou études), de leur date de publication (les documents postérieurs à 2005 ont été privilégiés), mais également de l'échelle d'analyse (européenne, nationale, régionale, locale). Cette bibliographie a aussi pour objectif de rendre plus accessibles les études menées dans d'autres pays européens, qu'elles aient été publiées en français, en anglais, en espagnol ou en allemand. Elle comporte des résumés en français, afin de valoriser ces études et rapports, qui sont répartis selon les thématiques suivantes : Sources, bibliographie, enjeux ; Cartographie des flux ; Profil des étudiants ERASMUS ; Motivations et perceptions ; Impact sur l'enseignement supérieur ; Impact sur le développement d'une citoyenneté européenne ; Impact sur les individus ; Impact sur les compétences en langues ; Employabilité ; Obstacles ; Recommandations et perspectives. Les programmes européens et les stages professionnels Sun, 01 Jan 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56258 Ce numéro propose différentes analyses des liens entre les programmes que l'Agence Europe-Education-Formation France met en oeuvre et les stages en milieu professionnel. Les stages dont il est question consistent en une période de plus ou moins longue durée (de 1 ou 2 semaines à plusieurs mois), effectuée dans l’environnement professionnel d’un autre pays européen. Ils permettent un contact direct avec les situations de travail. Les constats présentés confirment, en France, l’adhésion des étudiants de l’enseignement supérieur à la mobilité de stage Erasmus, et la variété des organismes d’envoi pour la mobilité Leonardo da Vinci en formation professionnelle. En se plaçant plus généralement au regard du public des demandeurs d’emploi de tous les âges, l’Agence a confié à Kaleido’Scop une étude pour vérifier l’hypothèse selon laquelle la mobilité transnationale favorise une insertion et/ou une réinsertion professionnelle des publics sans emploi, plus rapide, économique et qualitative. En attendant les résultats définitifs fin 2013, cette fiche en présente la méthodologie. D'autres expériences sont également évoquées. Une expérience allemande de mise en place de conseillers en mobilité auprès des entreprises. La genèse et l'expérience de 2 plateformes européennes (NETINVET et EU-Move), issues de coopérations Leonardo, qui visent à aider les centres de formation dans l’amélioration continue des stages internationaux, et qui se fondent sur les principes du cadre européen de l’assurance-qualité EQAVET. Dans le programme Comenius, le personnel éducatif de l'enseignement scolaire est également directement concerné par les stages dans un environnement professionnel (par de l'assistanat et des stages d'observation). Enfin, des extraits d'un livret sur les stages en Europe, édité par le réseau Euroguidance, évoque les différences qu'il peut y avoir selon les pays européens concernant la notion de stage (cadre législatif, rémunération, durée, exigences spécifiques). Génération ERASMUS Sun, 01 Jan 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13073 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxQTEhUREBQSExUXFxQaFxIYFRgfFxoVFBcXFxgVGh4aHygsGhsnHBQUIzEtJSkuLjovGh8zOD8sNygtLisBCgoKDQ0OGxAQGzAlHyQ2NCwrNyw0MzQyLDcsLDc4Ny83LCwsLCwtNCwsLDQsLSsyLCwsLDQsLSssLCwsLCwsLP/AABEIAHAAUAMBIgACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Editée à l'occasion du 25ème anniversaire du programme ERASMUS, cette étude s'appuie sur la rencontre, au sein de 19 universités françaises, de tous ceux qui oeuvrent en faveur de la mobilité européenne. A travers la visite de près d'un quart des universités françaises et de plus de 200 personnes rencontrées, il s'agissait d'analyser les stratégies universitaires en matière de mobilité sortante et d'appréhender leur déclinaison en termes organisationnel et opérationnel. Au moment où la Commission européenne prépare le futur programme « ERASMUS pour tous » et où l'Union européenne a fixé un objectif de 20 % de diplômés de l'enseignement supérieur bénéficiaires d'une mobilité transnationale, l'étude a mis l'accent sur les bonnes pratiques et les freins à lever pour un déploiement optimal de la mobilité. Erasmus change des vies et ouvre des esprits depuis 25 ans Sun, 01 Jan 2012 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13057 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxMTEhQUExIWFRIXGB0YGRcYFxgXFxoYFB0dFxwdFhgYHSgkGRwlHBUaITEhJSkrLi4uGCA1ODMsOCgtLisBCgoKDg0OGg8QGy0lHCU3LCwwNywsLCwrLC4sLCwsLC0sOCs3NCsxLDIsLCwrKzcsLjcsLCwsLCsrLCsrMisrK//AABEIAGUAZgMBIgACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />La présente brochure illustre la contribution du programme « Erasmus » à la vision européenne originelle, à savoir rapprocher les nations en plaçant les peuples au coeur de la construction d’une Europe unie. Les périodes de mobilité passées à l’étranger permettent aux jeunes d’enrichir leurs connaissances et leurs compétences, et leur offrent l’occasion de prendre confiance en eux et de devenir autonomes. Cette expérience leur procure un avantage sur un marché du travail de plus en plus compétitif et continue de porter ses fruits tout au long de leur carrière. Les « ambassadeurs Erasmus » qui racontent leur expérience dans les pages de cette brochure en sont de précieux témoins. Le nouveau programme « Erasmus pour tous », qui sera lancé en 2014, s’inspirera de l’héritage d’Erasmus pour permettre à cinq millions de personnes supplémentaires d’étudier, de se former ou de travailler bénévolement à l’étranger d’ici 2020. Les récits édifiants de ces ambassadeurs Erasmus témoignent de l’impact de ce programme sur la vie des jeunes, ainsi que des évolutions qu’il a apportées dans la façon de travailler des établissements d’enseignement supérieur. Ces témoignages veulent reflèter le succès rencontré par ce programme en 25 ans. Organiser l’apprentissage tout au long de la vie Thu, 01 Dec 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56294 À l’heure où les compétences d’une main-d’oeuvre vieillissante risquent d’être dépassées en raison des changements rapides et où l’Europe se transforme en une société de la connaissance, les Etats membres de l'Union européenne, d’autres pays européens (de l’Espace économique européen et des pays candidats) et les partenaires sociaux ont travaillé ensemble à l’établissement d’un cadre politique destiné à moderniser l’éducation et la formation. En matière d’enseignement et de formation professionnels (EFP), l’Union européenne a créé une plateforme destinée à la coopération et à la coordination volontaires entre les États membres, sous le nom de « processus de Copenhague ». Dans le cadre de ce processus, les États membres et les partenaires sociaux ont élaboré des outils et des principes européens communs : le Cadre européen des certifications (CEC ou EQF en anglais) ; le système européen de crédits d’apprentissages pour l’EFP (ECVET) ; Europass ; le Cadre européen de référence pour l’assurance de la qualité dans l’EFP (CERAQ, ou EQAVET en anglais) ; des principes et des lignes directrices en matière d’identification et de validation de l’apprentissage non formel et informel ; des principes relatifs à l’orientation et au conseil tout au long de la vie. Ces outils et ces principes constituent un cadre intégré, dont les effets dépendent de leur cohérence, de la manière dont ils interagissent, et de la bonne compréhension de cette interaction. Leur mise en oeuvre améliorera la transparence des qualifications, encouragera la mobilité et sera bénéfique pour les citoyens, en leur offrant une manière systématique de valider et de consigner leurs connaissances, leurs aptitudes et leurs compétences. (Les publications relatives aux outils et aux principes européens sont disponibles aux adresses suivantes : http://www.cedefop.europa.eu/EN/understanding-qualifications/index.aspx et http://www.cedefop.europa.eu/EN/developing-lifelong-learning/index.aspx ). APCMA Mon, 14 Nov 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=55401 L'Europe et moi Tue, 01 Nov 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12649 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=13482' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette brochure présente les programmes européens consacrés à l’éducation et la formation gérés en France par l’Agence Europe-Education-Formation France - « 2e2f ». Ces programmes offrent à chaque citoyen de nouvelles possibilités d’apprentissage, à toutes les étapes de leur vie : Comenius pour l'enseignement scolaire ; Leonardo da Vinci pour l'enseignement et la formation professionnels ; Erasmus comme programme de mobilité visant à renforcer l'espace européen de l'enseignement supérieur ; Grundtvig pour l'éducation et la formation des adultes ; Erasmus Mundus visant à instaurer une coopération universitaire renforcée entre l'Europe et le reste du monde ; Tempus, participant à la création d'un espace de coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur, entre l'UE et des pays partenaires géographiquement proches (Balkans occidentaux, Europe orientale, Asie centrale et région méditerranéenne) ; les Visites d'étude pour spécialistes de l'éducation et de la formation ; le Portfolio Europass, passeport européen de compétences ; le Label européen des langues. Un même objectif pour tous ces programmes : créer de nouvelles formes de partenariat pour renforcer la dimension européenne de l’éducation en favorisant la mobilité et les échanges. Youthpass Guide Sat, 01 Oct 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64466 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16275' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le "Guide Youthpass", rédigé en anglais, fournit des informations générales et un soutien matériel pour la mise en œuvre du dispositif Youthpass dans des projets. Ce guide se réfère au programme européen « Jeunesse en action » (2007-2013). Ce guide vise à aider le lecteur à : comprendre le contexte du développement de Youthpass ; réfléchir sur la question de l'apprentissage et aider les autres à vérifier leur apprentissage ; utiliser le dispositif Youthpass pour différentes activités ; se connecter à / utiliser les outils techniques disponibles via Internet pour produire des Certificats Youthpass ; s'orienter vers la recherche d'informations complémentaires sur les sujets de fond (tels que le contexte politique), et appréhender théorie et pratique. La version en ligne https://www.youthpass.eu/fr/youthpass/downloads/guide/ propose de télécharger chaque chapitre séparément. Document rédigé et publié en mars 2009, puis révisé en 2011 par le SALTO-YOUTH Training and Cooperation Resource Centre http://www.salto-youth.net/TrainingandCooperation/ (SALTO = Support, Advanced Learning and Training Opportunities) dans le cadre du programme européen Jeunesse en action. La mobilité internationale des jeunes avec moins d’opportunités Sat, 01 Oct 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=55344 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=13406' align='right' hspace='4' vspace='2' />Les JAMO, les « jeunes avec moins d’opportunités », sont la cible prioritaire des derniers programmes européens pour la jeunesse. C'est en effet successivement dans le cadre du Programme Jeunesse (2000-2006) puis le Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA - 2007-2013) qu'est énoncée pour la première fois la notion de JAMO. Cette notion désigne les jeunes handicapés, ou les jeunes issus d'un milieu culturel, géographique ou socio-économique défavorisé, âgés en général de 15 à 28 ans. En France, la tendance serait à l'associer au jeune des quartiers dits "sensibles". Ainsi la déclinaison en France de la stratégie communautaire d'inclusion des JAMO, énoncée dans le PEJA, illustre les spécificités sociétales des JAMO français. Une expérimentation sociale, financée par le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) et évaluée par le Céreq - Centre d'études et de recherches sur les qualifications (Centre associé régional de Besançon), a eu pour objectif de remobiliser des JAMO "défavorisés", via la mobilité internationale, pour leur permettre d'élaborer un projet professionnel. Le promoteur du projet, la Mission locale du bassin d'emploi du Grand Besançon, et les partenaires membres du Comité de pilotage, ont travaillé sur la mise en place de trois types d'actions : des séjours à l'international, une manifestation autour de la mobilité internationale à destination des JAMO, et la création d'une plate-forme collaborative (PHILEAS). Celle-ci regroupe les acteurs nécessaires à la réussite des projets individuels ou collectifs, et accompagne leur coordination, pour pouvoir, dans une logique de guichet unique, co-construire avec le jeune son projet de mobilité internationale. [Sur le FEJ - Fonds d’expérimentation pour la jeunesse et ses projets (partenaires, animation, fonctionnement, documents ), voir le site http://www.jeunes.gouv.fr/ministere-1001/actions/fonds-d-experimentation-pour-la-1038/ ] Les programmes européens en Outre-Mer Sat, 01 Oct 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56260 2011 est l’année des Outre-Mer en France. L'Agence Europe-Education-Formation France, dans ce numéro, met en valeur le dynamisme de la participation des DOM-TOM au programme EFTLV - Programme éducation et formation tout au long de la vie, en proposant des chiffres. La France partage la particularité de comprendre des territoires ultra-marins avec seulement cinq autres Etat-membres de l’UE. C’est une richesse que l’on retrouve dans les nombreux projets portés par des établissements d’Outre-Mer. Ils investissent d’ailleurs l’ensemble du spectre du programme : l’enseignement scolaire avec Comenius, la formation professionnelle avec Leonardo da Vinci, l’enseignement supérieur avec Erasmus, l’éducation des adultes avec Grundtvig. C’est également un projet de la Direction de l'enseignement primaire de Polynésie française qui a été primé en février 2011 par le Label Européen des Langues (projet ORERO). Ce dynamisme gagne encore à se développer. L’Outre-Mer, naturellement ouvert sur son environnement géographique proche (Caraïbes et Amérique, Océan Indien, Océanie) est comparativement moins présent que les établissements de métropole sur les destinations européennes. En outre, les destinations sont moins diversifiées - le Royaume-Uni et l’Espagne étant très majoritairement plébiscités pour les mobilités de stages ou d’étude Erasmus. Or, si les établissements d’Outre-Mer font de réels efforts pour accentuer leur présence sur le continent européen, il faut parallèlement encourager les établissements ‘continentaux’ à tisser davantage de partenariats avec leurs collègues ultra-marins. La diversité et la richesse culturelle de ces territoires sont en effet les gages de coopérations et de mobilités réussies. Ce numéro de « Soleoscope » propose également un focus sur les RUP - Régions Ultra-Périphériques et les PTOM - Pays et Territoires d'Outre-Mer en Europe : les projets éducatifs européens s’inscrivent dans leurs politiques territoriales, et de plus des règles spécifiques leur sont appliquées pour participer aux programmes européens. Vers une carte professionnelle européenne ? Fri, 05 Aug 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=54904 La Commission européenne souhaite, en concertation avec les parties intéressées, moderniser la directive sur la reconnaissance des qualifications professionnelles (directive 2005-36/CE). Les parties intéressées sont invitées à répondre à la consultation avant le 20 septembre. La Commission organisera ensuite une conférence le 7 novembre, et une proposition législative est prévue pour décembre. Flux internationaux d'étudiants Thu, 04 Aug 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=54852 En 2007-2008, 3,3 millions d'étudiants suivent une formation hors de leur pays d'origine dont 2,7 dans un pays de l'OCDE - Organisation de Coopération et de Développement Economiques. Leur nombre a quadruplé en trente ans et les pays de destination sont de plus en plus diversifiés. La France est la troisième destination d'accueil de ces étudiants, à égalité avec l'Allemagne. Dans la zone OCDE, près de la moitié des étudiants étrangers sont originaires d'Asie ; 18 % sont de nationalité chinoise. L'origine des étudiants étrangers varie d'un pays à l'autre, elle est liée à des facteurs géographiques, historiques, économiques et linguistiques. La proportion d'étudiants étrangers augmente avec le niveau d'études, environ 6 % pour les cursus professionnalisants courts et 21 % pour le niveau doctorat. Enfin, un peu plus de 62 000 étudiants français sont scolarisés à l'étranger ; ils choisissent principalement un pays limitrophe. Les programmes européens au coeur des stratégies internationales des établissements d’enseignement supérieur Fri, 01 Jul 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=55033 L'Agence Europe-Education-Formation France a étudié les stratégies internationales que bâtissent certaines universités françaises (politique de relations internationales, intégration de la mobilité à l’étranger dans les contenus des maquettes de formation, accueil d’enseignants chercheurs...). Et dans ce cadre, cette fiche Soléoscope veut faire la lumière sur la contribution des programmes européens d’éducation et de formation à la transformation du paysage de l’enseignement supérieur français. Premier constat, l’investissement des programmes dans ce domaine ne se limite pas au très renommé Erasmus. Ni même au programme Tempus, moins connu mais presque aussi ancien, ou encore à Erasmus Mundus dont le succès fulgurant ne se dément pas depuis son lancement en 2004 en particulier en France. Leonardo da Vinci, Comenius et Grundtvig jouent également un rôle. En deuxième lieu, la richesse et la diversité des acteurs de l’enseignement supérieur se retrouvent chez les bénéficiaires des programmes. Ainsi, les établissements les plus représentés dans Erasmus sont les lycées dotés de sections BTS (Brevets de Techniciens Supérieurs). Dans ce cas précis, si la mobilité fait toujours sens au niveau du projet d’établissement, l’agence encourage fortement les regroupements en consortiums. Troisième constat, ces programmes sont devenus des instruments privilégiés au service de stratégies globales préétablies. L’école d’ingénieurs Polytech’ Nice-Sophia en fournit une belle illustration (Programme intensif Erasmus Hydro-Europe ; Joint Master Course EuroAquae, et programmes intensifs HydroAsia et Hydro-Latin America via Erasmus Mundus ; projet Leonardo da Vinci de Transfert d’Innovation eLEANOR). Rapport d’information fait au nom de la commission des affaires européennes sur le Fonds social européen Wed, 01 Jun 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=59133 <img src='http://www.senat.fr/fileadmin/templates/images/vignettes_doc/rapport_information.gif' align='right' hspace='4' vspace='2' />Créé en 1957 par le Traité de Rome, et destiné à l’origine à accompagner la mobilité géographique et professionnelle des travailleurs, le Fonds social européen (FSE) a vu son rôle évoluer face à la montée du chômage. Il constitue maintenant le principal pilier de la Stratégie européenne pour l’emploi (SEE) qui est elle-même une des expressions de la Politique de cohésion, dont l’objectif est de réduire les écarts de développement et renforcer la cohésion économique et sociale entre pays et régions de l’Union. Le rapport étudie la mise en œuvre du FSE, "outil de proximité dans la politique de l’emploi et de la formation", plus particulièrement l’utilisation des crédits par la France, dans le contexte de crise économique et financière subie par l’Europe depuis 2008. L’auteur émet des avis sur les différentes réformes envisagées pour le FSE et, plus largement la Politique de cohésion, dans le cadre des négociations sur le prochain cadre financier pluriannuel (2014-2020). Franchir les frontières pour partager les connaissances Wed, 01 Jun 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56298 Cette « Note d’information » du CEDEFOP porte sur les "Visites d’étude" pour spécialistes de l’éducation et de l’enseignement et de la formation professionnels (EFP) en Europe, qui constituent un appui à la coopération européenne et à l’élaboration des politiques. Les Visites d’étude offrent à leurs participants une occasion de voyager et d’apprendre. Les décideurs et les praticiens de pays et de profils professionnels différents peuvent y débattre de questions d’intérêt commun et partager expériences et connaissances. Les visites d’étude ont un très fort impact sur les politiques et les pratiques. Grâce à l’apprentissage commun, à la diffusion des bonnes pratiques et au renforcement de la coopération européenne, chaque visite d’étude contribue à améliorer les politiques d’éducation et de formation au niveau local, régional, national et européen. Les effets peuvent aussi se prolonger au-delà des quelques jours passés ensemble. Après la visite, de nombreux participants restent en contact et mènent des activités en réseau. Près d’un tiers s’engagent dans des initiatives et projets conjoints. Cette Note d'information propose des données et des chiffres-clés pour les programmes organisés entre 2008 et 2011. Comenius Regio Mon, 16 May 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=54583 Pour la Semaine de l’Europe, le nouveau directeur de l’agence 2E2F, Antoine Godbert, a réuni le 13 mai tous les directeurs des agences européennes - ce qui ne s’était pas produit depuis dix ans - et une fête a réuni les anciens bénéficiaires d’Erasmus. Juste auparavant, les 11 et 12 mai, l’agence avait organisé une conférence sur Comenius Regio, avec 200 partenaires européens. L'enseignement et la formation à l'horizon 2025 Sun, 01 May 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12620 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxQTEhUUEhQWFhUXGBcXGBcXFxQXFxYYGB0YFhsZFhYYHCggGBolHBgYITEhJykrLi4uGh8zODMsNygtLisBCgoKDg0OGxAQGzcfHCQsLCwsLC4sLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLP/AABEIALQBGAMBIgACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Grâce au soutien de dix organisations, Futuribles International a réalisé en 2011 une étude prospective sur l'enseignement et de formation à l’horizon de 15 ans. L’objectif était de développer une réflexion prospective qui débouche sur l’identification d’enjeux majeurs à l’horizon 2025, et d’innovations concrètes qui pourraient être mises en oeuvre pour y répondre. L'étude a donné lieu à l’élaboration de nombreux documents, dont certains donnent des éclairages européens ou internationaux : cette note thématique en fait partie. L'auteur, enseignant-chercheur à l'Université Paris 13, s'intéresse à la compétition et la coopération internationales dans les domaines de l'enseignement supérieur et de la recherche. « Les dynamiques de compétition et de coopération en jeu, très globalement, se conjuguent plus qu’elles ne s’opposent, au point qu’elles autoriseraient autant le terme de "coopétition", aujourd’hui employé pour désigner les relations de coopération entre des entités concurrentes, que de "compération", pour désigner les relations de compétition autour des relations de coopération. L’internationalisation peut entraîner tout à la fois une compétition et une concurrence accrue pour l’accès aux ressources et pour la connaissance (entre États, entre régions, entre institutions, entre individus) et des coopérations renforcées et sélectives entre les divers acteurs (États, régions, institutions, individus) ». Cette note traite ainsi des évolutions actuelles et futures possibles de l'internationalisation de l'enseignement supérieur et de la recherche, proposant trois entrées. Une analyse générale des principales caractéristiques et tendances de l'internationalisation de l'enseignement supérieur et de la recherche : accroissement et mutations qualitatives de la mobilité internationale des étudiants et des enseignants-chercheurs ; cadres institutionnels renforcés et multiples en faveur de l'internationalisation de l'enseignement supérieur et de la recherche ; la montée en puissance de l'Asie, et les tendances et tensions mondiales. La reconnaissance internationale des diplômes, la mobilité étudiante et le développement de l'enseignement supérieur transnational (mobilité des programmes et des établissements), qui sont des conséquences et composantes de l'internationalisation ; les cadres plus larges de systèmes d'assurance qualité, d'accréditation et de reconnaissance des qualifications. Et une dernière analyse fine des systèmes de deux pays « émergents » : la Chine et l'Inde. L'APCMA lance la campagne "Apprenti en Europe" Sun, 01 May 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=54524 La mobilité européenne des professionnels de l'éducation et de la formation Fri, 01 Apr 2011 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=55027 A travers les programmes d'action communautaire Leonardo da Vinci, Erasmus, Comenius, Grundtvig ou encore le programme des "Visites d’étude", si les constats ne se ressemblent pas, les conclusions convergent : les professionnels de l’éducation et de la formation sont insuffisamment investis sur des actions de mobilité et de coopération avec leurs pairs européens. Les chiffres parlent assez nettement dans le cas d’actions comme la mobilité des professionnels Leonardo (‘ProEFP’) ou les Visites d’étude où l’offre de financement est supérieure à la demande des opérateurs. "L’intérêt de ce type de mobilité est pourtant évident. Les échanges européens sont des vecteurs de créativité et d’innovation à l’échelle individuelle et collective et font bouger les lignes lors du retour en France. Les professionnels sont aussi des éclaireurs : ils agissent comme autant de ‘développeurs’ de la mobilité de leurs élèves, leurs étudiants ou leurs stagiaires". Cette fiche thématique propose des chiffres clés par programme ; liste cinq points clés pour 'une bonne candidature', ; évoque le projet Grundtvig "VIP" concernant la validation des apprentissages informels dans les projets européens ; livre le témoignage d'un enseignant qui vante les mérites de la mobilité européenne auprès de ses élèves ; décline les intérêts conjoints de la mobilité individuelle et de la stratégie d'établissement de formation ; présente une stratégie de groupement de projets individuels de formateurs visant une mobilité. Emploi-formation / Former pour l'emploi : l'Europe cherche le consensus Tue, 22 Feb 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=55022 Adoptée en mars 2010, la stratégie Europe 2020 vise "une croissance intelligente, durable et inclusive". Education et formation professionnelle en sont le levier au travers de deux "initiatives phares" : Jeunesse en mouvement, Stratégie pour les nouvelles compétences et les nouveaux emplois. Cinq objectifs quantifiés également..., ainsi que le développement d'une culture de mobilité transnationale, qui reste aujourd'hui très faible. Ce dossier propose un ensemble d'articles visant à éclairer la question d'un espace commun de formation professionnelle (évoqué par l'édito de Tommaso Grimaldi, Secrétaire genéral de l'AEFP - Association Européenne pour la Formation Professionnelle), qui reste aussi un grand défi pour l'Union européenne, ainsi que d'autres éléments essentiels tels que le renforcement des liens entre emploi et formation, et la mutualisation des actions, méthodes ou pratiques. Dans l'article "Formation à la scandinave, un idéal européen ?", Michel Théry du Céreq compare les divers modèles de formation professionnelle européens. «Education et formation, "un domaine d'action prioritaire"» présente l'action de l'Union Européenne, et notamment la mise en place en perspective d'un panorama des compétences. "LEGO France ou le métissage européen" traite de la politique de formation de la filiale française du groupe danois. "Innovation : trois millions de cols verts à l'horizon 2020 ?" présente le projet DEVIN-VERT (développement durable au service de l'économie verte) porté par l'Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA), et soutenu par le Fonds Social Européen (FSE). "FSE et FEDER, partenaires financiers des projets" présente ces deux fonds de financements européens, à destination des territoires et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) notamment. "Mobilité internationale des stagiaires, un atout pour l'emploi" évoque diverses initiatives favorisant les stages à l'étranger pour les jeunes. Mobilité internationale des apprentis Fri, 18 Feb 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=53853 Rhône-Alpes Fri, 04 Feb 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=53584 Projets groupés de mobilité Leonardo da Vinci Sat, 01 Jan 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12670 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxMSEhQSEBQUFhUVGBgUGBcVFxYXGBIUFxgWFhUVFRQYHCggGBolHhQVITEiJSkrLi4uGCAzODMsNygtLisBCgoKDg0OGhAQGjIlICQuNCwsLywsKywsLCwtNyw3LCwsNys1NCwsLDQsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwrLP/AABEIALQAfwMBIgACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Les établissements scolaires peuvent proposer aux élèves de la formation professionnelle initiale (FPI scolaires) jusqu'au niveau Baccalauréat de réaliser un stage Leonardo da Vinci dans un pays européen. D'une durée comprise entre 2 et 39 semaines, cette mobilité s'effectue à l'initiative des établissements d'enseignement et de formation et sous leur contrôle. Les porteurs de projets sont les établissements scolaires ou toute autre structure impliquée dans l'enseignement et la formation professionnels - par exemple : associations professionnelles, collectivités territoriales, GIP académiques (Groupements d'intérêt publics). L'objectif de l'Agence Europe-Education-Formation France (2e2f) est de favoriser l'accès de tous les élèves au programme Leonardo et d'optimiser la participation des lycées à un projet de mobilité. Au regard de la multitude et de la diversité des acteurs de la formation professionnelle en France, les porteurs de projets Leonardo représentent une proportion relativement restreinte (en 2010, 10 % des lycées professionnels ou agricoles, soit 190 sur 1900). Les lycées se lancent donc encore peu dans des projets Leonardo. Ce guide vise à accompagner les établissements dans la réflexion préalable au dépôt de candidature, souhaitant utiliser le dispositif « Leonardo da Vinci mobilité » pour proposer aux élèves de l'enseignement professionnel initial des stages en entreprise en Europe.Il a pour objectif d'expliciter les différents modes de participation au programme en mettant l'accent sur les candidatures pluri-établissements appelées "projets groupés". Ce document présente des possibilités, des exemples, et est conçu comme outil d'aide à la décision. Il prend la forme d'un guide de 28 pages, complété de 9 dossiers ("zippés") de documents variés déjà élaborés par des partenaires - fiches, outils, conventions types, tableaux de bord, etc. - tous disponibles séparément au format PDF sur le site de l'Agence 2e2f http://www.2e2f.fr/leonardo-projets-groupes.php . Le volontariat européen dans le parcours d'insertion des jeunes Sat, 01 Jan 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13082 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12674' align='right' hspace='4' vspace='2' />Cette étude vise à rendre compte de la place qu’entretient le SVE - Service Volontaire Européen dans le parcours d’insertion des jeunes et des manières dont ils s’appuient sur cette expérience pour un engagement professionnel et personnel plus durable. Basée pour l’essentiel sur 24 entretiens de récit de vie avec d’anciens volontaires (9 hommes et 15 femmes, âgés de 20 à 32 ans), elle met en lumière comment les jeunes s’approprient le dispositif et ce qu’il se crée dans cette expérience. Après une introduction sur ce que l'on entend par volontariat et sur l'insertion des jeunes, cette étude s'intéresse au passage de la notion de bénévolat à la notion de volontariat dans le cadre d'une Europe sociale, puis aborde la méthodologie utilisée pour étudier le SVE (qui fait partie du programme PEJA - Programme européen Jeunesse en action) par observation et par entretiens. Les chapitres suivants déclinent tout à tour : le dispositif du SVE (son fonctionnement, le « Youthpass » ou « Passeport jeunesse », la notion de projet, l'encadrement du SVE) ; les modes d'engagement dans le SVE ; le retour de SVE ; l'engagement après un SVE. La formation professionnelle en Espagne et en France Sat, 01 Jan 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12775 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBxQTEBQUEhQUFhUXFBQUFBQVFBYUFRUWFRQWFxQWFxYYHCggGBwlHBUVITEhJSkrLi4uFyAzODMsNygtLi0BCgoKDg0OGxAQGywkHyQsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLCwsLP/AABEIANYA6wMBEQACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Une des actions résultant de la coopération franco-espagnole dans le domaine de l'éducation a été la réalisation conjointe d'un guide bilingue à l'attention des établissements. Ce guide a pour objectif de favoriser la compréhension mutuelle des systèmes et de faciliter les échanges et l'organisation de périodes de formation en milieu professionnel dans le pays partenaire. Il présente pour l'Espagne, puis la France : l'organisation du système d'enseignement et de formation professionnels, les partenaires et leurs missions, les acteurs du système d'éducation-formation, l'organisation de la mobilité (modalités et démarches avant, pendant et après le séjour). En annexe, figure une liste d'outils pour la mobilité utilisés dans chacun des deux pays, dont le libellé est exprimé dans les deux langues. Ces outils destinés à faciliter la mobilité sont consultables sur le site du Ministère de l'Education nationale français aux deux adresses suivantes : http://eduscol.education.fr/pid24110-cid58470/outils-pratiques-espagnols.html et http://eduscol.education.fr/cid47422/formation-milieu-professionnel-etranger.html . Les obstacles à l'accès des jeunes au Service Volontaire Européen - Rapport d'étude + Synthèse ; contribution à l'étude d'un dispositif de volontariat Sat, 01 Jan 2011 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=13081 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBwgTEBQUExIVEhUVFxQWGBMWERQXGBgXGxcXHBoYFRgYHiggHhooGxobJDEhJSsrLi8uFyI3ODMsNyotLisBCgoKDQ0OGhAQGzclHyUsNzc1NzE1Njc4LjIrMDc0NDQ3LCw1NDU3MC80LDc0LCwsNDQvLC00LDcsLC8sLCwtLP/AABEIAQwAvAMBIgACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />Bien qu’il soit ouvert à tous les jeunes sans condition de diplôme ni de qualification, le SVE - Service Volontaire Européen est principalement investi par un public diplômé et au niveau socio-économique relativement élevé. Les jeunes peu qualifiés et d’origine populaire n’y prennent part que marginalement. Cette recherche vise à comprendre les freins susceptibles d’expliquer cette sous-représentation des jeunes dits « ayant moins d’opportunités » (JAMO), en portant l’analyse à la fois sur les caractéristiques sociologiques des jeunes (rapport à la mobilité, à la construction du projet, à l’autonomie), mais aussi sur la configuration institutionnelle du volontariat (accès aux structures, à l’information, etc.) et sur le type d’accompagnement qui est proposé aux jeunes. L’analyse présentée dans cette étude se fonde sur un corpus de 23 entretiens approfondis effectués avec des jeunes Français (volontaires ou non), ainsi qu’avec des coordinateurs SVE et des membres de différentes structures (Mission locale, DDCS). Elle est de plus complétée par une exploitation statistique des enquêtes réalisées par des chercheurs ou lors des évaluations du « programme Jeunesse » (notamment celle de 2002). Le portail Toute l'Europe lance le "Passeport sur la mobilité des apprentis" Wed, 22 Dec 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=53343 La mobilité internationale Wed, 22 Dec 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=53341 Youthpass in the EVS [European Voluntary Service] training cycle Wed, 01 Dec 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=64465 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=16274' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce guide en anglais présente le dispositif « Youthpass » dans la formation « SVE – Service Volontaire Européen » et dans le cycle d'évaluation. Au sommaire : An introduction to Youthpass in EVS ; The learning dimension of EVS ; Implementing Youthpass in the EVS training cycle ; Methods that can be used in EVS trainings. Il a été réalisé et publié par le « SALTO YOUTH Training and Cooperation Resource Centre » représentant le réseau des Centres de Ressources SALTO-YOUTH (SALTO = Support, Advanced Learning and Training Opportunities) dans le cadre du programme européen « Jeunesse en action » (financement Commission européenne - Direction générale de l'éducation et de la culture). Colloque Euroguidance Tue, 09 Nov 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=53013 "En Europe, la mobilité professionnelle est bien inférieure à ce que l'on constate aux Etats-Unis !" Tel est le constat établi par Carlo Scatoli, chef du secteur certifications à la Commission européenne, lors du colloque Euroguidance qui s'est tenu au Cnam le 7 octobre dernier. La circulation des compétences en Europe Mon, 01 Nov 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12090 Ce numéro porte sur la circulation des compétences en Europe. "Dans un contexte d’éducation et de formation tout au long de la vie, étudier, travailler à l’étranger mais aussi établir des partenariats entre école, universités... sont des facteurs déterminants pour contribuer à l’économie de la connaissance et aussi permettre une sécurisation de l’emploi et des parcours professionnels". Ce dossier propose donc d'aborder la problématique de la "mobilité choisie", mobilité promue par des campagnes, bourses, programmes ou fonds spécifiques. Faciliter, encourager la mobilité nécessite parallèlement une définition "commune" des compétences (thème déjà abordé dans le No 15 de la collection "Eclairage", daté de septembre 2009, p. 8-9 http://www.crefor-hn.fr/sites/default/files/Eclairage-competences-cles-1-internet.pdf ). Le sommaire de ce nouveau dossier propose tour à tour : d'exposer la vision européenne de la circulation des compétences ; de présenter la politique européenne et les programmes européens de mobilité dans le domaine de la formation et de l’emploi ; de clarifier le concept de « libre circulation des travailleurs » ; de faire un zoom sur la promotion de la mobilité européenne en Haute-Normandie. Une bibliographie est adjointe en fin de dossier. 10 millions de CV Europass créés en ligne Mon, 01 Nov 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=56312 L’utilisation des documents Europass a largement dépassé les prévisions initiales, ce qui confirme la pertinence de cette initiative pour les apprenants et les travailleurs en Europe. Entre février 2005 et octobre 2010, plus de 10 millions de Curriculum Vitae (CV) Europass ont été créés en ligne, soit 7 millions de plus que l’objectif de 3 millions de documents Europass établi par le Commissaire Ján Figel' il y a cinq ans. Cette Note d'information du CEDEFOP rappelle qu'il a été associé étroitement à la définition et à la mise en oeuvre d’Europass (rédaction des documents et pages internet Europass ( http://europass.cedefop.europa.eu/ ), conception et maintenance d'une plateforme internet multilingue (traduction des instruments Europass en 26 langues), conception et maintenance d'un outil internet pour la gestion de l'Europass Mobilité, soutien aux Centres nationaux Europass. Dans cette note également : Europass en bref, un point chiffré sur l'utilisation des documents Europass, le site internet en chiffres, les prochaines étapes en 2011 et 2012 (notamment nouveau Portail Europass, mise en oeuvre des instruments européens, liens avec d'autres plateformes européennes, conception d'un passeport européen de compétences). Rhône-Alpes Fri, 08 Oct 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=52838 L'Office franco-allemand pour la jeunesse investit pour la formation Fri, 08 Oct 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=52819 European mobility and social networks Thu, 07 Oct 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12190 <img src='http://www.euroguidance-france.org/wp-content/themes/euroguidance/library/images/logo.png' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le réseau Euroguidance France, qui s'inscrit au coeur de la problématique de l'orientation professionnelle, organisait le 7 octobre 2010 une journée de réflexion sur les réseaux sociaux, et sur les apports de la dimension relationnelle qu'ils introduisent dans les échanges entre les personnes en mobilité, ainsi qu'entre les professionnels. Les objectifs de ces 2èmes rencontres du réseau Euroguidance France étaient : situer la mobilité européenne des jeunes à la fois dans un projet de vie et dans le cadre de la stratégie "Europe 2020" ; comprendre et exploiter les multiples opportunités qu'offrent les réseaux sociaux ; offrir un premier bilan des expériences menées par quelques établissements à travers la création et l'animation de communautés virtuelles de jeunes en mobilité. Cette brochure propose une synthèse des quatre ateliers qui ont décliné l'utilisation des réseaux sociaux pour le recrutement et comme outils d'accompagnement de la mobilité, le positionnement des institutions d'information sur l'orientation au regard de leurs usages (privés versus professionnels), ainsi que la mobilité européenne. The Euroguidance France network, which is heavily involved in question of vocational guidance, organised a day of study on October 7th, 2010, about social networks and the impact of relational dimension that they introduce into communication between people on the move, and between professionals. The objectives of this 2nd national meeting of the Euroguidance France network were : to situate the mobility of young people in Europe both within life plan and within the framework of the "Europe 2020" strategy ; to understand and take advantage of the multiple opportunities provided by social networks ; to provide initial feedback on the experiments conducted by a number of establishments, through the creation and operation of virtual communities of young people studying and working away from home. This brochure supplies with a synthesis of the four workshops which list : the use of social networks for recruitment and as mobility-support tools, the position of institutions responsible for providing information about guidance regarding their customs /practices (private life purpose versus working life), and also the european mobility. Mobilité européenne et réseaux sociaux Fri, 01 Oct 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12189 <img src='http://www.euroguidance-france.org/wp-content/themes/euroguidance/library/images/logo.png' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le réseau Euroguidance France, qui s'inscrit au coeur de la problématique de l'orientation professionnelle, organisait le 7 octobre 2010 une journée de réflexion sur les réseaux sociaux, et sur les apports de la dimension relationnelle qu'ils introduisent dans les échanges entre les personnes en mobilité, ainsi qu'entre les professionnels. Les objectifs de ces 2èmes rencontres du réseau Euroguidance France étaient : situer la mobilité européenne des jeunes à la fois dans un projet de vie et dans le cadre de la stratégie "Europe 2020" ; comprendre et exploiter les multiples opportunités qu'offrent les réseaux sociaux ; offrir un premier bilan des expériences menées par quelques établissements à travers la création et l'animation de communautés virtuelles de jeunes en mobilité. Cette brochure propose une synthèse des quatre ateliers qui ont décliné l'utilisation des réseaux sociaux pour le recrutement et comme outils d'accompagnement de la mobilité, le positionnement des institutions d'information sur l'orientation au regard de leurs usages (privés versus professionnels), ainsi que la mobilité européenne. The Euroguidance France network, which is heavily involved in question of vocational guidance, organised a day of study on October 7th, 2010, about social networks and the impact of relational dimension that they introduce into communication between people on the move, and between professionals. The objectives of this 2nd national meeting of the Euroguidance France network were : to situate the mobility of young people in Europe both within life plan and within the framework of the "Europe 2020" strategy ; to understand and take advantage of the multiple opportunities provided by social networks ; to provide initial feedback on the experiments conducted by a number of establishments, through the creation and operation of virtual communities of young people studying and working away from home. This brochure supplies with a synthesis of the four workshops which list : the use of social networks for recruitment and as mobility-support tools, the position of institutions responsible for providing information about guidance regarding their customs /practices (private life purpose versus working life), and also the european mobility. Identité professionnelle et mobilité, formation professionnelle Wed, 01 Sep 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12411 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12482' align='right' hspace='4' vspace='2' />Dans le cadre de ses travaux, l’IPEMED - Institut de prospective économique du monde méditerranéen a lancé une réflexion sur le thème de la formation et de la mobilité professionnelle comme axe majeur de coopération dans la région. L’objectif général de l’étude est de réfléchir à la mise en place des systèmes de formation professionnelle compatibles entre le Nord et le Sud, de même qu’entre pays du Sud, afin de favoriser la mobilité professionnelle transnationale. Après différentes missions et rencontres avec des acteurs clés de la formation professionnelle dans des pays du Nord, du Sud et de l’Est de la Méditerranée, des idées fortes ont émergé, parmi lesquelles : la "transnationalité" des métiers et donc des qualifications, et la reconnaissance mutuelle des qualifications et de l’établissement d’un référentiel d’emplois compatible dans les différents pays de la Méditerranée. "Les besoins massifs en termes de qualification professionnelle qui vont s'intensifier ces prochaines années sous l'effet de phénomènes démographiques irréversibles à court et moyen termes, vont entrainer de véritables appels à la mobilité professionnelle au sein desquels la qualification (l'identité professionnelle) des personnes concernées comptera autant que leur identité nationale...". Une convention pour renforcer la mobilité des apprentis Sun, 01 Aug 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=52546 Mobilité internationale Wed, 16 Jun 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=52149 La mobilité est un atout majeur dans la vie professionnelle, mais aussi sur le plan personnel. Souvent assimilée à Erasmus, le programme européen de mobilité pour les étudiants, la mobilité est également possible pour les apprentis, les demandeurs d'emploi et les salariés, via Leonardo. En 2009, ce programme européen a financé 77 projets émanant d'entreprises, d'associations, de Conseil régionaux ou de Pôle emploi, qui ont permis à quelque 1317 actifs de partir en mobilité. Et selon les chiffres annoncés par Valérie Pécresse le 1er juin dernier, la France était en tête de l'Europe pour la mobilité des étudiants en 2008-2009, avec 28 283 jeunes partis dans le cadre d'Erasmus. Le congrès "Mobilité internationale : la lettre et l'esprit", organisé par l'Agence Europe éducation-formation (2E2F) à Bordeaux, les 28 et 29 juin, développera les nombreuses questions que suscite la mobilité : apports dans les transitions professionnelles, compétences produites par une mobilité, etc. Comment vit-on une mobilité ? Comment, en tant qu'organisme de formation ou entreprise prépare-t-on la mobilité de ses salariés ? Y a-t-il une démarche à suivre ? Dans ce dossier, des initiateurs de projets ou des personnes parties en mobilité racontent leur expérience. La Région Ile-de-France fait décoller 370 apprentis franciliens pour Shangai Tue, 01 Jun 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=52019 Entre mai et octobre, 370 apprentis et 61 accompagnateurs de 27 centres de formation d'apprentis franciliens s'envoleront pour Shangai où se déroule l'exposition universelle. Ils y resteront une dizaine de jours en moyenne. Journées d'études Formiris Tue, 01 Jun 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=52035 "La construction des parcours de professionnalisation dans l'espace européen", tel était le thème des journées d'études Formiris, qui se sont déroulées les 5 et 6 mai à Paris. L'occasion pour les professeurs de l'enseignement catholique, entre autres, de s'interroger sur la mobilité professionnelle et géographique, sur le rôle de l'Europe et de ses réseaux dans le cadre de cette mobilité. Mobilité internationale, la lettre et l'esprit Tue, 01 Jun 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12691 <img src='data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBhQSERQUExQWFRUWGB0XFxcYGRgZGBwdFhYYFxgcHRwYHSgeHBskGRYaHy8kJicqLCwtFR4xNTAqNSYrLCkBCQoKDgwOGg8PGjAlHyIuLDQ0LCwuLCwsLCwsKiwsKikqLCwsLDQqKS8sLCwsLCosLCwqKSwsLCksLCksKSwsLP/AABEIAIgA4AMBIgACEQEDEQH/' align='right' hspace='4' vspace='2' />« Mobilité internationale : La lettre et l’esprit », le congrès organisé par l’Agence Europe Education Formation France (2e2f) a réuni près de 400 participants durant deux jours les 28 et 29 juin 2010 à Bordeaux. A cette occasion, étaient notamment rassemblés des partenaires français et européens de la mobilité transnationale, des usagers, des porteurs de projets, des membres de la communauté éducative. Au programme, différents ateliers consacrés à la mobilité et l’insertion professionnelle, aux compétences spécifiques qu’elle génère ou aux différents publics concernés (scolaires, apprentis, cadres de l’Education nationale…). La validation des acquis de l'expérience pour les volontaires de la solidarité internationale Tue, 01 Jun 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12409 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12764' align='right' hspace='4' vspace='2' />La première partie présente la démarche et le cadre général de la VAE. La deuxième partie détaille le profil des volontaires de la solidarité internationale. La troisième partie présente les atouts et les limites dans l'utilisation de la VAE dans le cadre de la solidarité internationale. Enfin, dans la dernière partie sont présentées des propositions pour améliorer les dispositifs existants. La reconnaissance des certifications en France et en Europe Sat, 01 May 2010 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=11888 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12971' align='right' hspace='4' vspace='2' />La question de la "reconnaissance" des certifications en France et Europe s’inscrit dans un contexte de sécurisation des parcours, d’employabilité et de mobilité qui nécessite la mise en place de «cadres repères». Au travers de ce dossier, l'auteur a voulu : clarifier le concept en faisant un bref état de lieux, présenter le processus et les modalités, et montrer les enjeux en France comme en Europe (procédure de reconnaissance par l’État, politique européenne de certifications, outils européens pour la transparence, processus de transposition qui s'avère complexe). La synthèse documentaire proposée met notamment en relief le fait que le vocabulaire utilisé varie selon les sources et les approches : diplôme / certification, qualification / certification. "Qualification au sens anglais du terme désigne un titre, un diplôme. C’est pourquoi le « European Qualification framework » a été traduit en français par « cadre européen des certifications » pour éviter l’ambiguïté avec le mot français qualification qui renvoie aux caractéristiques du poste de travail ou de l’individu". Le projet Euro Apprentissage de l'APCM remporte un appel d'offres de l'UE Tue, 16 Feb 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=50941 Entretien avec Annick Fortin, directrice du CFA de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris Tue, 16 Feb 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=50940 Le président de la CCIP, Pierre Simon, a déclaré lors de ses voeux à la presse le 15 janvier dernier, que "l'enjeu pour l'année 2010 est de voir se développer notre Erasmus des apprentis". Annick Fortin précise cette volonté et fait le point sur la mobilité des apprentis en Europe. La mobilité des apprentis en Europe, entre réticences et frilosités Sat, 16 Jan 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=50792 Le séminaire "Mobivet-Regio", organisé par la Freref le 17 décembre dernier à Paris était l'occasion pour les principaux acteurs de la mobilité des apprentis en Europe de faire le point sur les actions qui se sont déroulées en 2009, d'évoquer les projets de 2010, mais surtout d'échanger idées et projets. Améliorer les compétences en améliorant la qualité de l'enseignement et la direction des établissements Fri, 01 Jan 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12641 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=13118' align='right' hspace='4' vspace='2' />Le programme de Visites d’étude pour spécialistes de l’éducation et de la formation professionnelle, fait partie du programme de l'Union européenne pour l’éducation et la formation tout au long de la vie - EFTLV (2007-2013). Le CEDEFOP, chargé de coordonner les Visites d'étude au niveau européen, rend compte dans cette publication des résultats d’une centaine de visites qui se sont déroulées en 2008/2009. Ces visites d’étude étaient consacrées à l’amélioration de la qualité et de l’efficacité dans l’éducation et la formation, qui est l’une des priorités stratégiques de la coopération européenne dans ce domaine, et plus spécifiquement sur les trois composantes thématiques de cette amélioration : acquisition de compétences clés, défis posés aux enseignants et aux formateurs, et nouvelles approches en matière de direction et de gestion. L’information de base utilisée provient essentiellement des rapports de groupe préparés par les participants durant les visites. Ces rapports fournissent de nombreuses informations intéressantes et pertinentes, particulièrement des pratiques de mise en oeuvre des politiques au niveau national, régional et local dans les pays participants. Les exemples sélectionnés ne représentent qu’un petit échantillon des initiatives identifiées et présentées durant les visites d’étude, ainsi que lors d’un séminaire de synthèse qui s’est tenu les 1er et 2 février 2010 à Thessalonique (Grèce). Ce document a pour but de contribuer au rapprochement des établissements d’éducation et des prestataires d’enseignement et de formation professionnels, et au développement d’intéressants projets de coopération. Leonardo Da Vinci Fri, 01 Jan 2010 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12330 Ce document de communication vise à présenter la palette des activités offertes par le programme Leonardo da Vinci pour l'enseignement et la formation professionnels. Ce programme permet la mobilité des personnes désireuses d'acquérir une expérience professionnelle en Europe. Il facilite les échanges de bonnes pratiques entre responsables de formation et constitue un levier de choix pour mettre en place de nouveaux outils et méthodes de formation, en particulier afin d'étendre leur utilisation plus largement en Europe. Cette plaquette déclin e les clés de réussite de trois types de projets, et propose pour chacun d'entre eux une illustration. Projet de mobilité "Premis Europe Express" de l'INSUP Formation (de Bordeaux www.insup.org ), visant l'amélioration de l'employabilité des demandeurs d'emploi aquitains âgés de 20 ans et plus (définition de projet personnel et professionnel, aquisition d'une expérience professionnelle dans un pays partenaire). Projet de partenariat transnational de l'Union des couveuses d'entreprise (à Paris www.uniondescouveuses.com ) visant l'accompagnement de conseillers à la création d'entreprise. Projet européen de transfert d'innovation "Portolano", portant sur l'adaptation de l'approche e-portfolio de compétences aux problématiques particulières des professionnels des arts et du spectacle (cabinet Itinéraires Formation à Paris www.itineraires.fr ). Services de l'automobile Wed, 16 Dec 2009 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=50864 Apprentissage et mobilité Tue, 01 Dec 2009 00:00:00 +0100 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=50916 Peu à peu, les États membres s'engagent sur la voie de la mise en oeuvre du système européen de crédits d'apprentissages pour l'enseignement et la formation professionnels (ECVET). Ce système est l'un des outils européens destinés à faciliter la compréhension et la portabilité des certifications dans l'ensemble de l'Union européenne (UE) et, ce faisant, à soutenir la mobilité des travailleurs et des apprenants. L'ECVET, basé sur le volontariat, est l'un des fruits de la coopération étroite et constructive menée depuis plusieurs années entre la Commission européenne, les États membres et les partenaires sociaux. La recommandation du Conseil établissant l'ECVET, entrée en vigueur le 18 juin 2009, a fourni aux États membres une feuille de route pour la mise en oeuvre de ce nouvel outil, qui exigera une coopération encore plus étroite dans le domaine de l'enseignement et de la formation professionnels (EFP) entre les niveaux européen et national, ainsi qu'entre et dans les États membres. Promouvoir la mobilité des jeunes à des fins d'apprentissage - Livre vert Wed, 01 Jul 2009 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=11901 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12698' align='right' hspace='4' vspace='2' />Ce livre vert a pour objectif d'engager un débat sur la meilleure façon d'accroître les possibilités qu'ont les jeunes Européens de développer leurs connaissances et leurs compétences à l'étranger. Séjourner dans un autre pays pour y étudier, apprendre, travailler ou faire du volontariat est pour les jeunes l'un des moyens les plus efficaces d'améliorer leur capacité d'insertion professionnelle et d'épanouissement personnel. Ce document décline successivement les différents points d'attention concernant la mobilité, illustrés de bonnes pratiques. La préparation d'une période de mobilité : information et orientation ; sensibilisation et motivation ; langues et culture ; portabilité des aides et prêts ; mobilité depuis et vers l'Union ; préparation de la période de mobilité et assurance de la qualité ; inclusion des groupes défavorisés. Pendant et après le séjour : tutorat et intégration ; reconnaissance et validation. Un nouveau partenariat pour la mobilité : mobilisation des acteurs et ressources ; engagement plus actif du monde de l'entreprise ; réseaux et jumelages virtuels ; accroîssement de l'engagement des "multiplicateurs" ; objectifs en matière de mobilité. La publication de ce livre vert a donné le coup d'envoi d'une consultation publique jusqu'au 15 décembre 2009. Encourager la mobilité des jeunes en Europe Tue, 01 Jul 2008 00:00:00 +0200 http://www.ressources-de-la-formation.fr/index.php?lvl=notice_display&id=12334 <img src='http://www.ressources-de-la-formation.fr/vig_num.php?explnum_id=12799' align='right' hspace='4' vspace='2' />Etude réalisée à la demande d'Eric Besson, de Jean-Pierre Jouyet et de Valérie Pécresse dans le cadre de la présidence française du Conseil de l'Union européenne. Afin d'encourager la mobilité des jeunes en Europe, les préconisations du CAS - Centre d'analyse stratégique portent essentiellement sur les aspects juridiques et financiers de politiques coordonnées avec : l'amélioration des conditions matérielles et culturelles du séjour, la reconnaissance bilatérale des diplômes et l'européanisation des bourses nationales ; l'élargissement des soutiens publics directs y compris l'aide aux mobilités professionnelles des "volontaires". En outre, une parfaite complémentarité entre l'Union européenne, l’État et les collectivités locales est préconisée avec des relais d'information efficaces et l'ouverture d'un "guichet unique" d'information sur les démarches à accomplir et les aides disponibles. L'objectif étant d'offrir à terme à l'ensemble d'une classe d'âge d'européens la faculté de bénéficier, dans le cadre de la formation scolaire, universitaire ou professionnelle, associative ou civique, d'une expérience de long séjour dans un autre État membre de l'UE, avec la perspective d'un élargissement de cette mobilité au plus grand nombre possible de jeunes. Au-delà de ces dispositifs, l'objectif est de susciter parmi les jeunes générations l'adhésion à une identité européenne. Les annexes comprennent notamment les données statistiques sur la mobilité des étudiants en Europe et le soutien dont ils bénéficient depuis 2000 en Europe et en France.